Des mots sur les mots


Les troubles d’apprentissages se détecte au primaire, savoir les reconnaitre pour être diagnostiqué peut donner une nouvelle orientation sur l’éducation .. car il y a parmi eux qui réussiront a pousser leur études malgré les difficultés rencontré
Nuage

 

Des mots sur les mots

 

NATHALIE CÔTÉ, collaboration spéciale
La Presse

Les troubles d’apprentissage sont d’origine neurologique et sont permanents. Ils ne sont pas liés à une déficience intellectuelle, à un problème d’ouïe ou de vue, ou encore à un manque de stimulation.

Leur définition est toujours source de débats. Pour l’Association québécoise des troubles d’apprentissage (AQETA), ils touchent spécifiquement la lecture, l’écriture et les mathématiques. D’autres experts incluent également d’autres troubles ayant un impact négatif sur les apprentissages.

Attention! Il n’est pas anormal pour des enfants de première année d’éprouver certaines difficultés à lire, à écrire et à compter.

«Ils sont en apprentissage, souligne Isabelle Boutin, orthopédagogue chez Parcours d’enfants. On peut déjà voir certains indices, mais c’est généralement vers la troisième ou la quatrième année que le diagnostic est établi.»

DYSCALCULIE

Trouble relatif à l’apprentissage du calcul et à la capacité à manier les nombres.

DYSLEXIE

Trouble touchant l’apprentissage de la lecture. La personne dyslexique a de la difficulté à décoder les mots écrits.

DÉFICIT D’ATTENTION

Il s’agit d’une difficulté à maintenir son attention. L’enfant sera souvent qualifié de distrait. S’il souffre aussi d’hyperactivité, l’élève aura alors un important besoin de bouger et dérangera. Plusieurs dyslexiques ont également un déficit d’attention.

DYSPRAXIE

Altération de la capacité à exécuter des mouvements de façon automatique. Autrement dit, la personne atteinte de dyspraxie doit contrôler consciemment chaque mouvement nécessaire pour tracer une lettre, par exemple.

DYSORTHOGRAPHIE

Trouble lié à l’apprentissage de l’orthographe. La plupart des jeunes dyslexiques sont aussi dysorthographiques.

DYSPHASIE

Trouble qui touche l’expression et la compréhension du langage.

Sources: Isabelle Boutin, orthopédagogue chez Parcours d’enfants, et le livre Dyslexie et autres maux d’école, de Marie-Claude Béliveau

http://www.lapresse.ca

2 réponses à “Des mots sur les mots

  1. Sa fait quand même une sacré liste, je me demande si c’est juste, il y a beaucoup de personne qui sont bon en math et mauvais en orthographe et vis versa on ne peut pas être bon en tout sans nous dise que nous avons une maladie.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s