Des électrodes dans le cerveau pour traiter l’anorexie


Une méthode pour soigner les anorexiques incurables semble porter fruit .. plus en tout cas que la psychothérapie ou des médicaments .. Reste a attendre avec le temps les résultats sont toujours aussi favorable
Nuage

 

Des électrodes dans le cerveau pour traiter l’anorexie

 

L'implantation d'électrodes dans le cerveau pourrait permettre d'améliorer... (Photos.com)

PHOTOS.COM

Agence France-Presse

L’implantation d’électrodes dans le cerveau pourrait permettre d’améliorer l’état de certains patients atteints d’anorexie grave incurable, selon une étude préliminaire publiée jeudi.

La technique a été utilisée à titre expérimental par des chercheurs américains et canadiens sur six patientes au total, âgées de 24 à 57 ans. Trois d’entre elles ont montré des signes d’amélioration, notamment en terme de poids, neuf mois après l’intervention, précise l’étude publiée dans la revue médicale britannique Lancet.

La stimulation cérébrale profonde, qui consiste à implanter des électrodes dans le cerveau lors d’une petite intervention chirurgicale, est déjà utilisée pour traiter des malades atteints de Parkinson, de douleurs chroniques, ou de troubles obsessionnels compulsifs (TOC), mais cette technique n’avait encore jamais été utilisée pour l’anorexie, un trouble grave du comportement alimentaire, notent les auteurs.

Au-delà de la prise de poids, la moitié des patientes traitées ont également enregistré une amélioration de l’humeur ainsi qu’une réduction des TOC.

« Cette amélioration de l’humeur et de l’anxiété chez des patientes affichant un poids insuffisant est particulièrement frappante, alors que ces malades répondent généralement mal aux thérapies médicamenteuses ou aux psychothérapies », relève le Dr Andres Lozano, un neurochirurgien canadien qui a coordonné l’étude.

L’étude, destinée à étudier la sécurité de la procédure, a fait apparaître un effet indésirable grave chez une patiente qui a présenté des convulsions deux semaines après l’intervention, en lien avec un trouble du métabolisme.

L’anorexie mentale est une pathologie qui touche principalement les adolescents et plus particulièrement les jeunes filles de 15 à 19 ans. Mais plus de 20% répondent mal aux traitements existants et courent le risque de décéder prématurément.

« Il est impératif de trouver de nouveaux traitements efficaces pour ces malades », écrivent les Pr Janet Treasure et Ulrike Schmidt du King London’s College dans un commentaire joint à l’article. Tous deux se félicitent également de ce que le traitement améliore les symptômes psychologiques et ne soit « pas juste un autre traitement destiné à faire grossir les patients sans qu’ils se sentent mieux ».

http://www.lapresse.ca

7 réponses à “Des électrodes dans le cerveau pour traiter l’anorexie

  1. c’est une véritable horreur ! encore une fois la société (et forcément, le corps médical en fait partie) veut manipuler les personnes qui ont une conception du poids différente de la soi disant norme.
    certes, il y a des anorexies graves (pas toutes) , mais quand on commence à vouloir manipuler le cerveau humain pour le rendre conforme à un jugement subjectif, ça devient gravissime, on dérive vers le totalitarisme.

    on fait l’expérience sur les anorexiques, car ça ne choquera pas grand-monde (hélas !) de voir maltraiter cette catégorie de population . après, on l’essaiera pour rendre les citoyens résignés ,dociles … qui sait où on peut aller , avec ce genre d’idées…

    et les résignés diront :  » ils ont manipulé le cerveau des anorexiques, je n’ai rien dit pour m’y opposer, je n’étais pas anorexique …puis ils sont venus chercher les révoltés refusant le système anti -social, ah mais là je n’ai rien pu faire, j’étais tout seul … »

    voilà, c’est mon cri de révolte contre ce qui se trame pour détruire la liberté de penser et de choisir sa vie. on enferme les anorexiques, comme des criminelles, certaines sont gavées, parfois .
    je conclus par une pensée pour alice, il faut s’unir pour la soutenir dans sa juste lutte pour être enfin libérée de cet infâme hôpital psychiatrique .

    • l’anorexie si elle n’est pas soignée et empire comme les cas qu’ils décrivent c’est la mort .. déjà ces traitements donnent de bons résultats pour d’autres maladies .. je ne dis pas que c’est le meilleur traitement mais il faut bien commencer a quelque part pour trouver quelque chose de mieux

      • soigner une maladie avec ce moyen ,ce n’est pas la m^me chose que prétendre changer le rapport au poids de ces femmes. ça ne veut pas dire qu’il faut se résigner à ce que certaines en meurent quand elles sont dans une anorexie extrême, mais qu’il faut trouver une autre solution pour les convaincre de s’alimenter pour vivre …quand je dis s’alimenter, ça signifie bien sûr que ce soient elles et non les autres, qui décident quel genre d’alimentation elles veulent avoir pour revenir à la santé .

        là, ce qui est extrême pour le coup, c’est cette violence exercée contre leur volonté. où est la dignité humaine quand on nie à un individu le droit à son identité …

        • L’article ne dit pas qu’il font cette opération sans le consentement de la personne

          Cependant l’anorexie pour celle qui le vivent est un sujet difficile a négocier et soignée et je concoit que ces personnes tant qu’elles n’ont pas pris la décision de se soignée cela sera extrêment difficile et sans son consentement la guérison je pense serait impossible car il y a les rechutes

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s