Être meilleur


Tant qu’on essaie d’être a son mieux pour les autres, et non pour nous-même, nous serons déçu ..C’est important d’être bien pour nous …
Nuage

 

Être meilleur

 

 

Ne cherchons pas à être meilleur ou pire aux yeux des autres, mais efforçons-nous de devenir meilleur à nos propres yeux.

Marcus Garvey

Lâcher Prise,


Lâcher prise ce n’est certes pas facile mais quand les personnes, les événements sont hors de notre pouvoir de changer les choses .. cela ne sert a rien de se stresser. Seul le temps peut arranger les choses
Nuage


 

Lâcher Prise

 

Lâcher Prise, ce n’est pas se montrer indifférent 
mais simplement admettre que l’on ne peut agir à la place de quelqu’un d’autre.

Lâcher prise, ce n’est pas couper les liens  mais prendre conscience qu’il ne doit pas y avoir contrôle d’autrui. 
 
Lâcher prise, ce n’est pas être passif, mais au contraire tirer une leçon des conséquences inhérentes à un évènement.

Lâcher prise, c’est reconnaître ses limites, c’est à dire que le résultat final n’est pas entre nos mains. 
 
Lâcher prise, ce n’est pas blâmer ou vouloir changer autrui, 
mais donner le meilleur de soi-même. 
 
Lâcher prise, ce n’est pas prendre soin des autres 
mais se sentir concerne par eux. 
 
Lâcher prise, ce n’est pas « assister » 
mais encourager. 
 
Lâcher prise, ce n’est pas juger, 
mais accorder à autrui le droit d’Etre avec toutes ses imperfections comme champ d’expériences.
 
Lâcher prise, ce n’est pas s’occuper de tout ce qui arrive, 
mais laisser les autres gérer leur propre destin, source d’éveil.
 
 
Lâcher prise, ce n’est pas materner les autres, 
mais leur permettre d’affronter la réalité.
 
Lâcher prise, ce n’est pas rejeter, 
c’est au contraire accepter. 
 
Lâcher prise, ce n’est pas harceler, sermonner ou gronder 
mais tenter de déceler ses propres faiblesses et de s’en défaire

 
Lâcher prise, ce n’est pas adapter les choses à ses propres désirs, 
mais prendre chaque jour comme il vient et l’apprécier sans oublier de s’aider soi-même.
 
Lâcher prise, ce n’est pas critiquer ou corriger autrui, 
mais s’efforcer de devenir ce que l’on rêve de devenir. 
 
Lâcher prise, ce n’est pas regretter le passé, 
mais vivre et grandir pour l’avenir dans l’ici et maintenant. 
 
Lâcher prise, c’est craindre de moins en moins 
pour aimer de plus en plus.

Auteur inconnu

Traduction loufoque


La plupart des traductions viennent du Québec, mais la France aussi a ses traductions qui laissent a désirer.. Quoiqu’il en soit, on veut nous faire croire que le Français se porte bien dans la belle province, mais bon … ce n’est certes pas le cas des traductions de certains produits
Nuage

 

Traduction loufoque

 

«Reviendra-t-elle lundi?», se demande notre lectrice.

Envoi de Pascale Bourbonnais, Vaudreuil-Dorion

Pas une boîte vitesse ; une boête de vitesse

Envoi de Solange Villeneuve

Et draps pour l’imbécile.

Envoi de Catherine Miller, Vancouver

Nous aurions préféré un goût de «revenez-y», mais bon…

Envoi de Luce, Laval

Sauvez-vous en courant.

Envoi de Jessica Hébert

Voilà une affirmation plutôt contradictoire…

Envoi de Léonie Giroux, Montréal

«Le bois de construction insignifiant? Au bout de la rangée, juste à côté du revêtement de plancher imbécile.»

Envoi de Dominic Tamburini, Rawdon

On n’est jamais trop prudent.

Envoi de Valérie Banville, Montréal

Utilisation réservée aux adeptes du sado-masochisme.

Envoi de Ginette L’Écuyer

Effondrez-vous. Criez, pleurez et hurlez.

Envoi de Solange Villeneuve

Conçu spécialement pour les «Heleine» qui ne se sentent pas fraîches.

Envoi de Sabrina Tremblay, Dolbeau-Mistassini

Ce n’est vraiment pas ce qu’on vous souhaite lors de vos prochaines vacances!

Envoi de Benoit Caron, Montréal

Ce surmatelas contient aussi des plumes de crétin et de la mousse d’abruti.

Envoi de Marie-Laurence, Montréal

C’est la sensation que vous aurez après avoir passé une demi-journée à monter votre tente.

Envoi de Manon, Gatineau ET de Jade, Dax (France)

Avis aux Russes et aux Tchèques: n’utilisez pas ce produit!

Envoi d’Huguette Doucet, Bassin

Commentaire de notre lectrice: «On peut donc dire qu’il s’agit d’un produit antidrogue.» Stupéfiant, en effet…

Envoi de Catherine Julien, Montréal

Soyez chaleureux. Servez des petites bouchées et passez un beau moment empreint d’amitié.

Envoi de Manon Auger, Candiac

Un camion en nylon résistant AVEC preuve de rouille? Wow.

Envoi de Jonathan Fallu, Montréal

http://www.protegez-vous.ca

Le chat qui faisait le mort


On voit surtout des chiens faire le mort, alors que des chats c’est plus rare mais ce chat … réussit bien .. sauf la queue qui le trahit .. mais qu’est qu’il ne faut pas faire pour mériter une gâterie
Nuage

Le chat qui faisait le mort

 

Ce n’est certes pas la première fois que nous voyons un animal faire le mort sur commande, mais on ne s’en lasse pas !

Il faut dire que ce craquant matou, un très beau Persan noir et blanc, est particulièrement doué !

Un acteur de talent, qui mériterait largement un oscar !

A ce petit jeu, il est bien plus doué que bon nombre de comédiens !

Cette adorable vidéo nous montre une nouvelle fois, même si nous n’avons vraiment plus besoin de preuves, à quel point nos compagnons à 4 pattes sont intelligents.

 

 

http://wamiz.com

Des banques alimentaires… mieux alimentées


Les banques alimentaires peuvent aider des familles, des  personnes seules a faibles revenu, des fois c’est juste un dépannage pour se remettre d’aplomb .. Le fait que les banques alimentaires peuvent avoir une aide considérables des grands marchés d’alimentation évite en plus des pertes et de gaspillages .. je pense que c’est une bonne initiative
Nuage

 

Des banques alimentaires… mieux alimentées

 

MONTRÉAL – Les Banques alimentaires du Canada, dont celles du Québec, viennent de conclure une entente avec les détaillants Loblaw, Walmart Canada et Target Canada afin d’assurer un apport plus constant en nourriture et en produits ménagers.

Le nouveau Programme de collecte d’aliments permet de jumeler des banques alimentaires locales avec des détaillants en alimentation ou des magasins à grande surface ayant un département d’alimentation, partout au Canada, a-t-on annoncé jeudi.

Quelque 400 banques alimentaires au pays seront ainsi mises en lien avec 1500 magasins pour des collectes hebdomadaires de denrées.

Les Banques alimentaires du Québec participent au programme pancanadien.

«C’est quelque chose qui se faisait un peu avant, mais de façon informelle, puisqu’il n’y avait pas d’entente nationale. Il y a quelques organisations qui pouvaient déjà aller dans les Walmart, dans le passé, pour prendre des denrées, mais là, on a formalisé les choses», a résumé en entrevue Zakary O. Rhissa, directeur général pour les Banques alimentaires du Québec.

D’autres détaillants donnaient déjà aux banques alimentaires, a-t-il pris soin d’ajouter.

«On a déjà des ententes avec d’autres partenaires agro-alimentaires aussi, comme les Métro, où nos membres ramassent déjà localement aussi et dans les SuperC. On a une campagne à venir avec eux, justement, qui est encore plus que de la récupération», a-t-il souligné.

La récupération a ses limites. «Ce qu’on veut davantage, c’est plus des partenariats à long terme dans lequel on va être capable de bâtir une campagne», a-t-il plaidé.

Les banques alimentaires disposent de peu de moyens, pour la collecte de denrées par camions, par exemple. Il leur est plus facile de pouvoir ainsi planifier que de recevoir un appel à la dernière minute, a-t-il expliqué.

Chaque mois, près de 900 000 Canadiens font appel à une banque alimentaire au pays, selon Banques alimentaires Canada. Il s’agit d’une hausse de 31 pour cent depuis la récession de 2008-2009.

Au Québec, ce sont 350 000 personnes qui font appel aux banques alimentaires locales.

À cause de cette augmentation, les banques alimentaires ont de la difficulté à répondre à la demande et à obtenir de façon constante des aliments de qualité, indique-t-on.

http://actualites.ca.msn.com

Le tigre de Tasmanie a définitivement disparu


Des animaux disparaissent sur la surface de la terre … le commerce illégal n’est pas le seul accusé, il y a les espèces évasives qui font tellement de ravage et l’Australie en sait quelque chose .. car il est a le triste records des animaux disparus dans son territoire
Nuage

 

Le tigre de Tasmanie a définitivement disparu

 

Ressemblant à un chien, le tigre de Tasmanie... (PHOTO AFP)

Ressemblant à un chien, le tigre de Tasmanie a été décimé par les fermiers qui l’accusaient de tuer leurs moutons. Le dernier spécimen connu, capturé en 1933, est mort en 1936 dans un zoo de Hobart et il est classé éteint par l’Union internationale pour la conservation de la nature (IUCN) depuis 1982.

PHOTO AFP

Agence France-Presse
Bangkok

Tigre de Tasmanie, kangourou-rat du désert ou bandicoot à pieds de porc ont une chose en commun : personne n’en a vu la queue d’un depuis des années. Et pour cause, ces espèces sont éteintes et leur commerce international n’est donc plus interdit.

Les 178 pays membres de la Convention sur le commerce international des espèces menacées (CITES), réunis à Bangkok depuis dimanche, ont retiré jeudi sans vote six espèces australiennes de son annexe I – qui interdit le commerce planétaire.

La plus emblématique est le tigre de Tasmanie. Ressemblant à un chien, il a été décimé par les fermiers qui l’accusaient de tuer leurs moutons. Le dernier spécimen connu, capturé en 1933, est mort en 1936 dans un zoo de Hobart et il est classé éteint par l’Union internationale pour la conservation de la nature (IUCN) depuis 1982.

Par précaution, il avait malgré tout été inscrit à l’annexe I de la CITES dès l’entrée en vigueur de celle-ci en 1975, tout comme le wallaby à queue cornée ou le bandicoot-lapin à queue blanche.

Quant à la roussette d’Okinawa, elle n’a probablement jamais existé, un seul spécimen ayant été collecté au 19e siècle.

D’autres espèces éteintes seront examinées d’ici la fin de la conférence, le 14 mars, comme le Caracara de Guadalupe au Mexique et la chouette à joues blanches de Nouvelle-Zélande.

«C’est terriblement triste», a commenté Colman O’Criodain, du Fonds mondial pour la nature (WWF), notant malgré tout que le commerce n’avait rien à voir avec ces disparitions.

En Australie, «cela reflète ce qui s’est produit lorsque les Européens sont arrivés sur le continent», a-t-il souligné, évoquant l’introduction d’espèces invasives comme les chats et les renards.

«L’Australie a une triste histoire, avec de nombreuses extinctions, en particulier de petits mammifères», a reconnu Deb Callister, chef de la délégation australienne. Sont également sur la liste «deux grenouilles fascinantes, qui élevaient leurs petits dans leur bouche, donc assez uniques», a-t-elle ajouté à l’AFP.

Mais personne n’en a plus trouvé depuis les années 1980. «L’Australie n’est pas fière de ce record d’extinctions, mais c’est un héritage dont nous avons appris» pour protéger aujourd’hui les espèces menacées.

Parmi elles, le diable de Tasmanie, un marsupial frappé par un cancer contagieux de la face qui a décimé 90 % de sa population, et qu’il est peut-être possible de sauver.

C’est une des premières fois que la CITES retire autant d’espèces éteintes de ses listes, qui en protègent quelque 35 000.

«Il va probablement y en avoir d’autres», a commenté David Morgan, scientifique de la Convention, qui a lancé une mise à jour des listes.

http://www.lapresse.ca

La mythique «pierre de soleil» des Vikings aurait été trouvée


La pierre que les Vikings se servaient pour se diriger en mer serait semble-t-il serait découvert … une pierre qui a une particularité exceptionnelle de chercher la lumière beau temps, mauvais temps.. Utile pour la navigation quand la technologie comme on la connait était très loin d’exister
Nuage

 

La mythique «pierre de soleil» des Vikings aurait été trouvée

 

Dans une étude publiée plus tôt cette semaine,... (Photo : Guy Ropars, AP)

Dans une étude publiée plus tôt cette semaine, des archéologues français et britanniques décrivent un bloc de calcite islandais retrouvé au fond de la Manche dans une épave datant du 16e siècle.

PHOTO : GUY ROPARS, AP

Associated Press
Londres

La légendaire «pierre de soleil» qui aurait notamment aidé les navigateurs vikings à se rendre jusqu’à Terre-Neuve aurait été retrouvée.

Dans une étude publiée plus tôt cette semaine, des archéologues français et britanniques décrivent un bloc de calcite islandais retrouvé au fond de la Manche dans une épave datant du 16e siècle.

Ce bloc blanchâtre permettait apparemment aux navigateurs médiévaux de déterminer la position du soleil même s’il était caché par les nuages ou par le brouillard, ou s’il se trouvait sous l’horizon.

Cette pierre est capable de biréfringence, la propriété qu’ont certains corps transparents de diviser en deux le rayon lumineux qui les pénètre. Cela permet ensuite de déterminer avec une grande précision l’origine de la lumière.

Un chercheur français, Albert Le Floch, a expliqué que les Vikings n’auraient pas eu besoin de comprendre ce phénomène physique pour réaliser à quel point la pierre était facile à utiliser.

Les Vikings étaient de grands navigateurs et ils utilisant le soleil, les étoiles, les montagnes et même la migration des baleines pour parcourir les océans. Certains s’émerveillent toutefois de leur capacité à parcourir de vastes distances entre le Groenland, l’Islande et Terre-Neuve.

M. Le Floch souligne qu’une légende islandaise – la saga de Saint-Olaf – semble faire référence aux cristaux de calcite quand on raconte qu’Olaf a utilisé une «pierre de soleil» pour mesurer la position du soleil lors d’une journée enneigée. Les références médiévales à une telle pierre se font toutefois rares.

Plusieurs experts demeurent sceptiques et soulignent qu’aucune «pierre de soleil» n’a jamais été retrouvée dans un navire ou dans une tombe viking. M. Le Floch rétorque que ces cristaux se détériorent très rapidement quand ils sont exposés à l’acide, au sel ou à la chaleur.

Il souligne que la pierre sur laquelle porte son étude, le cristal d’Alderney, était entièrement transparente avant d’être rendue opaque par l’eau de mer.

http://www.lapresse.ca