Découverte Un chameau dans l’Arctique canadien


La prochaine fois que j’irais au musée a Gatineau, j’espère que je pourrais voir les ossements de ce chameau découvert dans l’Arctique canadien … Surprenant de savoir que dans un environnement qui n’était pas des chaleurs extrême comme dans les déserts des chameaux ont vécu
Nuage

 

Découverte

Un chameau dans l’Arctique canadien

 

Un chameau dans l'Arctique canadien

Crédit photo : Gracieuseté du Musée canadien de la nature

Une équipe de chercheurs canadiens a découvert les restes d’un chameau géant qui vivait il y a au moins 3,4 millions d’années dans la partie canadienne de l’Extrême-Arctique.

Les températures oscillaient à l’époque entre 14 degrés et 22 degrés dans l’Arctique.

Trente fragments d’os fossile provenant d’une patte ont été déterrés sur l’île d’Ellesmere, a annoncé mardi le Musée canadien de la nature.

«Il s’agit d’une importante découverte, car elle fournit, pour la première fois, la preuve que des chameaux vivaient dans l’Extrême-Arctique, a expliqué Natalia Rybczynski, paléontologue des vertébrés au Musée. Cela fait avancer de quelque 1200 km vers le nord l’aire de répartition connue des chameaux en Amérique du Nord et incite à penser que la lignée qui a donné naissance aux chameaux modernes a pu, à l’origine, être adaptée à un environnement forestier arctique.»


(Gracieuseté du Musée canadien de la nature)

Le chameau de l’Extrême-Arctique serait assez proche des chameaux modernes, notamment du dromadaire, et de son probable ancêtre, le chameau géant du Yukon.

«Nous disposons maintenant de nouveaux fossiles nous permettant de mieux comprendre l’évolution des chameaux», a dit Natalia Rybczynski, qui croit que les chameaux sont originaires d’Amérique du Nord.

«Certains traits caractéristiques des chameaux modernes, comme des pieds larges et plats, de gros yeux et une bosse de graisse, sont peut-être des traits adaptatifs acquis dans un environnement polaire», a-t-elle indiqué.

Les os du chameau de l’Extrême-Arctique seront conservés au nom du gouvernement du Nunavut dans l’édifice des collections et de la recherche du Musée canadien de la nature, à Gatineau, au Québec.

http://tvanouvelles.ca

2 réponses à “Découverte Un chameau dans l’Arctique canadien

  1. C’est probable car les bosses des chameaux sont des réserves de graisse et d’eau …Peut-être un « reste  » de cette époque ? On n’a pas fini de faire des découvertes!!!!!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s