Jeu de boomerang


 On sème ce que l’on récolte et je pense que quand nos paroles, nos actions sont porter a nuire a d’autres … cela nous revient tôt ou tard sur le nez
Nuage

 

Jeu de boomerang

 

Le jeu de la vie est un jeu de boomerang. Nos pensées, nos actions et nos paroles nous reviennent tôt ou tard avec une précision stupéfiante.

Florence Shinn

Plosky Tolbachik en Russie Un volcan en éruption depuis plus de trois mois


Un volcan en éruption est un spectacle magnifique .qu’on peut voir sur la vidéo.. mais souvent, il trouble ceux qui vivent dans les environs .. et en Russie après 3 mois d’éruption … les nuages de cendres incommodent les habitants et donc devenir un danger pour la santé
Nuage

 

Plosky Tolbachik en Russie

Un volcan en éruption depuis plus de trois mois

 

TVA Nouvelles

Depuis plus de trois mois, le volcan Plosky Tolbachik en Russie est en éruption. Lundi, des images spectaculaires des coulées de lave ont été diffusées.


(Crédit photo: capture d’écran, APTN)

Le volcan était en dormance depuis plus de 30 ans quand il s’est réveillé le 27 novembre dernier.


(Crédit photo: capture d’écran, APTN)

Depuis, un épais nuage de cendres traverse le pays.


(Crédit photo: capture d’écran, APTN)

Les autorités ont émis des mises en garde pour s’assurer que les résidants et les touristes évitent le secteur. On craint pour des émanations de gaz toxique.


(Crédit photo: capture d’écran, APTN)

On ignore, pour l’instant, combien de temps devrait durer cette éruption.


(Crédit photo: capture d’écran, APTN)

http://tvanouvelles.ca

4 CHOSES QUE VOUS OUBLIEZ DE NETTOYER


Certains objets que nous utilisons a tous les jours échappent a notre routine pour le nettoyage et pourtant nous avons tout intérêt a y penser pour éviter la propagation de bactéries et microbes
Nuage

 

4 CHOSES QUE VOUS OUBLIEZ DE NETTOYER

 

Étant donné qu’ils sont invisibles à l’œil nu, les microbes sont susceptibles de se développer dans des endroits que l’on ne pense jamais à nettoyer. En voici quelques-uns qui mériteraient parfois notre attention!

 

1. Lavez vos combinés de téléphone.

 

À l’occasion de ses recherches, le Dr Gerba a découvert que les combinés téléphoniques abritaient un grand nombre de bactéries et de virus pouvant propager des maladie

2. Nettoyez vos rideaux de douche.

 

Ils sont mouillés quotidiennement et ils restent souvent humides; ils sont donc un paradis pour la moisissure. Petit truc : Rincez la douche après chaque utilisation, vous éviterez que la moisissure s’installe définitivement.

3. Nettoyez vos poubelles

 

Les poubelles de la cuisine et de la salle de bain sont particulièrement propices à abriter des microbes. Ce n’est pas en les vidant qu’on les nettoie. Lavez-les régulièrement en profondeur pour empêcher les microbes de se développer. Même si tous nos rebuts et retailles de nourriture s’y retrouvent, il est facile d’oublier de nettoyer les poubelles. Ajoutez cette tâche à votre liste de choses à faire hebdomadaire pour bien l’intégrer à votre routine !

4. Pensez au lave-vaisselle

 

Surveillez l’intérieur de la porte du lave-vaisselle qui est un milieu de reproduction pour la moisissure. Il en est de même pour les protections en caoutchouc qui entourent les portes de réfrigérateurs. Évitez d’être négligent et venez à bout de la moisissure. À vos brosses et linges !

http://selection.readersdigest.ca

Un petit lapin gambade dans son fauteuil roulant


Encore un animal qui a pu profiter d’un moyen de se déplacer malgré l’amputation de ses membres arrières. Ce lapin ne semble pas être déranger par cette chaise roulante adapté … Elle fouine en avant et recule sans problème
Nuage

 

Un petit lapin gambade dans son fauteuil roulant

 

Adorable, et très touchant : voilà comment décrire cette vidéo.

Cette petite lapine tête de lion âgée de 18 mois s’appelle Lily. Malheureusement, elle a dû être amputée de ses pattes arrières après s’être fracturé le dos.

Mais le refuge texan qui l’a recueilli lui a offert une sorte de fauteuil roulant, un chariot à roulettes réalisé sur mesure et fixé avec un harnais, grâce auquel Lily peut gambader comme si de rien n’était !

Et le moins que l’on puisse dire, c’est que le petit lapin déborde d’énergie, et de joie de vivre !

 

 

http://wamiz.com

La poussière spatiale peut tuer des satellites en formant du plasma


 

La  »vie » de satellite n’est vraiment pas facile dans l’espace, bien sur, il y a des menaces d’éruptions solaires, de météorites .. mais aussi des poussières spatiales qui semblent formé une sorte de plasma qui serait une hypothèse envisagée pour les satellites qui arrêtent de fonctionner bizarrement
Nuage

La poussière spatiale peut tuer des satellites en formant du plasma

 

 

Par Laurent Sacco, Futura-Sciences

De nombreux satellites en orbite cessent mystérieusement de fonctionner sans qu’un impact de micrométéorite ou de débris puisse être accusé. Il semble maintenant que le responsable pourrait être le flash électromagnétique émis par des poussières spatiales transformées en plasma lorsqu’elles percutent un satellite.

En août 1993, l’Esa a constaté que le plus grand satellite civil de télécommunications jamais lancé, Olympus 1, a brusquement cessé de fonctionner. Cela s’est produit au moment où la pluie d’étoiles filantes des Perséides était à son maximum. Du fait des hypervitesses de certaines micrométéorites dans l’espace, même des objets de quelques millimètres de diamètre peuvent avoir des effets dévastateurs sur l’intégrité d’un satellite. Rappelons que le terme hypervitesse désigne en général des vitesses d’au moins 11.000 km/h, ou encore Mach 8,8. Lors d’une collision à ce niveau de vitesse, l’impacteur et la cible se vaporisent et du plasma est même parfois produit.

De façon surprenante, et malgré son dysfonctionnement, Olympus 1 a fourni des informations montrant qu’aucun transfert de quantité de mouvement notable n’avait accompagné sa brutale mise hors service. On ne pouvait donc pas faire intervenir d’impact de micrométéorite. L’histoire d’Olympus 1 ne faisait en fait que s’ajouter sur une longue liste de cas similaires et tout aussi énigmatiques.

Une image montrant l'impact hypervéloce d'une bille d'aluminium. La cible est elle-même en aluminium. En fait, beaucoup de satellites ne seraient pas victimes d'impacts aussi violents.
Une image montrant l’impact hypervéloce d’une bille d’aluminium. La cible est elle-même en aluminium. En fait, beaucoup de satellites ne seraient pas victimes d’impacts aussi violents. © Esa

 

L’énigme du satellite Olympus 1

On pourrait penser résoudre ces énigmes en faisant intervenir des électrons tueurs, mais cela ne semble pas être toujours possible. Une autre explication bien plus séduisante et vraisemblable est en train d’émerger à la suite de travaux menés par une chercheuse en astronautique de l’université de Stanford : Sigrid Close.

Pour elle et ses collègues, la clé de l’énigme repose sur un phénomène connu depuis 1945 et la première explosion atomique de l’histoire : l’effet EMP (de l’anglais electromagnetic pulse). Il s’agit d’une émission d’ondes électromagnétiques brève et de très forte amplitude qui peut détruire de nombreux appareils électriques et électroniques. En français, on la désigne sous le terme d’impulsion électromagnétique (IEM).

Le phénomène avait été prévu par le génial Enrico Fermi avant même le premier essai nucléaire américain du 16 juillet 1945. Il avait fait blinder une partie des appareils utilisés lors de cette expérience. Plus tard, les physiciens ont découvert l’ampleur insoupçonnée des effets EMP associés à des explosions nucléaires et ont même proposé de s’en servir comme arme de guerre pour détruire les systèmes électroniques de l’ennemi.

Bientôt des essais à bord de l’ISS pour protéger les satellites ?

Lors d’expériences au sol, Sigrid Close et ses collègues ont pu montrer que l’impact de poussières reproduisant en laboratoire ce qui pouvait se passer dans l’espace conduisait à la vaporisation de ces dernières et à la formation d’un plasma. Ce qui s’accompagne d’un flash d’ondes électromagnétiques, apparemment assez puissantes pour endommager l’électronique des satellites en orbite.

Afin de rendre encore plus solide la thèse de la poussière tueuse de satellites, les chercheurs envisagent maintenant de faire des expériences dans l’espace à bord de l’ISS. Leur but est de trouver des moyens de protéger plus efficacement les satellites contre cette menace.

http://www.futura-sciences.com

3000 grands singes volés chaque année


Un trafic payant mais qui risque de faire disparaitre des animaux pour satisfaire l’être humain pour toutes sortes de raison. C’est inadmissible qu’on dit de l’homme sensé ne pense qu’a détruire l’environnement et ceux qui y habitent
Nuage

 

3000 grands singes volés chaque année

 

Le commerce international des chimpanzés, bonobos et gorilles... (PHOTO MOHD RASFAN, AFP)

Le commerce international des chimpanzés, bonobos et gorilles – les trois grands singes d’Afrique – et des orangs-outans – la seule espèce asiatique – est interdit par la Convention sur le commerce international des espèces protégées. Ci-dessus, un bébé chimpanzé de 4 mois photographié au zoo national de Kuala Lumpur, en Malaisie, le 10 février.

PHOTO MOHD RASFAN, AFP

Agence France-Presse
Bangkok

Près de 3000 grands singes disparaissent chaque année de leur habitat naturel, «volés» dans les forêts pour satisfaire entre autres l’industrie touristique ou tués pendant leur capture, selon un rapport de l’ONU publié lundi qui s’inquiète pour leur survie.

Le commerce international des chimpanzés, bonobos et gorilles – les trois grands singes d’Afrique – et des orangs-outans – la seule espèce asiatique – est interdit par la Convention sur le commerce international des espèces protégées (CITES), dont les pays membres sont réunis à Bangkok depuis dimanche.

Mais cela n’empêche pas leur trafic, selon ce document du Partenariat pour la survie des grands singes (GRASP), sous l’égide du Programme des Nations unies pour l’Environnement, rendu public en marge de la conférence.

Entre 2005 et 2011, «il est établi qu’un minimum de 643 chimpanzés, 48 bonobos, 98 gorilles et 1019 orangs-outans ont été capturés dans la nature pour le commerce illégal», peut-on lire.

À partir de ce «sommet de l’iceberg» consacré aux confiscations d’animaux, le rapport estime à plus de 22 000 le nombre de grands singes volés dans la nature sur cette période, soit près de 3000 par an.

Une grande partie d’entre eux sont morts, soit lors de la capture soit en captivité.

«Un chimpanzé vivant équivaut à dix chimpanzés morts», a souligné à cet égard Doug Cress, coordinateur de GRASP lors d’une conférence de presse.

«Vous ne pouvez pas entrer dans une forêt et juste en prendre un. Vous devez vous battre, tuer les autres chimpanzés du groupe», a-t-il ajouté, notant que la mortalité était encore plus importante pour les gorilles qui «meurent vite du stress».

«Ce commerce est florissant et très dangereux à long terme pour la survie des grands singes», a-t-il dénoncé. «À ce rythme, les grands singes vont très vite disparaître», a ajouté Cress, décrivant un trafic «organisé» et «sophistiqué».

Les singes deviennent animaux de compagnie pour des propriétaires qui en font un «symbole de leur statut», alimentent la recherche médicale ou approvisionnent les secteurs du tourisme et du divertissement, précise le rapport, qui évoque notamment des zoos asiatiques organisant des matchs de boxe entre orangs-outans.

Un trafic encouragé par les marges dégagées par les trafiquants. Un chimpanzé acheté à un braconnier pour 50 $ par un intermédiaire peut se revendre 400 fois plus, un orang-outan peut atteindre 1000 dollars et un gorille plusieurs centaines de milliers.

http://www.lapresse.ca

Voler des cadavres de femmes pour les marier à des morts


Il y a des traditions bizarres qui semblent insister pour survivre a notre époque dans certains pays .. Et en plus, certains en profitent pour faire fortune ..  avec ces mariages fantômes
Nuage

 

Voler des cadavres de femmes pour les marier à des morts

 

Scène de rue à Pékin où des gens... (Photo: archives Reuters)

Scène de rue à Pékin où des gens passent devant le portrait de Mao Zedong à la place Tian’anmen.

PHOTO: ARCHIVES REUTERS

Agence France-Presse

Quatre profanateurs de tombes ont été écroués en Chine pour avoir vendu des cadavres de femmes destinés à des «mariages de fantômes», des unions posthumes s’inscrivant dans une tradition millénaire aujourd’hui largement tombée en désuétude, a rapporté la presse.

Les quatre hommes ont été condamnés à des peines de 28 à 32 mois de réclusion par un tribunal de la province du Shaanxi (nord), a précisé le journal les Nouvelles du soir de Xian.

Ils ont été reconnus coupables d’avoir «dérobé des corps de femmes et, après les avoir lavés et fabriqué des faux certificats de décès, de les avoir revendus pour un montant élevé», a indiqué le quotidien.

Dans certaines régions rurales du nord de la Chine survit la coutume des «mariages fantômes», qui consiste à trouver un «conjoint» décédé à quelqu’un qui est mort alors qu’il était encore célibataire. Le «conjoint» est enseveli auprès du célibataire décédé.

Cette pratique, interdite sous Mao, alimente un commerce clandestin de dépouilles.

L’équipe de profanateurs aurait ainsi réalisé un bénéfice de 240 000 yuans (30 000 euros, $ 40.1322 cad ) en vendant dix corps.

http://www.lapresse.ca