5 comportements à modifier pour vivre plus longtemps en santé


On meurt tous un jour, mais reste à savoir si nous voulons en attendant une meilleur qualité de vie. Avec les choix que nous avons nous avons tendance a faire de mauvais choix et de choisir ce que l’on croit être la facilité
Nuage

 

5 comportements à modifier pour vivre plus longtemps en santé

 

PAR LUCIE TURGEON  | PHOTO: SHUTTERSTOCK

Peut-être ne le savez-vous pas, mais vous risquez de passer les dernières années de votre vie malade et invalide. Heureusement, il suffit de modifier 5 comportements pour éviter le pire.

À l’occasion du Mois du cœur, la Fondation des maladies du cœur et de l’AVC fait ce constat alarmant. En effet, les recherches montrent qu’il existe en moyenne un écart de 10 ans entre l’espérance de vie et la durée de vie en bonne santé.

«S’ils ne changent pas de mode de vie rapidement, bien des gens risquent de trouver très pénibles les dernières années de leur vie», indique le Dr George Honos, chef du service de cardiologie du Centre hospitalier de l’Université de Montréal (CHUM) et porte-parole de la Fondation des maladies du cœur du Québec.

La bonne nouvelle: il est possible de changer la donne en modifiant certaines habitudes. Pour vous convaincre, voici le nombre d’années de qualité de vie que vous pourrez gagner en modifiant ces 5 comportements.

1. Être sédentaire : 4 années de qualité de vie

L’inactivité physique est un problème, car elle augmente le risque de surpoids», explique le Dr Honos.

Or, le surplus de poids ou l’obésité représente un important facteur de risque du diabète de type 2 et de l’hypertension artérielle, 2 affections associées aux maladies cardiovasculaires.

«Il faut trouver une façon de bouger chaque jour», affirme le cardiologue.

On recommande 150 minutes d’activité physique d’intensité modérée (marche rapide, vélo, etc.) à vigoureuse (course à pied, ski de fond, etc.) par semaine.

2. Manger mal : 3 années de qualité de vie

Une mauvaise alimentation a un impact direct sur la santé de votre cœur.

«Les aliments riches en gras saturés et en gras trans sont responsables de l’augmentation du taux de cholestérol dans le sang, notamment celui du mauvais cholestérol LDL», raconte le Dr Honos.

Ce dernier est néfaste, car il a tendance à se déposer sur les parois des artères, notamment celles du cœur.

«Les aliments riches en sel peuvent accroître la pression artérielle ou rendre son traitement plus difficile», ajoute le spécialiste.

Pour améliorer son alimentation, on recommande de consommer de 5 à 10 portions de fruits et de légumes par jour, de limiter notre consommation d’aliments gras (charcuteries, pâtisseries, biscuits, etc.), de manger moins souvent au restaurant, de réduire notre consommation de sel et de boissons sucrées, d’éviter les aliments préparés, et d’augmenter notre apport en fibres.

 

3.  Fumer : 2 années de qualité de vie

Le fait de fumer augmente jusqu’à 4 fois les risques de maladies cardiovasculaires.

«Le tabac accélère le processus d’athérosclérose, un des principaux facteurs de risque de maladies cardiovasculaires, indique le Dr Honos. La cigarette accroît aussi l’inflammation des plaques d’athérosclérose, ce qui les rend plus vulnérables à la rupture et pourrait provoquer une crise cardiaque ou un AVC.»

Le tabagisme réduit aussi le calibre des vaisseaux sanguins, ce qui n’est pas l’idéal lorsqu’on a déjà les artères bouchées. Bref, il est primordial d’arrêter de fumer.

4. Boire de l’alcool avec excès : 2 années de qualité de vie

«L’abus d’alcool augmente la tension artérielle, l’un des principaux facteurs de risque de maladies cardiovasculaires, assure le Dr Honos. Très calorique, l’alcool peut également mener au surpoids qui, à son tour, entretient l’hypertension artérielle et le diabète de type 2.»

Morale de l’histoire: il faut boire avec modération, c’est-à-dire pas plus de 2 consommations par jour pour un maximum de 10 consommations par semaine pour les femmes et pas plus de 3 consommations par jour pour un maximum de 15 consommations par semaine pour les hommes.

5. Être stressé continuellement : 2 années de qualité de vie

Un excès de stress peut faire grimper la tension artérielle et nous empêcher d’avoir un mode de vie sain. Bien des gens réagissent au stress en mangeant trop, en buvant trop et/ou en fumant.

«Le lien entre le stress et les maladies cardiovasculaires n’est pas encore bien compris, mais il existe», assure le Dr Honos.

Les recherches montrent que le stress peut contribuer à l’apparition d’une maladie du cœur ou d’un AVC.

«Il faut tout mettre en œuvre pour mieux gérer le stress en prenant du temps pour soi.»

Pour y arriver, on peut aller au spa, voir un film, prendre un bain chaud, lire un bon livre, etc. On peut aussi utiliser des techniques de relaxation comme le yoga ou la méditation.

http://www.moietcie.ca

2 réponses à “5 comportements à modifier pour vivre plus longtemps en santé

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s