Rétrospective


Il y a tellement de chose qu’on peut faire sans courir après la renommée ou la richesse .. des choses simples a vivre avec ceux que nous aimons .. et quand on vieillit si on a la chance d’être grand-parent c’est une belle occasion de prendre le temps, ce temps que nous avons peut-être négligé quand nos enfants étaient eux plus petits
Nuage

 

Rétrospective

 

 

J’aurais pu devenir riche si j’avais choisi l’or plutôt que mes amitiés.

J’aurais pu être célèbre si j’avais cherché la renommée pendant les heures où je m’appliquais à jouer.

Et me voici, assis à l’extrémité de ma vie, jetant un coup d’œil derrière moi pour voir tout ce que j’ai fait avec ces jours et ces années qui étaient miens et tout ce qui m’est arrivé.

Je n’ai pas vraiment de fortune à léguer à ceux qui porteront mon nom. Et je n’ai rien fait qui soit susceptible de m’assurer une place sur les registres de la renommée. Mais j’ai adoré le ciel et ses grands espaces bleus; j’ai vécu avec les arbres et les oiseaux; j’ai dédaigné l’or et l’argent pour partager des plaisirs comme ceux-là.

J’ai donné mon temps aux enfants qui sont venus; nous avons joué ensemble bruyamment. Et je n’échangerais pas les heures heureuses passées avec eux pour tout l’argent que j’aurais pu faire.

J’ai choisi d’être connu et aimé par quelques personnes, et j’ai fait la sourde oreille aux applaudissements des hommes; et je referais les mêmes choix si la chance m’était donnée de revivre ma vie.

J’ai vécu avec mes amis et j’ai partagé leurs joies, connu leurs peines avec toutes leurs larmes; j’ai fait une belle récolte avec les quelques arpents de ma vie, même si certains prétendent que j’ai gaspillé mon temps.

J’ai été à même de bien profiter de mes belles choses, et je crois avoir ainsi rempli ma vie de mon mieux. Et au crépuscule de ma vie, je ne regrette pas tout l’or que j’aurais pu posséder.

Source : Bouillon de poulet pour l’âme des aînés.

Un chien en péril sur le lac Michigan sauvé par un kayakiste


C’est la deuxième fois qu’il est question de chien pris sur des glaces allant a la dérive (voir : Le sauvetage d’un chien perdu au milieu de l’océan glacé) Encore une fois, des gens de grands coeurs sont venus a sa resscousse .. pour le sauver malgré sa peur
Nuage

 

Un chien en péril sur le lac Michigan sauvé par un kayakiste

 

Perdu au milieu du lac gelé

 

Cette fois, c’est sur le lac Michigan, au nord de Chicago, qu’un chien fugueur a bien failli connaître un triste sort. Mais c’était sans compter sur le courage et le dévouement de son ange gardien.

L’animal, un Retriever de la Nouvelle-Écosse, s’est enfui de chez lui, pour aller se promener au bord du lac gelé.

Une bien mauvaise idée, qui aurait pu lui coûter la vie. Car un morceau de glace s’est détaché, et a commencé à dériver, emportant avec lui le pauvre chien.

Le sauvetage d'un chien perdu sur le lac michigan
L’aventure de ce chien aurait pu bien mal se terminer

Par chance, Dave Kehnast regardait par la fenêtre de son appartement à ce même moment, et a vu le chien. L’homme s’est alors précipité pour le secourir. Il a sauté dans sa combinaison de plongée, puis dans son kayak, et s’est élancé à la rescousse du chien sur les eaux glacées du lac Michigan.

Une équipe de secouristes mobilisée

Mais Dave n’était pas seul. Ce sauvetage a également mobilisé un hélicoptère et un navire de pompiers.

Ne se rendant peut-être pas compte du danger, ou tout simplement effrayé, le chien n’a toutefois rien voulu entendre. Pendant environ une heure, il est allé de plaque de glace en plaque de glace, manquant à plusieurs reprises de glisser dans l’eau gelée.

Le sauvetage d'un chien perdu sur le lac michigan
Le chien fugueur ramené sur le rivage par
un courageux kayakiste

Mais il a finalement répondu à l’appel de Dave, qui a réussi à le ramener sur le rivage. Une fois sur la terre ferme, sans même jeter un regard en arrière, l’animal est parti en courant.

Des employés municipaux ont heureusement réussi à le rattraper, et l’on conduit au centre de contrôle des animaux.

Là, ils ont appris que son nom était Pifas. Peu de temps après, Nerijus Steponavicius, son maître, arrivait sur les lieux pour le récupérer.

Voilà 10 jours que le chien avait disparu. Imaginez donc l’immense bonheur de son propriétaire !

http://wamiz.com

Saviez-vous ► La Terre devenait un peu plus légère chaque jour


Avec tout ce que nous faisons sur Terre, on pourrait croire que la planète prend du poids alors qu’en fait cela ne change pas grand chose sauf par contre … la Terre devient plus légère au fil des années .. mais pas assez pour d’essouffler comme un ballon
Nuage

 

La Terre devenait un peu plus légère chaque jour

 

La Terre perd environ 50 000 tonnes chaque année, alors même qu’elle reçoit 40 000 tonnes de poussières de l’espace qui tombent sur la surface de notre planète au cours de la même période. Alors, pourquoi perdons-nous du poids à ce point ?

Selon le Dr Chris Smith et les calculs du physicien Dave Ansel, de l’université de Cambridge, en dépit de ces 40 000 tonnes de poussière de l’espace qui font partie de notre planète chaque année, la Terre perd 50 000 tonnes de masse.

Un gain de poids :

• Les gains de la Terre sont donc d’environ 40 000 tonnes de poussière chaque année, les restes de la formation du système solaire, qui sont attirés par notre gravité et qui deviennent la matière de notre planète. Notre planète est faite de tout ce matériel stellaire.

D’après la NASA, la Terre gagne environ 160 tonnes de matière par an parce que la température de la planète est en hausse :

« Si nous ajoutons de l’énergie au système, la masse doit augmenter. » Miracle de la thermodynamique.

Une perte de poids :

• Le noyau de la Terre perd de l’énergie au fil du temps. C’est comme un réacteur nucléaire géant qui brule du combustible. Moins d’énergie signifie moins de masse. 16 tonnes s’envolent comme cela, chaque année. Pas grand-chose.

• L’importante perte de masse concerne les 95 000 tonnes d’hydrogène environ et les 1 600 tonnes d’hélium que la Terre laisse s’échapper chaque année. Ils sont trop légers pour que la gravité les retienne, de sorte qu’ils se perdent directement dans l’espace.

• Ils sont, de plus, soumis à l’effet des vents solaires qui facilitent leur éjection dans l’espace, à partir de la ionosphère.

 

Sans effet :

• Bien sûr, contenir plus de personnes ou de bâtiments ne vient pas s’ajouter au poids de la planète. Les humains et les choses sont faits avec la matière qui est déjà sur la planète…

• La plupart des fusées et des satellites que nous lançons en orbite terrestre retombe éventuellement vers la Terre, donc ici pas d’effet réel.

 

Le résultat :

L’estimation approximative est -50,000 tonnes chaque année. Ce qui correspond à 0.000000000000001 % en moins de masse chaque année.

Inutile de s’inquiéter sur cette perte d’hydrogène. Il y en a beaucoup et il faudra des milliards d’années pour l’épuiser.

L’hélium, d’autre part, c’est une autre affaire. Il représente 0,00052 % du volume dans notre atmosphère, mais il est surtout récolté à partir de gaz naturel, en utilisant un processus appelé distillation fractionnée. L’hélium est devenu plutôt rare sur notre planète. En fait, le physicien et lauréat du prix Nobel Robert Coleman Richardson de l’université Cornell a dit que chaque ballon flottant de fête foraine, par exemple, devrait être vendu 100 $ (75 euros), il a d’ailleurs fait campagne contre la décision du gouvernement américain de vendre des stocks d’hélium du pays d’ici 2015 pour maintenir des prix bas.

Il a probablement raison, considérant qu’il est crucial pour des dispositifs comme les scanners, IRM où il est utilisé pour le refroidissement des aimants supraconducteurs, ainsi que pour faire croitre les cristaux de silicium et de germanium, ainsi que pour la production de titane et de zirconium.

A partir du podcast de la BBC : More or Less: Behind the Stats, de la NASA : Solar Wind blows some of Earth’s atmosphere into space, image d’entête : Adrian Kenion.

http://www.gurumed.org

Vidéo virale sur YouTube À 8 ans, à 100 km/h au volant


J’ai vue quelque fois des pères contrôlant la vitesse faire conduire leur enfant sur leur genoux, sur des routes de rangs isolés. Mais jamais un enfant assis sur quelque chose pour atteindre les pédales ayant atteint 100 km/h .. En plus elle a rencontrer quelques voitures, même si le père était a côté, il aurait pu arriver un accident .. Je ne pense pas qu’il faut enlever l’enfant a la famille, mais une bonne amende pour faire réfléchir sur les conséquences
Nuage

 

Vidéo virale sur YouTube

À 8 ans, à 100 km/h au volant

 

(capture d’écran, YouTube)

TVA Nouvelles selon AFP

Les parents d’une fillette de 8 ans de Saint-Pétersbourg en Russie pourraient regretter d’avoir filmé et encouragé leur petite à conduire leur voiture, à une vitesse atteignant 100 km/h.

Les policiers de la ville ont ouvert une enquête sur la séquence qui a été diffusée sur YouTube  par la mère de la fillette, Elena Mikoultchik, et déjà visionnée plus de 500 000 fois.

On peut y voir la petite Karina Mikoultchik conduire pendant au moins cinq minutes une Audi sur une route de campagne bordée de neige.

Pendant le trajet, le père de Karina, assis sur le siège du passager l’encourage:

«Vas-y! Accélère! Au moins jusqu’à 100! N’aie pas peur!»

La mère de la fillette était assise derrière. Les parents filmaient les faits à tour de rôle.

À un certain moment, la voiture a même circulé dans la voie inverse.

«Si Nastia (sa copine) me voyait conduire, elle tomberait évanouie!» a laissé tomber la petite alors qu’elle était au volant.

Les policiers ont ouvert une enquête pour violation du code de la route, mais également sur l’attitude des parents qui ont confié le volant à une si jeune personne.

La vidéo diffusée par plusieurs chaînes de télévision russe a fait scandale en Russie. Certains internautes appelaient les autorités à priver les parents de la fillette non seulement de leur permis de conduire, mais aussi de leur droit d’élever l’enfant.

Près de 30 000 personnes meurent chaque année dans des accidents de route en Russie.

http://tvanouvelles.ca

Milagra, le chat miraculé qui porte si bien son nom


Il y a un destin même pour les chats … cette petite chatte était vouée a deux fois à la mort mais la vie en a décidé autrement .. car ses maitres n’ont pas cessé de croire qu’elle était encore en vie
Nuage

 

Milagra, le chat miraculé qui porte si bien son nom

 

Milagra, qui signifie « miracle » en espagnol, porte merveilleusement bien son nom. En l’espace de quelques semaines, ce chat a été sauvé à 2 reprises d’un bien triste sort.

La petite chatte âgée de 5 ans a été séparée de son frère, Phoenix, lorsque celui-ci a été adopté par Emily et Kory. Mais un an plus tard, le couple de Chapel Hill, en Caroline du Nord, a appris que le refuge où Milagra était restée s’apprêtait à fermer définitivement ses portes.

Emily et son compagnon s’y sont alors précipités pour aller la chercher, et lui éviter une probable euthanasie.

3 semaines sans cesser de chercher leur chat

Mais cette jolie histoire a bien failli tourner au drame lorsque la maison a pris feu. C’était en janvier dernier. Emiliy et Kory ont pu sauver leurs deux autres chats, Phoenix et Nestor, mais ils n’ont pas réussi à trouver la petite chatte, et n’ont pas eu d’autre choix que de s’enfuir sans elle de leur maison ravagée par les flammes.

Milagra, le chat miraculé qui porte si bien son nom
Milagra, une adorable miraculée

Relogé dans un appartement, le couple n’a toutefois jamais perdu espoir. Emily et Kory ont cherché Milagra pendant 3 semaines dans les décombres, et dans les alentours de la maison. En vain… Ils ont alors promis une récompense de 200 dollars (150 euros), à celui qui leur ramènerait leur chat.

Puis le jour béni arriva, c’était le 15 février. L’un des ouvriers travaillant à reconstruire la maison les a appelés.

« Milagra était blottie dans les restes calcinés de son armoire de cuisine préférée. Sa fourrure était toute emmêlée et couverte de suie, l’arrière de ses pattes ont été brûlés, et elle avait perdu environ la moitié de son poids«  raconte Emily.

L’homme qui a retrouvé le chat a refusé l’argent promis, le bonheur d’avoir sauvé l’animal étant pour lui la plus belle des récompenses.

« ‘Il est important de ne jamais abandonner un animal perdu« 

La petite miraculée a tout de suite été emmenée chez le vétérinaire, et depuis son arrivée dans le nouvel appartement de ses maîtres, Milagra n’a pas arrêté de manger !

Encore apeurée sur le chemin la menant jusqu’à son nouveau foyer, la petite chatte s’est bien vite remise de ses émotions lorsqu’elle a retrouvé son frère et sa rassurante présence. Dès qu’elle est arrivée, Milagra a rejoint Phenix pour se frotter à lui, raconte Emily.

Pour elle, l’histoire de Milagra montre à quel point « il est important de ne jamais abandonner un animal perdu« .

http://wamiz.com

Une nouvelle ceinture de radiations entoure brièvement la Terre


Il s’en passe des choses en haut de nos têtes, des radiations créant une ceinture autour de la Terre. Cela pourrait créer des problèmes aux satellites qui gravitent autour de la planète
Nuage

 

Une nouvelle ceinture de radiations entoure brièvement la Terre

 

La NASA affirme avoir observé la formation d’une ceinture de radiations autour de la Terre au début de septembre 2012.

Le phénomène, détecté par les satellites jumeaux Van Allen, a persisté pendant quatre semaines avant d’être disloqué par une puissante onde de choc interplanétaire.

Le saviez-vous?

La Terre est ceinturée par deux anneaux permanents de particules relativistes, repérés pour la première fois en 1958 par le scientifique américain James Van Allen.

Le rayonnement créé par ces ceintures pose de sérieux risques pour les satellites en orbite géostationnaire.

La NASA a lancé les satellites Van Allen en 2012 pour mesurer et caractériser les régions qui subissent les rayonnements des ceintures.

La vidéo qui suit explique en anglais la présente découverte. Des sous-titres en français en version beta sont offerts.

 

L’éphémère troisième ceinture de radiations était faite d’électrons de super haute énergie. Cette structure inexpliquée était exposée au vent solaire et a disparu rapidement.

Selon Shri Kanekal, de la NASA, ces résultats illustrent l’extrême variabilité des ceintures de Van Allen.

Le détail de ces travaux est publié dans la revue Science.

http://www.radio-canada.ca