Astéroïde et pluie de météorites Digne d’un scénario catastrophique! (images)


Il semblerait que la pluie de météorites qui s’est abattu sur la Russie, n’a aucun lien avec l’astéroïde qu’on attendait aujourd’hui et qui est passé sans faire de vague. Mais quand même la Russie a été secouer par cette catastrophe qui a fait plusieurs blessé et de dommage matériels
Nuage

 

Astéroïde et pluie de météorites

Digne d’un scénario catastrophique!

 

Une pluie de météorites s’est abattue en Russie, tôt ce matin, générant un vent de panique chez les habitants de la région de l’Oural et plus tôt cet après-midi, la NASA attendaient le plus gros astéroïde a jamais être passé si près de la Terre, le 2012 DA14.

Crash aérien, fin du monde ou catastrophe climatique? Les résidants n’arrivaient pas à saisir la nature du phénomène qui secouait la région, vers 9h10 heure locale.

La pluie de météorites s’est d’abord manifestée par une lumière blanche qui a soudainement illuminé le ciel. Puis, de violentes et bruyantes explosions ont soufflé les vitres des immeubles et causé de nombreux ravages. Au total, ce sont 10 tonnes de roche qui sont entrées dans l’atmosphère à une vitesse de 50 000 km/h.

«J’étais à la maison. Il y a eu un flash de lumière. J’ai couru sur le balcon et il y avait une trace, comme celle d’un avion, mais bien plus grand. Ma première impression a été qu’un avion s’était écrasé», a déclaré le correspondant de la chaîne Vesti, basé à Tcheliabinsk, Dmitri Tourkine.

«Différentes sortes de matière grise tombaient du ciel. C’est très effrayant quand ta maison se met à secouer, et que tu ne peux rien faire! Un cas de force majeure dont personne n’est responsable. L’horreur…», a dit un autre habitant, Iouri Panov.

Boule incandescente

À Chelyabinsk, une ville de plus d’un million d’habitants, une boule incandescente, qui se déplaçait à très grande vitesse, est apparue dans le ciel vers 9h (heure locale).

«À 11h, nous avons de nombreux appels pour des traumatismes, des coupures et des contusions», ont précisé les autorités locales.

«Alors que je m’habillais, il y a eu une lumière très brillante, je n’ai pas compris, j’ai pensé qu’il s’agissait de feux d’artifice. Ensuite, de fortes explosions ont soufflé les fenêtres», a déclaré un habitant de Tcheliabinsk, Evgueni Gorochko, au quotidien Kommersant, précisant que les communications téléphoniques étaient quasiment bloquées dans la ville.

Des dégâts ont été signalés dans six villes de la région. Le toit d’une usine s’est complètement effondré, témoignant de la force du phénomène.

On dénombre environ 1000 blessés, dont trois sont dans un état grave. La plupart des victimes ont été blessées par des éclats de verre à la suite du souffle de l’explosion et non par des débris de météorite.

«Le nombre de victimes augmente au fur et à mesure», a indiqué l’antenne locale du ministère de l’Intérieur, cité par Interfax.

Les autorités ont d’abord fait état de 50, puis de plus de 150, plus de 250 et plus de 800 blessés, dont au moins trois graves.

(Reuters)

Ne pas céder à la panique

 

Plusieurs vidéos amateurs qui circulent sur le Web montrent bien la traînée blanche dans le ciel. Le météorite se serait désintégré à 5000 mètres au-dessus de l’Oural, et faisait «des dizaines de tonnes», estime un spécialiste russe, Sergueï Smirnov, cité sur la chaîne Rossia 24.

Le ministère russe des Situations d’urgence a indiqué avoir mobilisé 20 000 hommes, en état d’alerte, et trois avions ou hélicoptères pour inspecter les territoires.


(Reuters)

«Il n’y a pas d’évacuation de la population, le niveau de radioactivité est dans la norme. Nous vous demandons instamment de ne pas céder à la panique», a indiqué le ministère sur son site Web.

Le phénomène a également pu être observé à partir de plusieurs régions voisines, dont le Kazakhstan.

«Dans l’histoire connue, c’est probablement l’impact de météorite qui a eu le plus de conséquences humaines», explique Sébastien Giguère de l’observatoire du Mont-Mégantic.

«L’onde de choc reçu ce matin était plus puissante que l’explosion atomique réalisée en Corée du Nord le 12 février dernier, affirme le spécialiste en missions spatiales, Benoît Laplante. Le déplacement de l’air était tellement fort que ça a créé cette onde qui a brisé pratiquement toutes les vitres de la ville» rajoute-t-il.

Phénomène fréquent

Il semble que ce genre d’événement ne soit pas si rare, mais son caractère unique est plutôt attribuable que la pluie de météorites soit survenue en territoire habité.

«Une dizaine de fois par année, des météorites importantes entrent dans l’atmosphère et survivent à leur entrée. Il faut dire que sur la planète et il a beaucoup de zones inhabitées donc on ne voit jamais ces entrées. Celle ce matin est la plus grande répertoriée en 100 ans. La dernière fois c’était en 1908 en Sibérie», explique M. Laplante à TVA Nouvelles.

Passage de l’astéroïde 2012 DA14

Quoique plusieurs imaginaient un lien entre la pluie destructrice de météorites tombée ce vendredi matin, dans la région russe de l’Oural et l’astéroïde qui était attendu aujourd’hui, la 2012 DA14, il n’en est rien. Il ne s’agit que d’un pur hasard.


(Reuters)

Comme son orbite est stable, les spécialistes peuvent suivre sa trajectoire et confirment qu’il n’y a aucun risque de collision avec la planète et qu’elle est déjà en train de s’éloigner de nous.

Selon la NASA, la 2012 DA14 est le plus gros astéroïde jamais passé près de la Terre et aurait une masse de 45 mètres et 145 tonnes.


(Reuters)

En guise de comparaison, la météorite qui a provoqué l’extinction des dinosaures il y a 65 millions d’années avait un diamètre de dix kilomètres. Celle qui a frappé la Russie, elle, ne mesurait qu’un mètre cube.

Pouvoir les différencier

Afin de pouvoir distinguer les différents termes signifiant ces roches, un astéroïde est un objet céleste qui tourne autour de la Terre, un météore se trouve dans l’atmosphère tandis qu’un météorite est une roche qui a réussi à passer l’atmosphère et tomber au sol.

Voici quelques images de l’événement.

La pluie de météorites en images

Crédit photo : Reuters

 


(Agence France Presse)


(Agence France Presse)


(Agence France Presse)


(Reuters)


(Reuters)


(Agence France Presse)


(Agence France Presse)


(Twitter)


(Twitter)


(Reuters)


(Reuters)


(Reuters)


(Reuters)

http://tvanouvelles.ca

3 réponses à “Astéroïde et pluie de météorites Digne d’un scénario catastrophique! (images)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s