Les visites touristiques avec des SDF se portent bien


Je ne sais pas, je suis un peu mal a l’aise avec ce genre d’excursion. Au Québec, on organise de dormir a la belle étoile en plein hiver dans le but de ramasser des dons ..et prendre conscience que l’hiver être SDF c’est une des grandes difficultés a surmonté … alors qu’ici .. c’est plutot une tournée touristique .. qui ne fait pas vraiment profité les gens pauvres a mon avis Enfin bref, je ne suis pas sur que s’il y a un profit ce n’est probablement pas les SDF qui en tirent le plus partie
Nuage

 

Les visites touristiques avec des SDF se portent bien

Si dans certains pays – comme le Brésil et l’Afrique du Sud – le touriste peut visiter les bidonvilles avec un guide, en Europe et aux USA on propose désormais aux vacanciers de découvrir le quotidien des sans-abris. Un business qui semble bien se porter.

Badalec, SDF tchèque, travaille aussi comme guide pour les touristes désireux de découvrir sa vie de pauvre bougre à Prague où ce n’est pas forcément rose tous les jours :

« Je tente de faire du mieux que je peux. Je ne vole pas, je n’importune pas les gens, je n’abuse pas de l’aide des œuvres-sociales. Je trouve les tours plutôt supers ! Ils représentent une chance pour moi de m’exprimer. »

 Tout est dit. En 2013, la crise est déjà installée depuis maintenant quelques années, et les gens qui ont les moyens financiers de voyager peuvent découvrir une destination à travers le regard d’un SDF.

Plusieurs villes dans le monde surfent sur ce phénomène touristique qui avait fait parler de lui à la fin des années 2000 dans les médias. A San Francisco, aux Etats-Unis, on peut réserver un moment pour découvrir la misère dans le Tenderloin district, via le site Vayable.com. Et l’Europe n’est pas en reste avec les London’s Unseen Tours, la visite de Badalec à Prague dans les endroits les plus pauvre de la ville de Franz Kafka, et d’autres excursions proposant de partager l’expérience des SDF à Amsterdam ou à Göteborg en Suède.

En montrant son quotidien difficile, cette catégorie sociale souvent ignorée, en plus de gagner de l’argent, lève le voile sur le côté sombre d’une vie de misère dans une ville. Il y a certainement une dose de voyeurisme chez certains touristes, mais ce genre d’initiatives possède toujours le mérite de donner un visage à la pauvreté extrême que l’on préfère ignorer.

Via : Businessinsider

Illustration : Wikipedia, Roman Bonnefoy

Par Guillaume Roche

http://fluctuat.premiere.fr

5 réponses à “Les visites touristiques avec des SDF se portent bien

  1. J’avoue que je suis perplexe : C’est à la fois une bonne chose car les gens prennent conscience de la situation des S.D.F ,mais c’est aussi morbide car certains doivent faire ces « excursion » pour le plaisir…J’espère que ces S.D.F sont payés?

  2. Je ne pensais pas que cela pouvait exister, organiser un séjour touristique pour voir les SDF, si ils veulent vraiment se remdre compte comment un SDF vie ils n’ont qu’à prendre leurs place en leurs donnant sa maison et son argent, je suis écoeurer du comportement de certain.
    Je ne sais pas, mais je ne pense pas qu’en France que cela puisse se faire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s