Photos : dans une usine chinoise de fabrication de jouets


Certains trouvent que leur travail est difficile et routinier pour un salaire minimum alors qu’ailleurs le travail a la chaine dans une usine pour moins 1.50 dollars par mois …  est du pure esclavage pour un salaire de crève-faim
Nuage

 

Photos : dans une usine chinoise de fabrication de jouets

« The Real Toy Story » scrute le labeur quotidien d’employées chinoises dans une usine de jouets, les photos montrent une facette pas franchement glamour que les entreprises rechignent à évoquer pour ne pas être boycottées par les clients.

Après être passé durant son enfance par le Canada, les USA et l’Allemagne, son pays natal, Michael Wolf s’est installé en 1994 à Hong Kong. Il a déjà fait parler de lui grâce à ses fabuleuses façades de Hong Kong (« Architecture of Density ») d’où il fait ressortir un rythme et une répétition dans la construction de ses photos. On peut également parler de son projet mené avec le site Google Street View où il puise des scènes de rues parfois vraiment spectaculaires.

Avec « The Real Toy Story », Wolf est allé à la rencontre de ces ouvrières qui assemblent des poupées toute la journée. Elles prennent la pose devant l’objectif alors qu’elles sont à leur poste de travail. Wolf a aussi immortalisé l’heure de la sieste ou du repas pris dans un immense réfectoire.

Cette série peut aussi être reliée à l’actualité. Récemment une habitante de l’Oregon, Julie Keith, a découvert en ouvrant un emballage de pierres tombales en polystyrène qu’elle avait commandée pour décorer son jardin la lettre d’un travailleur forcé chinois qui appelle au secours.

« Monsieur : si vous venez d’acheter ce produit, pourriez-vous avoir l’amabilité de renvoyer cette lettre à l’Organisation mondiale du droit humain (…) Des milliers de personnes, qui sont persécutées par le parti communiste chinois, vous remercieraient et ne vous oublieraient pas. (…) Les gens (…) doivent travailler 15 heures par jour sans prendre une pause le samedi et le dimanche. Nous n’avons pas de vacances. »

Le message – dont l’authenticité est encore à prouver – avance aussi que les ouvriers de ce camp de travail sont brutalisés et payés seulement 10 yuan par mois, autrement dit : un peu plus d’un euro.

Via : Ufunk.net et Bigbrowser.blog.lemonde.fr

Par Guillaume Roche

http://fluctuat.premiere.fr/

2 réponses à “Photos : dans une usine chinoise de fabrication de jouets

  1. Il travail dans des conditions épouventable, attention quand même à voir que la valeur 1€ ou 1$ n’a pas la même valeur que chez nous, pour eux on doit être des milliardaires avec nos salaires.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s