Notre vie est un compte bancaire


Avoir un mauvais crédit sur notre mode de vie a des conséquences facheuses .. d’ou l’importance de bien gérer notre vie pour ne pas être a découvert
Nuage

 

Notre vie est un compte bancaire

 

Les nombreuses demandes auxquelles nous devons faire face peuvent nous mener à l’épuisement émotif et physique. Nous contribuons à notre propre déficit lorsque nous donnons plus que nous ne recevons.

Étant donné que nous avons été programmés pour donner et que le fait de recevoir nous paraît égoïste, il nous faut beaucoup de courage pour doser ce qu’il est juste et raisonnable de donner.

Considérez votre vie comme un compte bancaire : combien de retraits et de dépôts quotidiens pouvez-vous porter à votre compte, en termes d’efforts physiques, de sentiments, d’intelligence et d’esprit? En fait, notre vie est un compte bancaire sur lequel nous retirons ou permettons aux autres d’effectuer de trop nombreux retraits.

 Afin de rétablir l’équilibre budgétaire, nous devons encaisser les crédits à profusion et consentir aux débits avec parcimonie. Si les sommes débitables aux plans physique, émotif, mental ou spirituel sont trop nombreuses, alors notre compte devient à découvert.

Il en résulte de la frustration, de la colère, de l’épuisement. Mais lorsque nous portons à notre crédit en fonction de limites réalistes, nous avons plus à donner. Même s’il nous est difficile de nous occuper de nous-mêmes, cela s’avère un excellent investissement.En veillant de la sorte sur nous-mêmes, nous nous assurons de n’avoir pas de découvert.

 En établissant des limites réalistes, j’investis sur mon existence. Je peux choisir ce que je donnerai et ce que je ne donnerai pas. J’instaure l’équilibre en veillant à mes besoins d’ordre physique, émotionnel, mental et spirituel.

Sagesse de femme, Sue Patton Thoele

Photos : dans une usine chinoise de fabrication de jouets


Certains trouvent que leur travail est difficile et routinier pour un salaire minimum alors qu’ailleurs le travail a la chaine dans une usine pour moins 1.50 dollars par mois …  est du pure esclavage pour un salaire de crève-faim
Nuage

 

Photos : dans une usine chinoise de fabrication de jouets

« The Real Toy Story » scrute le labeur quotidien d’employées chinoises dans une usine de jouets, les photos montrent une facette pas franchement glamour que les entreprises rechignent à évoquer pour ne pas être boycottées par les clients.

Après être passé durant son enfance par le Canada, les USA et l’Allemagne, son pays natal, Michael Wolf s’est installé en 1994 à Hong Kong. Il a déjà fait parler de lui grâce à ses fabuleuses façades de Hong Kong (« Architecture of Density ») d’où il fait ressortir un rythme et une répétition dans la construction de ses photos. On peut également parler de son projet mené avec le site Google Street View où il puise des scènes de rues parfois vraiment spectaculaires.

Avec « The Real Toy Story », Wolf est allé à la rencontre de ces ouvrières qui assemblent des poupées toute la journée. Elles prennent la pose devant l’objectif alors qu’elles sont à leur poste de travail. Wolf a aussi immortalisé l’heure de la sieste ou du repas pris dans un immense réfectoire.

Cette série peut aussi être reliée à l’actualité. Récemment une habitante de l’Oregon, Julie Keith, a découvert en ouvrant un emballage de pierres tombales en polystyrène qu’elle avait commandée pour décorer son jardin la lettre d’un travailleur forcé chinois qui appelle au secours.

« Monsieur : si vous venez d’acheter ce produit, pourriez-vous avoir l’amabilité de renvoyer cette lettre à l’Organisation mondiale du droit humain (…) Des milliers de personnes, qui sont persécutées par le parti communiste chinois, vous remercieraient et ne vous oublieraient pas. (…) Les gens (…) doivent travailler 15 heures par jour sans prendre une pause le samedi et le dimanche. Nous n’avons pas de vacances. »

Le message – dont l’authenticité est encore à prouver – avance aussi que les ouvriers de ce camp de travail sont brutalisés et payés seulement 10 yuan par mois, autrement dit : un peu plus d’un euro.

Via : Ufunk.net et Bigbrowser.blog.lemonde.fr

Par Guillaume Roche

http://fluctuat.premiere.fr/

Pourquoi Idle No More ?


Ceux qui lisent les nouvelles sur le Web, voit comme titre Idle No More Combien de personnes ont cliquer pour lire ce dont il est question .. Pour quoi que Théresa Spence a entrepris une grève de la faim ? Le premier Ministre Canadien n’aime pas les Québécois alors encore moins les amérindiens … alors il semble aveugle et sourd aux revendications des Premières Nations …
Nuage

 

Pourquoi Idle No More ?

 

Depuis un peu plus d’un mois, les Autochtones qui se réclament du mouvement Idle No More multiplient les manifestations à travers le Canada. Des « flash mobs » rassemblent des centaines de participants qui dansent au son des tambours traditionnels. À Sarnia, dans le sud de l’Ontario, un groupe a bloqué les voies ferrées du Canadien National pendant près de deux semaines, avant de devoir démanteler ses barricades suite à une injonction des tribunaux.

À Ottawa, sur l’île Victoria au milieu de la rivière des Outaouais, juste en face du Parlement canadien, la chef Theresa Spence entame sa 4e semaine de jeûne dans l’espoir de pouvoir rencontrer le premier ministre Stephen Harper. Ailleurs, certains chefs parlent d’augmenter la pression en organisant des actions de désobéissance civile, comme l’occupation de postes frontières entre le Canada et les États-Unis.

Ce bouillonnement d’activisme autochtone est largement alimenté par les réseaux sociaux. Les médias traditionnels, eux, s’y intéressent peu, de sorte que la grande majorité des citoyens canadiens n’ont toujours aucune idée des raisons pouvant expliquer la montée de ce mouvement de contestation.

Pourquoi les Autochtones protestent-ils ?

Tout d’abord, pour dénoncer les nombreux changements législatifs contenus dans le projet de loi C-35 du gouvernement Harper, qui modifie à la fois des éléments de gouvernance autochtone ainsi que plusieurs normes environnementales et ce, sans que les Premières Nations aient jamais été consultées.

Mais aussi parce que l’an dernier, lorsque le conseil de bande d’Attawapiskat a décrété l’état d’urgence en raison d’une grave crise du logement, la réponse du gouvernement fédéral a été d’accuser la communauté de dilapider les fonds publics et de la placer sous tutelle. Un geste qui a par la suite été dénoncé par les tribunaux comme « inutile » et « déraisonnable ».

Parce que depuis 1980, au moins 600 femmes autochtones sont portées disparues ou ont été assassinées, des crimes qui demeurent souvent non résolus. Les femmes autochtones sont aujourd’hui cinq fois plus susceptibles de subir une mort violente que les autres Canadiennes.

Parce que pendant plus de 100 ans, le système de pensionnats fédéraux a été l’instrument d’un ethnocide délibéré visant à éradiquer les cultures autochtones. Et parce qu’aujourd’hui, la Commission d’enquête vérité et réconciliation, chargée de faire la lumière sur ces années sombres, doit faire appel aux tribunaux pour que le gouvernement accepte de lui remettre les documents nécessaires à la réalisation de son mandat.

Parce qu’au Québec, les négociations pour signer un traité avec les Attikamekw et les Innus ont commencé en 1975, il y a 38 ans, et que rien n’indique qu’elles aboutiront prochainement. Et parce que cela n’empêche nullement l’exploitation des ressources naturelles sur les territoires revendiqués par ces nations, sans que celles-ci puissent en bénéficier de manière convenable.

Parce que de toute manière, les gouvernements – fédéral et provinciaux – n’ont trop souvent pas respecté les traités négociés avec les Premières Nations.

Parce que les effets du colonialisme canadien se font toujours sentir aujourd’hui.

Parce que le revenu médian des Autochtones qui habitent sur une réserve est de 14 000$, contre 33 000$ pour les autres Canadiens.

Parce que l’espérance de vie des hommes inuit n’est que de 64 ans, soit 15 ans de moins que pour le reste de la population masculine canadienne. Un taux qui s’apparente à celui du Turkménistan ou de la Papouasie-Nouvelle-Guinée.

Parce que 33% des Autochtones âgés de 25 à 54 ans n’ont pas terminé leurs études secondaires, soit 20% de plus que le reste de la population canadienne.

Parce qu’en 2006, on évaluait que 45% des logements dans les réserves nécessitaient des réparations majeures, une augmentation de 10% par rapport à 10 ans auparavant.

Parce que même si les Autochtones ne représentent que 3% de la population canadienne, ils comptent pour 18% du total des délinquants sous responsabilité fédérale.

Parce que peu importe le domaine que l’on examine, les indicateurs socio-économiques sont toujours plus défavorables aux Autochtones.

Et surtout, parce qu’au bout du compte, rien n’est véritablement fait pour changer cette situation.

Mais si les Autochtones manifestent, c’est aussi parce qu’ils sont jeunes et qu’ils sont fiers. Parce qu’ils sont prêts à se battre pour leur culture et pour le droit d’exprimer leur réalité.

Parce qu’on s’attend à ce qu’ils se taisent mais qu’ils ont malgré tout quelque chose à dire.

Et parce qu’on a toujours refusé de les écouter lorsqu’ils ne haussent pas la voix.

Idle no More est le signe visible du ras-le-bol des peuples invisibles.

http://quebec.huffingtonpost.ca

Enceinte sans le savoir


Pour ceux qui ont vécu leur grossesse semaines après semaines, mois après mois, il est difficile de comprendre comment des femmes peuvent être enceinte sans pour autant le ressentir .. bon il y a les règles mais quand même … et pourtant ..
Nuage

 

Enceinte sans le savoir

 

La petite Alexe n'était pas du tout attendue... (Imacom, Jessica Garneau)

La petite Alexe n’était pas du tout attendue par Dominique L. Gaudreau et son conjoint Francis Therrien, mais le couple l’a reçue comme un vrai cadeau du ciel.

IMACOM, JESSICA GARNEAU

JÉRÔME GAUDREAU

La Tribune

(SHERBROOKE) Tout se passait normalement. Aucun signe de l’arrivée d’un bébé à l’horizon. Jusqu’au 4 octobre dernier, lorsque Dominique L. Gaudreau remarque qu’un peu de poids s’est ajouté à sa taille athlétique. Six jours plus tard, elle donne naissance à une petite fille d’un peu moins de quatre livres.

Aujourd’hui, le jeune couple file le parfait bonheur. Quelques jours avant Noël, Francis Therrien, sa conjointe Dominique et la petite Alexe ont pu s’installer dans leur tout nouvel appartement.

Ce cadeau venu du ciel juste à temps pour les Fêtes, ils ne l’attendaient pas du tout. La nouvelle maman a d’ailleurs eu des saignements semblables à des règles tout au long de sa grossesse et gardait une fine taille.

« Tout de suite après avoir consulté un médecin et appris la nouvelle, ma bedaine s’est mise à grossir soudainement. Elle a explosé comme un popcorn! Je n’avais jamais eu de maux de ventre ou de malaises. Juste quelques livres en trop, mais rien d’inquiétant. Je connaissais l’émission de télé sur les femmes qui sont enceintes sans le savoir et je trouvais ça étrange. Jamais je n’aurais pensé que cela pouvait m’arriver», lance-t-elle en riant, encore surprise et heureuse de l’arrivée de son bébé dans sa vie, à la 32e semaine de grossesse.

http://www.lapresse.ca

Retour en classe à Newtown «L’école la plus sûre des États-Unis»


Je n’ose imaginer l’impact psychologique qu’aura cette épisode tragique dans la vie de ces enfants. Est-ce qu’une école plus sécuritaire va permet de se sentir en sécurité ? Des verrous partout et des caméras dans une école ne sont-ils pas une conséquences d’une société super armée .. Est-ce vraiment le rêve américain
Nuage

 

Retour en classe à Newtown «L’école la plus sûre des États-Unis»

«L'école la plus sûre des États-Unis»

Crédit photo : Agence QMI

TVA Nouvelles selon AFP

Près de 3 semaines après la tuerie de Newtown, les élèves de l’école primaire de Sandy Hook retournent en classe aujourd’hui.

Les classes ont été réaménagées au Collège Hill, une école vacante située dans la ville voisine de Monroe au Connecticut. L’établissement a été nettoyé, repeint et adapté pour accueillir les quelque 500 enfants de Sandy Hook.

Les bureaux des élèves, les affiches accrochées aux murs leur classe et leurs effets personnels, tout y a été transporté pour faciliter la transition. Une journée d’accueil a eu lieu ce mercredi pour permettre aux élèves et aux parents afin de se familiariser leur nouvel environnement.

«On a essayé, dans les derniers jours, de remettre notre ville sur pied. Notre maire a retiré les mémoriaux qui rappellent la tragédie. C’était plus facile pour les gens de s’en remettre», a confié Nancy Crudo, résidante de Newtown, en entrevue à LCN Matin.

Les jeunes de Sandy Hook ont pris la direction de l’école ce matin. (AFP)

Une école ultra-sécurisée

 

Selon la responsable locale des écoles du secteur, Janet Robinson, il est impératif que les jeunes reprennent rapidement leur routine.

Afin de recréer une «routine familière», l’emploi du temps d’aujourd’hui sera l’emploi du temps habituel a-t-elle assuré.

Keith White, porte-parole de la police de Monroe, a laissé savoir que des mesures de sécurité accrues ont été déployées sur le campus, avec un système de caméra à la fine pointe et des verrous sur l’ensemble des portes d’accès.

«Je pense que maintenant, cela doit être l’école la plus sûre des États-Unis», a-t-il commenté.

Nouvelle direction

Donna Page, l’ancienne directrice de l’école Sandy Hook, assure l’intérim, après le meurtre de la directrice Dawn Hochsprung, tuée dans la tragédie.

«Nous comprenons que de nombreux parents auront peut-être besoin d’être près de leurs enfants pour leurs premiers jours d’école et vous serez les bienvenus», a-t-elle indiqué sur le site Web de l’école.

La petite communauté de Newtown reste profondément traumatisée par le massacre, qui a relancé le débat national sur les armes à feu. Son auteur, Adama Lanza, s’est enlevé la vie à l’arrivée de la police, et ses motivations reste inconnues.

L’école Sandy Hook de Newtown demeure fermée jusqu’à nouvel ordre, aux fins de l’enquête policière.

http://tvanouvelles.ca

Opération antipédophilie: 245 arrestations


123 enfants ont pu être secouru des mains de prédateurs immoraux, pédophiles et aucun mot n’est assez bas assez fort, pour décrire le dégout que j’ai envers ces personnes Il en reste comment a secourir ? et dans quel états sont ces jeunes … ?
Nuage

 

Opération antipédophilie: 245 arrestations

 

Une opération de police internationale antipédophilie a permis  l'arrestation... (Photo archives La Presse)

 

PHOTO ARCHIVES LA PRESSE

WASHINGTON
Agence France-Presse

Une opération de police internationale antipédophilie a permis l’arrestation fin 2012 de 245 personnes, la plupart aux États unis ainsi que dans six autres pays, a annoncé jeudi à Washington John Morton, directeur de l’agence américaine de l’Immigration et des Douanes (ICE).

Parmi les personnes arrêtées lors de l’opération Sunflower qui a eu lieu du 1er novembre au 7 décembre 2012, 222 se trouvaient aux É.-U. et 23 dans six pays étrangers, dont le responsable, n’a pas voulu préciser les noms, pour «des raisons opérationnelles très sensibles».

L’opération qui visait à identifier des personnes possédant, diffusant ou produisant des images pédophiles sur l’internet, a permis d’identifier et secourir 123 enfants, dont 110 aux États-Unis, a précisé M. Morton.

Parmi les victimes, 5 avaient moins de 3 ans, 9 entre 4 et 6 ans, 21 entre 7 et 9 ans et 11 entre 10 et 12 ans. 70 étaient des filles, 53 des garçons et 23 des enfants identifiés sont maintenant adultes.

L’opération Sunflower tire son nom d’une enquête démarrée il y a un an visant à empêcher le viol à venir d’une fillette annoncé sur l’internet par un jeune homme de 16 ans.

À partir d’une photo trouvée par la police danoise montrant une pancarte d’autoroute dépeignant un tournesol, les enquêteurs avaient pu remonter sur une localité du Kansas et la maison du jeune Américain.

ICE et sa branche enquête HSI, travaillant en partenariat avec le NCMEC, une organisation luttant contre l’exploitation des enfants, a également lancé un appel à témoin pour tenter d’identifier des adultes inconnus sur des photos prises il y a 11 ans.

En 2012, un nombre «record» de prédateurs sexuels pédophiles de 1.655 ont été arrêtés par les enquêteurs de ICE et 292 victimes identifiées ou sauvées.

http://www.lapresse.ca

Chaque jour, ce chat dépose des offrandes sur la tombe de son maître


Nous avons entendus des histoires de chiens qui restaient fidèles à leur maitres après leur mort .. mais un chat, c’est assez particulier ! Pourquoi ce chat continu a faire des cadeaux sur la tombe de son maitre ?
Nuage

 

Chaque jour, ce chat dépose des offrandes sur la tombe de son maître

 

Si les histoires de chiens fidèles à leurs maîtres au-delà de la mort, et parfois de l’abandon, ne sont pas rares, celles de chats prouvant leur attachement indéfectible à leur propriétaire le sont bien plus.

C’est pourquoi la fidélité de Toldo, un petit félin italien, est encore plus touchante. Voilà maintenant un an que ce chat se rend chaque jour sur la tombe de son maître pour y déposer des offrandes.

Un chat fidèle au-delà de la mort

Trouvé au bord d’une route, Toldo a été adopté il y a 3 ans par Renzo Lozzell. Le vieil homme et le chat sont immédiatement devenus inséparables. Hélas, la mort les a séparés trop tôt.

Mais Toldo n’oublie pas son maître bien-aimé.

Comme le rapporte le site du Matin, le chat était aux côtés de la femme et la fille de Renzo le jour de ses funérailles. Il a marché auprès d’eux alors que le cortège traversait le village de Montagnana, au nord de l’Italie.

Dès le lendemain, la famille du vieil homme retournait au cimetière, pour découvrir sur la tombe de Renzo un rameau d’acacia.

« J’ai tout de suite dit à ma fille que c’était le chat qui l’avait apporté. Elle m’a répondu que la douleur m’avait fait perdre la tête », raconte Ada, l’épouse du défunt.

Mais quelques heures plus tard, son gendre a aperçu le chat près de la tombe.

« C’est une façon pour le chat de remercier Renzo« 

 

Depuis, pas un seul jour n’est passé sans que Toldo vienne déposer une offrande. Des feuilles, des plantes, un mouchoir, un gobelet en plastique : au gré de ses trouvailles, il apporte toutes sortes de cadeaux à son regretté maître.

« Mon mari aimait beaucoup les animaux et il s’entendait très bien avec Toldo. J’ai comme l’impression que ces cadeaux, c’est une façon pour le chat de remercier Renzo« , confie Ada.

Et la femme de Renzo n’est pas la seule à s’émouvoir de cette fidélité sans faille. Les habitants du village ne cessent de parler de ce chat qui chaque jour se rend au cimetière. Certains ont pris l’habitude de saluer l’animal lorsqu’ils croisent son chemin.

Bien sûr, l’histoire de Toldo n’est pas sans nous rappeler celle de Captain, ce chien qui veille depuis maintenant 6 ans sur la tombe de son maître, comme celle de Hachiko, ce chien japonais qui jusqu’à sa mort a attendu son maître sur le quai d’une gare

http://wamiz.com

Ottawa allège les restrictions sur l’exportation d’armes prohibées en Colombie


C’est pitoyable … La plupart des gens savent que donner plus d’arme aide a la violence  .. les pays comme la Colombie sont des pays ou la violence est routinière, alors pourquoi pas leur donner plus d’armes automatique Il y a sûrement quelque chose que le gouvernement Harper peut profiter de cet échange qui me parait horrible
Nuage

 

Ottawa allège les restrictions sur l’exportation d’armes prohibées en Colombie

 

Armée colombienne

Armée colombienne  Photo :  AFP/LUIS ROBAYO

Ottawa a récemment modifié la loi pour que des fabricants canadiens d’armes interdites au pays puissent les exporter en Colombie, l’un des pays les plus violents de la planète.

Le gouvernement Harper a discrètement allégé un embargo sur l’exportation d’armes d’assaut vers la Colombie, après avoir modifié la Liste des pays désignés en matière d’armes automatiques.

Ce changement, entré en vigueur le 13 décembre, permet aux marchands canadiens de vendre des armes automatiques et des chargeurs de grande capacité en Colombie, un pays luttant contre une insurrection vieille d’un demi-siècle. Ces produits sont interdits au Canada.

« ‘L’ajout de la Colombie à la liste offre de nouvelles opportunités commerciales en permettant aux résidants du Canada d’explorer et de soumissionner des contrats en Colombie pour des produits contrôlés par la liste », souligne une note du gouvernement, publiée en ligne mardi.

La nouvelle réglementation impose néanmoins des restrictions sur les permis requis pour l’exportation d’armes, y compris un examen fédéral au cas par cas.

Ottawa a récemment signé un controversé accord de libre-échange avec la Colombie, qui est critiquée pour ses violations des droits de la personne et son émergence comme l’un des principaux producteurs de cocaïne de la planète.

La Colombie est toutefois en voie de reléguer son violent héritage aux oubliettes, en devenant un peu plus paisible, tout en développant l’une des économies à la croissance la plus rapide des Amériques.

Les négociations entourant l’accord de libre-échange entre le gouvernement Harper et la Colombie ont suscité l’opposition de groupes de défense des droits de la personne, mais l’entente a finalement été signée en 2011.

La Colombie a ainsi rejoint une liste qui comprend les 27 alliés canadiens au sein de l’OTAN, l’Australie, la Finlande, la Nouvelle-Zélande, l’Arabie saoudite, la Suède et le Botswana, où les armes canadiennes interdites au pays peuvent être vendues.

En octobre, le ministère des Affaires étrangères a organisé une consultation publique en ligne, en collaboration avec les ministères de la Défense et de la Justice, sur l’ajout possible de la Colombie à la liste.

Il y a eu trois réponses. Une était favorable à l’addition de la Colombie, les deux autres s’y opposaient.

« Le processus de consultation comprenait une révision de plusieurs questions, y compris un examen des risques potentiels en matière de droits de la personne et de conflits existants », précise la note gouvernementale.

Malgré sa croissance économique, la Colombie continue de souffrir d’importantes violations des droits de la personne. Par exemple, il s’y tue plus de leaders syndicaux que partout ailleurs sur la planète.

http://www.radio-canada.ca/

États-Unis Des jumelles accouchent en même temps


Déjà qu’être jumelle identique apporte des situation similaire .. accouché de bébé (qui semble avoir été conçu avec un intervalle de quelques jours .. ) le même jour … est surprenant Cela fini bien l’année pour ces deux familles
Nuage

 

États-Unis

Des jumelles accouchent en même temps

 

Des jumelles accouchent en même temps

Crédit photo : TVA Nouvelles

TVA Nouvelles

Des jumelles identiques de l’Ohio ont maintenant une chose de plus en commun.

Aimee et Ashley Nelson sont toutes deux devenues mères le 31 décembre.

Les enfants des soeurs de 19 ans sont nés à deux heures d’intervalle à peine.

Le petit Donavyn est né à midi, soit deux heures avant sa cousine Aiden.

jumelles-accouchement-simultane-ohio
(Crédit: TVA Nouvelles)

Le jour de son accouchement, la jumelle Ashley a reçu un appel de sa mère, qui lui racontait que sa soeur venait tout juste de partir pour l’hôpital.

Quelques minutes plus tard, elle perdait ses eaux à son tour.

L’accouchement d’Aimee est survenu alors qu’elle devait pourtant donner naissance une semaine plus tard.

http://tvanouvelles.ca