L’indifférence


Si l’oppression existe, l’injustice sévit, qui souvent font parti d’une minorité ,… alors que la majorité disent que c’est affreux, inhumain mais reste les mains croisées
Nuage

L’indifférence

 

« Ce qui m’effraie, ce n’est pas l’oppression des méchants ; c’est l’indifférence des bons.  »

Martin Luther King

Santé Une application pour éviter des crises d’allergies alimentaires


Les applications des téléphones intelligents ne sont pas tous inutiles … certains pourraient même être un précieux outil pour la santé .. quoique quand il sortira, il aura probablement besoin d’amélioration comme par exemple la vitesse de réponse
Nuage

 

Santé

Une application pour éviter des crises d’allergies alimentaires

 

Santé - Une application pour éviter des crises d'allergies alimentaires

Photo Robert Kneschke – Fotolia

Une nouvelle application pour téléphone intelligent pourrait détecter les allergènes potentiels dans les repas.

La technologie fait des miracles chaque jour dans le domaine de la santé, non seulement en milieu hospitalier où des vies sont sauvées, mais aussi quotidiennement dans des contextes un peu plus banals, mais tout aussi importants.

Voilà qu’une autre percée pourrait bien venir changer la vie des gens aux prises avec des problèmes d’allergies alimentaires fréquentes, puisque santelog.com rapporte qu’une nouvelle application de téléphone intelligent ferait bientôt son apparition sur le marché… afin de détecter les allergènes!

Donc, plus question de s’inquiéter avant de prendre une bouchée qui pourrait s’avérer fatidique, puisque l’application détecterait les dangers avant qu’ils soient dans votre bouche.

Science-fiction? Pas vraiment. Bien que cela semble impossible, on comprend que la personne qui veut utiliser ce système devra se procurer un dispositif spécial (appelé pour l’instant iTube) qui permettra d’évaluer si le repas devant vous est dangereux pour vos allergies ou non.

Il faudra également attendre 20 minutes avant que l’application termine le processus, expliquent les chercheurs californiens (UCLA) qui ont créé la technologie.

On s’attend à ce qu’une commercialisation du produit soit imminente, et qu’il connaisse un énorme succès.

http://fr.canoe.ca

Un chat errant devient le guide d’un chien aveugle


Il a déjà été question d’un chat errant devenant chat guide pour un autre chat aveugle (Un chat errant prend un chat aveugle sous son aile )  … mais voici un autre cas vraiment exceptionnel … un chat errant devant un chat guide pour un CHIEN aveugle …. preuve qu’il est possible de s’entraider entre chien et chat
Nuage

 

Un chat errant devient le guide d’un chien aveugle

 

Si chiens et chats ont bien souvent quelques problèmes de cohabitation, et passent leur temps à se courir après, il existe heureusement des exceptions ! Généralement meilleurs ennemis, matous et toutous peuvent aussi être meilleurs amis.

C’est le cas de Pwditat et Terfel, dont l’histoire est particulièrement touchante. Inséparables, ils le sont devenus presque instantanément.

Privé de la vue depuis ses 8 mois

Bien plus qu’un ami, le chat Pwditat est un soutien irremplaçable pour son compagnon canin privé de la vue par une cataracte. Il est son guide.

Comme un cadeau tombé du ciel, ce matou errant a été découvert un beau jour par la maîtresse de Terfel, devant chez elle à Holyhead, au Pays de Galles.

Aveugle depuis l’âge de 8 mois, le chien ne sortait presque jamais de son panier. Quand il se levait, pour ses promenades quotidiennes, le pauvre animal se cognait contre les meubles.

un chat devient le guide d'un chien aveugle
Plus qu’un meilleur ami, le chat est devenu le guide du chien aveugle

Un chat errant change la vie du chien aveugle

Mais la vie de Terfel a été totalement bouleversée par l’arrivée de Pwditat. Semblant être investi d’une mission, le chat s’est lui-même désigné comme guide et meilleur ami du chien aveugle.

Le matou avait à peine fait ses premiers pas dans son nouveau foyer qu’il accompagnait Terfel dans le jardin, puis le ramenait dans son panier. Depuis, il n’a jamais cessé d’aider son compagnon à se déplacer.

« Je n’ai jamais rien vu de tel … Pwditat a semblé comprendre immédiatement que Terfel est aveugle » raconte Judy. « Il utilise ses pattes pour l’aider et le guider. Ils sont toujours collés l’un à l’autre, et dorment même ensemble ».

 


Pwditat et Terfel sont inséparables

http://wamiz.com

Éthylomètres obligatoires: le Québec observe la France


La France va obliger les conducteurs d’avoir un éthylomètre … Le Québec en fera t’il de même ? Mais a quoi cela sert si la personne décide elle-même de conduire Ne serait-il pas mieux que les concepteurs d’automobile offre cette option de tolérance zéro au volant .. qu’une personne devrait souffler sur l’éthylomètre pour être en mesure de faire partir son moteur … ou quelque chose du genre ..
Nuage

 

Éthylomètres obligatoires: le Québec observe la France

 

MARIE-MICHÈLE SIOUI
La Presse Canadienne

Tandis que les Français qui n’auront pas d’éthylomètre dans leur voiture s’exposeront à des contraventions à partir d’avril 2013, ce n’est pas demain la veille que les Québécois auront à faire de cet appareil un compagnon de route obligatoire.

La Table québécoise de la sécurité routière observe la législation française à propos de ces dispositifs visant à mesurer le taux d’alcoolémie dans le sang, mais «il est prématuré», de l’avis de son président, Jean-Marie De Koninck, de croire que le Québec imitera la France.

Au nombre des inconvénients qu’il associe à la législation sur les éthylomètres, M. De Koninck soulève la difficulté à obliger une personne qui ne consomme pas d’alcool à avoir un éthylomètre dans son véhicule. Il ajoute qu’il y a «d’autres façons de sensibiliser les automobilistes».

M. De Koninck n’a évidemment pas le contrôle des décisions prises par la Table, qui compte une quarantaine de participants. Il souligne que ce forum sur la sécurité routière observe les mesures instaurées dans divers pays, dont la France, et s’en inspire parfois.

En France, où l’alcool au volant est un «fléau» selon M. De Koninck, les conducteurs doivent désormais souffler dans un petit tube qui indique ensuite le taux d’alcoolémie de leur sang. Libre à eux de choisir de conduire, ou non, par la suite.

«Il faudra voir les résultats, mais j’y vois beaucoup d’inconvénients», lance celui qui est également professeur au département de mathématiques et de statistique de l’Université Laval.

«On va regarder ce que ça donne, on a l’esprit ouvert, mais c’est prématuré de dire qu’on va imiter les Français», conclut M. De Koninck.

http://www.lapresse.ca

L’ADN de la tête d’Henri IV coïncide avec celui de Louis XVI


L’histoire de la France viens de vérifier des faits historiques sur l’histoire de la royauté … qui certains de ces rois on eu une fin tragique. Cette étude du profil génétique pourrait mettre aussi un nouvel éclairage sur les conséquences de la consanguinité
Nuage

 

L’ADN de la tête d’Henri IV coïncide avec celui de Louis XVI

 

À gauche, un portrait du roi Henri IV,... (Photo : AFP)

À gauche, un portrait du roi Henri IV, et à droite, la tête momifiée du roi de France acquise par le brocanteur français Joseph-Émile Bourdais dans une vente aux enchères en 1919. Elle a été authentifiée scientifiquement en 2010, mais certains contestent cette conclusion.

PHOTO : AFP

Agence France-Presse
Paris

Coup double pour une équipe de scientifiques franco-espagnole rassemblée autour de Philippe Charlier: ils ont trouvé un profil génétique commun entre la tête momifiée d’Henri IV et du sang séché provenant de son descendant, Louis XVI, validant l’authenticité des deux restes royaux.

Ces travaux, dont les résultats sont publiés lundi en ligne par la revue Forensic Science International, «montrent qu’Henri IV et Louis XVI ont le même patrimoine génétique passant par les pères», a expliqué à l’AFP le Dr Charlier, médecin légiste à l’hôpital Raymond Poincaré de Garches, en région parisienne, et grand spécialiste des énigmes historiques.

En confirmant par la génétique «la véracité de l’arbre généalogique entre Henri IV et Louis XVI», l’étude apporte un argument supplémentaire à l’authentification de la tête d’Henri IV, contestée par certains.

Retrouvée en 2008, après plusieurs siècles de pérégrinations, la tête du roi Henri IV avait été authentifiée en 2010, sur la base de nombreux recoupements scientifiques et historiques, par une équipe d’une vingtaine de spécialistes conduite par le Dr Charlier. Mais ils avaient alors échoué à extraire l’ADN.

Quant au sang attribué à Louis XVI, analysé en 2011 par une équipe italo-espagnole pilotée par Carles Laluela-Fox (Institut de biologie évolutive de Barcelone), il a été récupéré dans une sorte de gourde possédée par une famille aristocratique italienne.

Cette gourde aurait contenu un mouchoir qui avait trempé dans le sang royal, le jour où Louis XVI fut guillotiné, le 21 janvier 1793.

Sept générations séparent ces deux rois de France au destin tragique, Louis XVI descendant en ligne directe paternelle d’Henri IV, assassiné par Ravaillac le 14 mai 1610.

L’enfant du miracle

C’est précisément l’ADN «paternel», l’ADN du chromosome Y, qui a parlé, balayant les derniers doutes sur l’authenticité de la tête d’Henri IV, selon le Dr Charlier.

L’Institut de biologie évolutive de Barcelone a travaillé sur un échantillon «provenant du plus profond de la gorge de l’individu» et a pu extraire un ADN partiellement exploitable.

La tête d’Henri IV a été séparée de son corps en 1793, sous le régime de la Terreur, lors de la profanation de la basilique de Saint-Denis, nécropole des rois de France.

Elle n’est réapparue qu’au XIXe siècle dans une collection privée d’un comte allemand, avant d’être acquise en 1919 par un antiquaire de Dinard, puis revendue à un couple de retraités passionnés d’Histoire. Ceux-ci l’ont léguée au chef actuel de la maison de Bourbon, Louis de Bourbon.

La confirmation de la lignée paternelle entre Henri IV et Louis XVI apporte aussi indirectement une réponse aux historiens qui pouvaient douter que Louis XIV soit bien le fils de Louis XIII, et non de Mazarin. «L’enfant du miracle» était né plus de 20 ans après le mariage de Louis XIII, le premier fils d’Henri IV, avec Anne d’Autriche.

Des parcelles du coeur de Louis XIII et de celui de Louis XIV sont conservées à la basilique Saint-Denis, mais l’équipe du Dr Charlier n’a pas été autorisée à les étudier.

Parfois surnommé «l’Indiana Jones des cimetières», le Dr Charlier a notamment révélé l’empoisonnement au mercure d’Agnès Sorel, favorite de Charles VII.

Plus récemment, il a travaillé sur des fragments du coeur de Richard 1er d’Angleterre, dit Richard Coeur de Lion.

 «Les résultats sont imminents», a-t-il déclaré, avant son départ pour la Transylvanie où il doit étudier des squelettes de prétendus vampires.

Quant à l’équipe de Carles Lalueza-Fox, maintenant qu’elle a la confirmation que le sang séché est bien celui de Louis XVI, elle pourrait tenter de déchiffrer le génome complet du dernier monarque absolu de l’Histoire de France et en tirer des informations sur la famille royale, comme la consanguinité ou la susceptibilité aux maladies.

http://www.lapresse.ca