L’aboulie : quand l’incapacité d’agir devient une maladie


Je pense que cela pourrait peut-être intéresser quelques personnes qui souffrent d’un mal souvent difficile a expliquer .. les gens auront tendance a juger de fainéantise, de paresseux une personne qui n’arrivent pas a exécuter des choses simples
Nuage

 

L’aboulie : quand l’incapacité d’agir devient une maladie

 

A mi-chemin entre la dépression et la procrastination, l’aboulie est très invalidante au quotidien : tout projet à priori simple implique une mobilisation d’énergie inhabituelle.

L’aboulie est un syndrome psychiatrique peu connu, et pourtant très invalidant. Il se manifeste par l’incapacité, chez la personne qui en souffre, à se concentrer sur un objectif, réaliser des actions, et prendre des décisions.

Quelles sont les manifestations de l’aboulie ?
L’aboulie se rapproche de deux symptômes connus : l’apathie, qui est un état de fatigue prolongé, et la procrastination, une attitude qui consiste à remettre systématiquement des projets ou tâches à plus tard. Son signe le plus distinctif est la disparition, ou la diminution de la volonté du patient, sans que celui-ci puisse y remédier.

Une personne atteinte d’aboulie est incapable de mettre en œuvre des projets apparemment simples sans déployer de grands efforts : comme se rendre à un rendez-vous professionnel, ou encore à une soirée entre amis.

Le signe d’une dépression ou d’un trouble de l’humeur
Parfois isolé, ce symptôme est néanmoins souvent révélateur d’un malaise plus profond : il peut ainsi être le signe d’une
dépression . Si vous souffrez depuis plusieurs semaines d’un trouble ressemblant à l’aboulie, il est important de consulter un médecin psychiatre ou psychothérapeute sans attendre.

Comment traiter l’aboulie ?
Le traitement varie selon le diagnostic posé : si l’aboulie est symptomatique d’une dépression, une prise en charge globale est nécessaire. Isolément, le traitement repose sur la mise en œuvre par un psychiatre, d’un suivi d’activités jusqu’à dissipation du trouble. En psychothérapie, le traitement vise à mettre en évidence et soigner les causes plus profondes à l’origine de ce syndrome.

A retenir
*Aboulie : trouble psychiatrique apparenté à l’apathie/la procrastination.
*Peut être le signe d’une dépression.
*Nécessite une consultation chez un spécialiste.

http://sante.journaldesfemmes.com

7 réponses à “L’aboulie : quand l’incapacité d’agir devient une maladie

  1. Je ne connais pas cette maladie Aboulie mais j’ai connue la dépression , les crise de panique et d’hyper-ventilation causer par les chocs post-traumatique et c’est fort désagréable , la dépression est une maladie au même titre que le cancer où autres mais il y a tant de faux jugement … et pourtant cela as été prouver que la dépression et toute maladie psychologique sont de vrai maladie et non soignée , mal entourer peut conduire à la mort . Merci pour le renseignement sur cette maladie c’est bon de savoir !!! Bonne-Journée ici Grosse tempête de neige ***********************

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s