L’essentiel


Nous voulons être heureux, pourquoi que pour certains c’est difficile alors que d’autres .. cela parait plus facile .. Peut-être que ces personnes ont des valeurs éphémères .. alors que la simplicité est pourtant plus solide et moins exigent
Nuage

L’essentiel

 

 

Nous agissons toujours comme si le confort et le luxe étaient essentiels à notre existence, alors qu’il suffit pour être réellement heureux de trouver quelque chose qui nous intéresse passionnément.

Charles Kingsley

Facile à dire


Oui, mais ce n’est pas facile, Facile à dire … ce sont des commentaires qui qu’on peut lire ou dire souvent .. surtout quand il est question d’avoir une attitude positive .. On met un frein sur la possibilité de changer les choses .. Non pas que ce soit facile a faire .. Personne de sensé ne peut affirmer qu’il est facile d’être positif, de regarder le bon coté des choses lors d’épreuves, d’évènements tragiques mais c’est un moyen pourtant de refaire surface
Nuage

 

Facile à dire

 

 

Lorsque vous lisez des pensées du jours et que vous dites «Oui, mais ce n’est pas facile » ou « Facile à dire » ou d’autres réactions qui y ressemblent, c’est une façon comme un autre (inconsciente) d’admettre que vous n’y arriverez pas.

Vous vous mettez alors dans un état d’esprit négatif et en effet cela sera bien difficile.

Bien entendu les épreuves sont parfois très douloureuses et longues.
Personne n’affirme que ce soit facile, mais cela ne veut pas dire que vous n’y arriverez pas ou que le tunnel est sans fin !

Il y a toujours des issues, ce n’est pas facile certes .. mais c’est possible.

Ne vous découragez pas !

Michel Poulaert
Source d’optimiste

Le Saviez-vous ►Poisson à 3 yeux


Est-ce la nature qui a calqué sur les Simpsons ou les Simpsons qui ont profité des bizarrerie de la nature ? Autre question qui me parait légitime .. ce poisson avait-il subit cette mutation a cause de la centrale nucléaire ?
Nuage

Poisson à  3 yeux

 

Blinky, le poisson à 3 yeux de la série des Simpsons, existe réellement.

5 pêcheurs argentins ont découvert en octobre 2011 un poisson loup mutant à trois yeux dans le lac Chorro de Agua Caliente, près de la centrale nucléaire de Cordoba.

http://www.savoir-inutile.com

Des médecins s’inquiètent pour la santé d’E.T.


Une étude qui fait sourire mais très intéressant malgré que cela est fait sur un personnage de pure fiction Notre E.T aurait tout intérêt de voir un médecin pour faire une bonne évaluation de sa santé
Nuage

 

Des médecins s’inquiètent pour la santé d’E.T.

 

La poitrine d’E.T. qui s’illumine permet de très bien voir l’intérieur de sa cage thoracique. Crédit:DR.

 

L’extraterrestre du film de Spielberg présente des risques élevés d’accidents cardiovasculaires remarquent des médecins britanniques dans une publication parue dans le très sérieux British Medical Journal .

«On se demande comment E.T. a fait pour passer les tests de sélection physique pour les astronautes sur sa planète. Il n’a pas l’air d’être dans une grande forme physique ni d’avoir les capacités cardiaques nécessaires pour faire face à des situations imprévues ou des phases de stress», explique au Figaro le Dr Gregory Scott, chercheur à l’Imperial College de Londres. Avec son confrère Dr Edward Presswood, du Chase Farm Hospital d’Enfield, il a publié dans l’édition de Noël du prestigieux British Medical Journal une étude anatomique et clinique du célèbre extraterrestre, afin «de donner des conseils à ceux qui auraient une rencontre médicale rapprochée avec un extraterrestre.»

«En regardant l’édition spéciale du film de Spielberg, nous nous sommes aperçus qu’il y avait vraiment beaucoup d’éléments visibles sur l’anatomie et la santé d’E.T., avec notamment toute la scène de réanimation quand il est très mal en point,» raconte Gregory Scott. Malgré l’apparence clairement étrangère d’E.T., les deux chercheurs remarquent «qu’il partage de nombreuses caractéristiques avec les primates. Et comme l’espèce d’E.T. a évolué sur une lointaine planète, ces similarités sont un exemple frappant de convergence dans l’évolution des espèces».

l'étrange anatomie de E.T. l'extraterrestre

Dans l’ensemble, les deux scientifiques ne sont pas très impressionnés par la forme physique du gentil extraterrestre.

«Il est plutôt léger pour sa taille (16 kg pour 1m35) mais a clairement de l’embonpoint autour de la taille, ce qui est un facteur de risque cardiovasculaire important», remarque Gregory Scott.

 Ce gras abdominal semble être la conséquence d’une certaine boulimie.

«E.T. n’est pas du tout prudent dans son alimentation et ingurgite tout ce qu’il trouve dans le refrigérateur, sans se soucier si cela est bon ou non pour son organisme! Si je me retrouvais bloqué sur une planète lointaine, je ferai un peu plus attention avant de me précipiter sur des aliments que je ne connaît pas.»

Ses petites jambes sont d’autre part très gonflées par rapport au reste du corps, ce qui est peut-être signe d’un œdème lymphatique. Il a aussi une démarche très maladroite, avec un boitillement apparent.

«Ce problème de mobilité explique peut-être pourquoi il n’a pas réussi à rejoindre son vaisseau spatial à temps» et s’est retrouvé bloqué sur Terre, avancent les auteurs.

Le cœur qui pointe du côté droit

 

«La scène du film où sa poitrine s’illumine nous permet de très bien voir l’intérieur de sa cage thoracique, s’enthousiasme encore Gregory Scott. On voit clairement qu’il a une dextrocardie, avec le cœur qui pointe du côté droit, mais, plus surprenant, son muscle cardiaque ne semble n’avoir qu’un ventricule.» Une disposition peu adaptée à des efforts physiques soutenus.

Les chercheurs ont été surpris par les capacités de récupération d'ET.
Les chercheurs ont été surpris par les capacités de récupération d’ET.

Malgré une analyse poussée de l’anatomie d’E.T., les deux scientifiques britanniques reconnaissent volontiers qu’ils sont obligés de faire des hypothèses pour expliquer certaines caractéristiques. Son cou extensible?

«C’est probablement un avantage évolutif qui lui permet d’élever son point de vision, pour compenser le fait que ses toutes petites jambes ne doivent pas bien lui permettre de grimper pour prendre de la hauteur,» estime le médecin britannique.

Comment E.T. a-t-il pu rescusciter après être mort devant les médecins qui tentaient de le réanimer?

«Il n’était peut être pas mort, explique le Dr Scott. Dans certains cas d’hypothermie -ce qu’a pu subir E.T. après avoir passé une nuit dans un ruisseau- certains signes peuvent faire croire que le patient est mort alors que son métabolisme n’est que très ralenti.»

En revanche, les médecins sont très impressionnés par la vitesse de récupération physique et mentale de l’extraterrestre dès qu’il retrouve son ami terrien Elliott.

«Quand E.T. est revenu à la vie, il ne cessait de chanter en boucle «E.T. téléphone maison», une répétition verbale qui peut suggérer des dégâts du lobe frontal du cerveau à cause d’un manque d’oxygène, analysent les chercheurs. Malgré cela, il a eu après une récupération fonctionnelle exceptionnelle, tenant en équilibre dans le panier du vélo d’Elliott et réalisant des prouesses de télékinésie» pour faire voler le groupe d’enfants au-dessus des policiers qui les poursuivaient.

http://sante.lefigaro.fr

Un oiseau grossier mis à l’index en Chine


Une autre raison que je n’aime pas les zoos c’est certaines mauvaises habitudes que prennent certains animaux et oiseaux qui sont capable d’imité les être humain .. dont des oiseaux qui apprennent facilement le langage humain ,… et ce ne sont pas toujours des jolis mots qui sortent de leur becs
Nuage

 

Un oiseau grossier mis à l’index en Chine

 

Les perroquets n’ont pas l’apanage des grossièretés…

Attention, cet oiseau pourrait se montrer insultant…

par Guillaume Duhamel

 

Il n’y a pas que les perroquets qui peuvent apprendre et reprendre nos jurons…

Espèce surtout connue pour son plumage et son caractère plutôt prolixe, l’oiseau asiatique myna, ou pour être plus exact un individu en particulier, s’est ainsi illustré d’une triste façon. Sans qu’on puisse lui en tenir rigueur pour autant.

Etabli dans le zoo de Wuhan (province de Hubei, Chine), le spécimen en question vient d’être retiré d’une affiche – dont il partageait la vedette avec trois autres de ses condisciples – après que la direction ait été avisée par des visiteurs qu’il avait adopté un langage obscène, relatent nos confrères du site Internet Chinadaily.com. Affable et avenant jusqu’à ces dernières semaines, ayant fait montre de sa capacité à assimiler le langage des hommes, l’oiseau en est désormais quitte pour un « recadrage ».

La faute des touristes ?

« Le myna dispose d’une bonne capacité mémorielle. Il est possible qu’un ou des touristes lui aient inculqué des paroles inconvenantes », a commenté le conservateur du zoo Li Yun, dont les propos ont été repris par le site Internet américain Treehugger.com.

Décision a été prise de l’isoler pour éviter une « contagion » malvenue et lui réapprendre les bonnes manières.

Les visiteurs ont en outre été invités à surveiller leur langage devant les oiseaux et les éleveurs se sont vus proposer une « formation spécifique » consistant à faire écouter aux mynas des bandes sonores avec davantage de termes châtiés.

L’oiseau n’avait certainement pas conscience de ce qu’il disait. Mieux valait tout de même rectifier le tir et lui éviter une contre-publicité que des individus mal intentionnés n’auraient sûrement pas manqué d’entretenir.

Crédits photos : cuatrok77 / Wikimedia Commons – Dhabyany

http://www.zegreenweb.com

Choisir le bon traitement pour les maux de dos


Quand le mal de dos, lombalgie ou ce qu’on appelle souvent un tour de rein .. la glace est le premier réflexe que nous devrions faire .. ensuite la chaleur et si cela ne suffit pas … il y a certains intervenant qui peuvent nous aider mais attention au charlatan ..
Nuage

 

Choisir le bon traitement pour les maux de dos

 

Plusieurs intervenants peuvent aider à soulager le mal de dos. Mais certains... (Illustration La Presse)

ILLUSTRATION LA PRESSE

CAROLINE RODGERS  collaboration spéciale
La Presse

Plusieurs intervenants peuvent aider à soulager le mal de dos. Mais certains d’entre eux sont en compétition, et chacun prétend avoir la meilleure approche. Comment choisir le bon? Tour d’horizon.

Le physiatre

Médecin spécialiste des maladies neuromusculo-squelettiques, il est apte à poser un véritable diagnostic médical et à mener certaines interventions, comme des infiltrations de cortisone.

Toutefois, il n’y a que 70 physiatres au Québec. Pour obtenir un rendez-vous, il faut patienter de six mois à trois ans. En attendant, il faut bien soulager la douleur! On peut donc consulter un autre intervenant de cette liste. Dans le cas de douleurs intenses, de traumatismes ou de maux chroniques, il est conseillé de consulter d’abord un médecin.

«Les approches de thérapies manuelles peuvent fonctionner, mais les gens ne répondent pas tous aux traitements de la même façon, dit Marc Filiatrault, physiatre. Si après cinq ou six visites chez un chiropraticien ou un ostéopathe, vous ne constatez pas d’amélioration, c’est signe qu’il vaut mieux essayer autre chose.»

Le physiothérapeute

Il utilise des moyens thérapeutiques comme les ultrasons, les courants analgésiques ou anti-inflammatoires, ainsi que des mobilisations et des manipulations des articulations pour augmenter la mobilité et diminuer la douleur. Il prescrit des exercices spécialisés. Il détient un diplôme universitaire en physiothérapie et fait partie de l’Ordre des physiothérapeutes du Québec.

Le chiropraticien

Il utilise une vaste panoplie de techniques de manipulation, de rajustements, de thérapies manuelles et de tractions. Encadré par la loi et par un ordre professionnel, il peut poser un diagnostic chiropratique, prescrire des exercices et faire passer des radiographies. L’objectif du traitement n’est pas seulement de soulager le mal, mais d’apporter des corrections pour prévenir les récidives.

«On s’attaque aux maux de dos réversibles et d’origine biomécanique comme les blocages musculaires, les blessures sportives, les sciatalgies [douleurs liées à l’irritation du nerf sciatique] et les entorses lombaires», dit Georges Lepage, président de l’Ordre des chiropraticiens du Québec.

Certains chiropraticiens veulent convaincre leurs clients de signer des contrats à long terme pour un grand nombre de traitements.

«Cette pratique n’est ni souhaitable ni encouragée par l’Ordre», souligne M. Lapalme.

Le kinésiologue

Spécialiste de l’activité physique, il utilise le mouvement à des fins de prévention, de traitement et de performance. Il évalue la condition physique et élabore des programmes d’exercices en fonction d’objectifs précis. Dans le cas d’un mal de dos, l’objectif initial est de redonner la mobilité au client. Une fois la mobilité retrouvée, son intervention vise à prévenir les récidives en augmentant les capacités. Il détient un baccalauréat en kinésiologie.

L’acupuncteur

Il évalue l’état des flux d’énergie du patient selon la technique traditionnelle orientale, puis stimule des points de la peau, des muqueuses ou des tissus sous-cutanés à l’aide d’aiguilles, de chaleur, de pressions ou d’un courant électrique.

«On travaille sur les points de détente. En plaçant des aiguilles dans le dos, cela stimule la circulation et relâche les tissus. L’acupuncture permet de libérer des endorphines, une hormone sécrétée par le corps pour soulager la douleur, et de stimuler les fibres nerveuses pour l’inhiber», explique Guilhem Durand, acupuncteur.

L’acupuncture est reconnue comme profession au Québec depuis 1995 et encadrée par la loi ainsi que par un ordre professionnel.

L’ostéopathe

L’ostéopathie est une médecine douce combinant manipulations, palpations et thérapies manuelles. Au Québec, la profession n’est pas encadrée par la loi.

On doit au moins s’assurer que l’ostéopathe consulté est membre de l’association Ostéopathie Québec, ce qui garantit qu’il a suivi une formation d’au moins 4200 heures dans une école privée répondant aux standards du métier, dit Jean-Luc Géhant, président d’Ostéopathie Québec. L’association fait actuellement des démarches pour devenir un ordre professionnel.

Le massothérapeute

Par différents types de massage, il peut apporter un certain soulagement de la douleur. Il peut conseiller des exercices ou étirements, et donner des conseils sur la posture et les saines habitudes de vie. Le métier n’est pas encadré légalement au Québec. On doit donc se fier aux recommandations des tiers, choisir un centre qui a une bonne réputation et poser des questions sur la formation suivie. Un bon massothérapeute prend le temps de poser des questions avant de procéder au massage afin de comprendre l’état du client. Il n’émet pas de diagnostic, mais une hypothèse thérapeutique.

Glace ou chaleur?

En général, en cas de mal de dos soudain comme la lombalgie ou «tour de rein», on applique du froid pendant les premières 48 à 72 heures, conseillent Stéphane Lamy, physiothérapeute, et Georges Lepage, chiropraticien. Cela a pour effet d’enrayer la réaction inflammatoire.

Par la suite, cela varie selon ce qui soulage le mieux l’individu et l’intensité du mal, ajoute M. Lamy.

«Si la douleur est aiguë et qu’on a de la difficulté à bouger, il est préférable de continuer avec la glace, dit-il. Par contre, il y a lieu d’essayer la chaleur pour voir si elle détendra les muscles. Mais, tant qu’on est encore dans une phase inflammatoire, la chaleur est moins efficace.»

 

http://www.lapresse.ca