Rien n’est tracé a l’avance


Je suis de ceux qui croit que nous pouvons changer les choses ou du moins en ce qui nous  concerne, mais il est aussi vrai qu’il faut agir, bouger, faire des sacrifices ou aller vers l’inconnu pour arriver a quelque chose de différent
Nuage

 

Rien n’est tracé a l’avance

 

Rien n’est vraiment tracé d’avance dans la vie, tout peut se modifier en cours de route. Il suffit simplement de le vouloir et de prendre les dispositions nécessaires pour y arriver.

Inconnu

Le Saviez-vous ► Expression : Faire l’école buissonnière


 

 

Avez-vous déjà fait l’école buissonnière ? Qui ne l’a pas fait ? Que ce soit a la campagne ou en ville .. il y avait des choses plus intéssantes que les cours d’après midi …
Nuage

 

Faire l’école buissonnière

 


Se promener au lieu d’aller en classe

Les explications de cette expression sont multiples :

Pour certains, elle vient du Concile de Pavie, en 1423, auquel les prélats refusèrent de se rendre en raison de la peste qui sévissait dans cette ville, épisode décrit par Marot : « Vray est qu’elle fust buissonnière, l’escolle de ceux de Pavie ».

Pour d’autres, datant aussi du XVe siècle, l’expression viendrait des chemins creux et buissons qui cachaient les fuyards (ou ceux qui s’abstiennent d’aller à l’école).

Pour d’autres encore, elle pourrait venir des écoles secrètes, nommées ‘buissonnières’ créées dans les campagnes par les adeptes du protestantisme lorsqu’ils étaient réprimés au commencement du luthérianisme.

Enfin, au XVIIe siècle, certains auteurs disaient que l’école était buissonnière lorsqu’on la fréquentait si peu, que les ronces et les buissons y naissaient.

http://www.expressio.fr

Un présumé bourreau de 13 ans passera les fêtes en détention


Comment un jeune de 13 ans peut faire autant de violence chez une autre adolescente .. viol, séquestration, mutilation .. Est-ce que les peines devraient être plus sévère dans ces cas-la .. le gars après 3 ans, s’il décide de se prendre en main pourra faire son chemin, mais la fille, ce drame va la poursuivre pendant toute sa vie..
Nuage

 

Un présumé bourreau de 13 ans passera les fêtes en détention

 

C'est dans une maison de cette rue à... (Photo: Patrick Sanfaçon, La Presse)

C’est dans une maison de cette rue à Repentigny que s’est déroulé le drame, jeudi dernier.

PHOTO: PATRICK SANFAÇON, LA PRESSE

DAVID SANTERRE
La Presse

L’adolescent de 13 ans qui aurait séquestré et fait subir le martyre en violant et mutilant une adolescente de son âge, jeudi soir à Repentigny, passera tout le temps des fêtes détenu en centre fermé.

Il était de retour devant la juge, ce mardi au tribunal de la jeunesse du palais de justice de Joliette.

Le procureur de la couronne, Me Alexis Marcotte-Bélanger, a d’abord ajouté un nouveau chef d’accusation contre le jeune. Il est maintenant accusé d’agression sexuelle grave en mettant la vie de sa victime en danger.

Il était déjà accusé d’agression sexuelle grave en «blessant, mutilant, défigurant». Cette accusation demeure, mais la nouvelle est plus grave.

«De nouvelles informations obtenues depuis mercredi nous permettent de déposer cette accusation», explique Me Marcotte-Bélanger.

Il est en outre accusé d’agression sexuelle armée, de tentative de meurtre, et de séquestration.

Le procureur s’oppose toujours à la remise en liberté du garçon, qui reviendra en cour le 31 janvier, cette fois pour son enquête sur remise en liberté. Une partie de la preuve sera alors soumise au juge qui devra déterminer si le jeune homme peut ou non recouvrer sa liberté en attente de son procès.

Rappelons qu’il est passible, si trouvé coupable, d’une peine maximale de trois ans de garde fermée. Il est trop jeune pour être assujetti à une peine pour adulte, ce que les procureurs demandent parfois pour des auteurs de crimes graves âgés de 16 ou 17 ans.

Me Manon Deschênes, l’avocate du garçon jusqu’ici sans histoire, étudiant au collège privé Saint-Jean-Vianney dans l’est de Montréal, a indiqué à la Cour qu’elle fera voir son client par un psychiatre d’ici le 31 janvier.

Il ne s’agit pas ici d’une évaluation psychiatrique sur son aptitude à comparaître ou sa responsabilité criminelle ordonnée par le Tribunal. Les résultats d’une telle évaluation sont forcément soumis à toutes les parties de l’affaire. Le résultat de l’évaluation que subira l’accusé dans ce cas sera vu seulement par son avocate, qui pourra ou non l’utiliser au procès.

Quant à la victime, une jeune fille modèle, très populaire à l’école Jean-Baptiste-Meilleur de Repentigny où elle étudiait en secondaire un, elle est toujours hospitalisée, mais se porte mieux. Elle a même remercié les dizaines d’amis et autres jeunes qui lui ont adressé des voeux de prompt rétablissement et de courage sur Facebook.

Rappelons que jeudi soir, l’adolescente, toute menue, aurait été attirée chez lui par son troisième voisin, qu’elle connaissait depuis l’école primaire. Malgré ses 13 ans, le jeune homme est un colosse, grand et large d’épaules. Mis à part son visage enfantin aux traits doux, il ressemble plutôt à un adulte. Un adulte qui en impose.

Dans le sous-sol de sa maison familiale, il aurait torturé et violé sa victime.

Pendant ce temps, les parents de celle-ci rapportaient sa disparition à la police de Repentigny, puisqu’elle n’était pas rentrée de l’école comme à son habitude.

Elle a finalement pu quitter d’elle-même la résidence de celui qu’on accuse d’avoir été son bourreau et rentrer chez elle vers 20h30, dans un état pitoyable.

Elle a indiqué l’identité de son agresseur aux policiers avant d’être envoyée à l’hôpital.

http://www.lapresse.ca

CANCER DE LA PROSTATE → Une boisson gazeuse par jour augmente le risque


Nos habitudes alimentaires ont des effets sur notre santé .. on vise souvent les femmes, mais les hommes aussi ont leur lot de risque relier a une mauvaise alimentation et pour le cas des boissons gazeuses il est vrai que dans beaucoup de foyer .. ce sont ces boissons qui trônent sur la table aux repas
Nuage

 

CANCER DE LA PROSTATE → Une boisson gazeuse par jour augmente le risque

Plus de cancers de la prostate à cause du cola

PHOTO D’ARCHIVES

Les glucides simples, comme le sucre des boissons gazeuses, augmentent le risque d’avoir un cancer de la prostate.

STÉPHAN DUSSAULT

 

Une boisson gazeuse par jour rapproche le cancer de la prostate pour toujours, concluent des chercheurs.

Une étude récente démontre que boire une bouteille de boisson gazeuse de 330 ml chaque jour augmente de 40% le risque de développer un cancer de la prostate.

Pour arriver à cette conclusion, des chercheurs suédois ont suivi 8128 hommes de 45 à 73 ans pendant une quinzaine d’années. Les hommes devaient consulter fréquemment leur médecin et tenir un journal quotidien de leur consommation alimentaire.

Parmi eux, 817 ont reçu un diagnostic de cancer de la prostate. Un résultat qui n’étonne pas la nutritionniste Stéphanie Côté.

Excès de calories

«Il y a longtemps qu’on fait une association entre l’excès de calories, l’obésité et le cancer de la prostate.»

Et il y a longtemps aussi qu’on sait qu’on boit beaucoup de boissons gazeuses. Trop selon elle.

«Imaginez; il se boit plus de boissons gazeuses que de lait!»

En contrepartie, si l’étude a constaté que si les glucides simples, comme le sucre des boissons gazeuses, avaient de fâcheuses conséquences, on ne pouvait en dire autant des glucides complexes, comme ceux que l’on trouve dans les pâtes et le riz.

Les chercheurs arrivent à la conclusion que les hommes qui mangent davantage de ces glucides subissent des formes plus bénignes de cancer de la prostate.

L’étude est publiée dans l’édition de novembre de l’American Journal of Clinical Nutrition.


• Le cancer de la prostate est une maladie très difficile à détecter. Ici plus qu’ailleurs, mieux vaut prévenir que guérir. Le site Web Extenso.org, le centre de référence sur la nutrition de l’Université de Montréal, donne plusieurs conseils d’alimentation pour prévenir ce cancer.

http://www.journaldemontreal.com

L’île des Poupées


C’est un peu glauque, de voir ces poupées pendre un peu partout … A cause de superstition, de fantôme .. ce gars qui a vécu en ermite a du être sérieusement secoué par une mort d’une fillette pour croire que l’ile était hantée
Nuage

 

L’île des Poupées

 

 

Connu comme « La Isla de la Munecas« , par les Espagnols, l’île des Poupées est peut-être l’attraction touristique la plus fascinante du Mexique. Localisée au sud du pays, l’île est un endroit de mystères et de superstitions. Presque chaque arbre de l’île est décoré avec de vieilles poupées mutilées qui donnent le sentiment d’être constamment regardé.

L’histoire de l’île débute dans les années 50, lorsqu’un certain Don Julian Santana Barrera décide d’aller y vivre en ermite, laissant femme et enfants derrière lui.

Peu après son arrivée sur les lieux, Don Julian acquiert la certitude qu’ils sont hantés par l’esprit d’une petite fille, morte noyée dans le canal qui borde l’île.

Pour apaiser le fantôme de la fillette et se protéger du mauvais sort, Don Julian va commencer à collecter les vieilles poupées abandonnée qui dérivent parfois au fil de l’eau.

Une à une, il va les accrocher aux arbres de l’île, constituant un étrange mausolée en hommage à l’enfant défunte.

Santana s’occupera d’apporter des poupées sur l’île pendant près de 50 ans. Les petites silhouettes mutilées s’accumulent alors par centaines, recouvrant littéralement la végétation. Avec les années, elles se décomposent horriblement, la pluie et le soleil érodant leurs visages au regard vide.

Attachées aux branches par des fils de fer rouillés, elles sont souvent couvertes de toiles d’araignée ou de crasse, quand elles ne sont pas démembrées.

Ironiquement, en 2001 Don Julian Santana a été trouvé mort par son neveu, dans le même canal dans lequel la petite fille s’était noyée. Maintenant son Île des Poupées est une des attractions touristiques les plus bizarres du monde.

Désormais seules occupantes des lieux, les poupées continuent lentement à pourrir au soleil du Mexique, mais d’après les superstitions locales, on pourrait les voir bouger lorsque vient la nuit. Ceux qui ont visité l’île parlent d’une expérience unique, comme une installation artistique dégénérée dans laquelle on se sent observé de toutes parts.

 

 

http://www.laffut.fr

Docteur, je ne dors plus…


Dormir c’est quoi ca .. ??? Pour dormir il faut se mettre dans une situation pour appeler le sommeil .. prendre un moment loin de l’ordinateur, de la télévision .. pour que l’hormone du sommeil puisse rentré en action
Nuage

 

Docteur, je ne dors plus…

 

Une fois couché, si vous ne vous endormez... (Photo : archives La Presse)

Une fois couché, si vous ne vous endormez pas en 30 minutes, il est important de vous lever.

PHOTO : ARCHIVES LA PRESSE

CHANTAL GUIMONT, COLLABORATION SPÉCIALE
L’auteure est urgentologue et chercheuse en médecine d’urgence pédiatrique

La Presse

Les nuits sont plus longues en automne, mais de nombreuses personnes se plaignent tout de même de difficulté à dormir. Or, le recours à la médication devrait être retardé le plus longtemps possible à cause du risque d’accoutumance et de dépendance associé à ces traitements. Dans plusieurs cas, l’application de mesures simples peut prévenir les problèmes de sommeil et même les guérir! C’est ce qu’on appelle l’hygiène du sommeil.

En soirée, il faut éviter les excitants comme le café, le thé, le coca, le tabac et l’exercice physique intense, qui stimulent le cerveau et préparent bien mal à l’endormissement. L’alcool peut sembler favoriser le sommeil, mais celui-ci est moins réparateur. Le repas du soir devrait être léger et pris quelques heures avant d’aller au lit. Une légère collation avant le coucher ne nuira pas au sommeil si vous en avez l’habitude.

La mélatonine est l’hormone du sommeil. Elle est sécrétée lorsque la lumière ambiante est réduite. C’est pourquoi, bien installé dans le lit avec un bon livre et une lumière tamisée, vous échapperez votre livre lors d’un endormissement subit! La mélatonine a fait son oeuvre. Par contre, si vous travaillez devant un ordinateur ou si vous regardez la télévision, la lumière de ces appareils supprimera la sécrétion de l’hormone. Il faut plutôt favoriser la détente: un bon bain chaud, une discussion devant une chandelle, une période de relaxation en famille dans le salon ou une marche de quelques minutes dehors pour admirer les décorations de Noël.

Il est également important – surtout pour les tout-petits ou ceux qui ont de la difficulté à s’endormir – d’adopter une routine et de s’y tenir. La préparation au coucher devrait être similaire d’un soir à l’autre (pyjama, détente, hygiène, etc.). Par contre, il faut ressentir la somnolence avant de se mettre au lit. Inutile d’y aller uniquement parce que vous avez le goût ou parce qu’il est l’heure de dormir. Il est essentiel d’apprendre à reconnaître les signes de la somnolence: baisse d’entrain, de vigilance, yeux qui piquent, etc. Chaque personne est unique, mais les signes sont similaires chez une même personne d’une journée à l’autre.

Une fois couché, si vous ne vous endormez pas en 30 minutes, il est important de vous lever. Vous devez alors faire quelque chose de plutôt monotone. Le bon roman policier plein d’action devrait être mis de côté au profit d’une revue sans grand intérêt, d’une grille de sudoku ou de mots mystères! Il est primordial de tenter de vous détendre et de ne pas angoisser sur le fait que le sommeil ne vient pas. Dès l’apparition des signes de somnolence, retournez au lit. Cette boucle peut être répétée plus d’une fois!

En ce qui concerne le lit, il ne devrait être utilisé que pour dormir ou pour les activités sexuelles. La chambre devrait être fraîche (environ 18°C), calme et confortable.

Finalement, vous devez vous lever à la même heure chaque jour! C’est très difficile, mais essentiel pour les gens qui ont de la difficulté à dormir. Le sommeil du matin nuit au prochain endormissement. Dès le lever, ouvrez les rideaux pour faire entrer la lumière du jour afin de stimuler l’hormone de l’éveil (le cortisol). Si la fatigue vous rattrape dans la journée, la sieste est permise si elle est de courte durée et avant le milieu de l’après-midi.

Bonnes nuits!

http://www.lapresse.ca