Hyperacousie : quand l’oreille devient hypersensible


Un jour ou l’autre, il nous arrive d’être intolérant au bruit, mais quand cette intolérance devient routine avec des bruits ambiants normaux .. alors il serait important de consulté pour ne pas s’isoler
Nuage

 

Hyperacousie : quand l’oreille devient hypersensible

Vous entendez bien mais certains sons vous sont insupportables. Vous souffrez peut-être d’hyperacousie. Quelques pistes pour mieux comprendre ce dysfonctionnement de l’audition.

Trouble affectant l’audition, l’hyperacousie se caractérise par une hypersensibilité auditive particulièrement discriminante car certains sons habituellement bien tolérés, comme un froissement de papier ou le bruit du vent, peuvent devenir insupportables. Selon votre sensibilité au bruit et votre environnement, cette affection peut donc aller jusqu’à vous gâcher le quotidien. Il est temps d’en parler et de trouver des solutions !

Les causes de l’hyperacousie

Les causes de l’hyperacousie ne sont pas clairement identifiées à ce jour. Ce trouble peut être provoqué par des lésions des nerfs auditifs suite à une exposition prolongée à un niveau sonore très élevé ou survenir à l’occasion d’une pathologie. Un traumatisme crânien peut aussi engendrer une hypersensibilité au bruit. Enfin, d’autres éléments pourraient déclencher l’hyperacousie : choc émotionnel et stress post-traumatique, troubles de l’anxiété, acouphènes, problème cervicaux, crâniens ou dentaires, voire certaines intolérances alimentaires (aucune étude scientifique ne le confirme).

« Parmi les étiologies de l’hyperacousie, il serait bon de retenir également la consommation de drogues« , précise le Dr Philippe Peignard, médecin dans le service ORL de l’hôpital européen Georges-Pompidou à Paris.

Comprendre les symptômes de l’hyperacousie

Ce sont surtout les bruits du quotidien qui sont gênants pour les personnes souffrant d’hyperacousie. Leur seuil de tolérance auditif sur certaines tranches fréquentielles peut être très bas. C’est pourquoi certaines personnes ne peuvent tolérer 60 décibels (niveau sonore d’une conversation normale dans un endroit calme) ou que d’autres supportent mal le bruit d’un aspirateur ou même parfois le chant des oiseaux. L’hyperacousie sera donc plus ou moins handicapante.

 « Les personnes peuvent vivre un vrai cauchemar. L’exposition au bruit peut entraîner des migraines de la fatigue, des troubles du sommeil comme des états dépressifs. Certains patients finissent par éviter de sortir de chez eux et broient du noir car ils se sentent coupés du monde extérieur« , explique Claudia Nyffenegger, responsable du centre de rééducation auditive Auricula àSaint Laurent d’Aigouze.

Diagnostic de l’hyperacousie et parcours de soin

Il est possible que vous ayez mal à la tête en sortant d’un concert… et que cela passe ! Si vous êtes hypersensible aux bruits du quotidien et que cela dure, il est recommandé d’en parler à votre généraliste.

Celui-ci vous orientera vers un ORL qui vous fera passer des tests auditifs. En fonction des résultats, l’ORL pourra vous prescrire un traitement médicamenteux et/ou vous orienter vers un autre spécialiste. Les médicaments vont traiter la réaction. Selon les personnes, des antidépresseurs sédatifs ou anxiolytiques en cas d’anxiété prédominante seront prescrits ; voire des neuroleptiques dans les cas les plus invalidants.

« La proposition thérapeutique est modulée en fonction des cas. Une personne souffrant d’hyperacousie suite à un stress post-traumatique pourra pratiquer l’EMDR et obtenir des résultats intéressants mais cela dépend vraiment du contexte global de vie du patient« , poursuit le Dr Philippe Peignard.

Parmi les spécialistes, le sophrologue vous aidera à gérer votre anxiété grâce à des techniques de respiration, de décontraction musculaire et d’imagerie mentale, le dentiste s’assurera que vous ne présentez pas de problèmes dentaires tandis que l’ostéopathe veillera à débloquer toutes tensions éventuelles d’origines cervicales ou crâniennes. Les thérapies brèves comme les thérapies comportementales et cognitives peuvent aussi être efficaces.

La rééducation auditive

L’exposition guidée aux bruits est recommandée pour tous les patients mais les méthodes sont variées et ne font pas l’unanimité.

« Il n’est pas démontré, à ma connaissance, que la stimulation de certaines fréquences ou de toutes les fréquences audibles (bruit blanc) soit plus efficace que l’exposition aux bruits de la vraie vie« , estime ainsi le Dr Philippe Peignard.

Le concept de la rééducation auditive est de réhabituer l’oreille au bruit et aux sons jouant sur les fréquences sonores (y compris celles provoquant une gêne ou une douleur) de façon progressive en termes d’intensité et de durée. La rééducation peut s’effectuer dans des centres spécialisés sur une durée déterminée en fonction des cas.

« Après 10 jours de traitement, de nombreux patients souffrant d’hyperacousie peuvent retrouver une meilleure qualité de vie. La rééducation est intéressante car elle évite la prise de médicament ou l’utilisation quotidienne de bouchons auditifs qui apaisent mais ne permettent pas à l’oreille de s’habituer au bruit », poursuit Claudia Nyffenegger.

Dans tous les cas, ne restez pas seul(e) face à l’hypersensibilité au bruit ! N’hésitez pas à consulter plusieurs spécialistes, ils vous aideront à trouver le traitement le plus adapté à votre problème et vous garderez ainsi le moral !

Delphine Bourdet – novembre 2012

Sources :

– Entretien avec le Dr Philippe Peignard, médecin dans le service ORL de l’Hôpital Européen Georges-Pompidou et au Centre d’évaluation et de traitement de la douleur de l’hôpital Ambroise-Paré, à Paris. Le Dr Peignard est l’auteur du livre « Bien vivre avec des acouphènes » Odile Jacob 2008.
– Entretien avec Claudia Nyffenegger, responsable du centre de rééducation auditive Auricula à Saint Laurent d’Aigouze (France).

http://www.doctissimo.fr

4 réponses à “Hyperacousie : quand l’oreille devient hypersensible

  1. Salut tout le monde.
    Je vous écris ce témoignage afin que vous soyez encouragé si vous êtes atteint d’hyperacousie. Vers la moitié de l’année 2011, j’ai été renversé par un camion et peu après j’ai développé une hyperacousie. En cherchant sur internet des témoignages de personnes ayant guéri (en anglais et français), je suis tombé sur certain qui ne me semblait pas très convaincant et la majorité annonçait le verdict étant que je garderais ces douleurs et ils vont aller en s’empirant.
    Abattu et découragé, j’ai décidé d’aller voir un ORL mais après la consultation je n’étais pas convaincu. Quand j’ai regardé la liste des médicaments prescrit, j’ai vu un anti dépresseur et un fameux anticoagulant qui était connu pour ses effets secondaires dangereux.
    Dans l’impasse j’ai cherché encore sur internet, puis j’ai commandé du Ginkgo biloba puis avalé sous forme de tisane de feuilles séchés pendant plusieurs mois. Mes oreilles allaient beaucoup mieux dès la première semaine, puis j’ai senti que ça s’empirait puis c’est devenu très léger si bien que je peux effectuer toute mes activités aujourd’hui. Les douleurs n’ont pas disparu mais le dérangement occasionné est minime. Je crois aussi en un Dieu puissant étant chrétien et je pense que c’est lui qui m’a dirigé vers cette solution. Faites le bon choix, donnez aux plantes leurs chances au moins en essai.
    Je vous conseillerais cependant d’ajouter d’autres plantes si vous faites comme moi, en demandant conseil via le net à des herboristes ou phytothérapeutes.
    Soyez fortifié.
    Bruno

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s