"Vivre , c’est se souvenir d’oublier."


On veut que la vie nous sois favorable, qu’elle soit plus belle, plus agréable mais sans pour autant changer nos petites habitudes car se serait comme lâcher des repères que l’on connait .. Pourtant, c’est vers l’inconnu que nous pourrons évoluer
Nuage

 

« Vivre , c’est se souvenir d’oublier. »

 

 

La vie de la nature est une belle métaphore de ce qu’est la vie…
 
Elle est changement permanent, évolution graduelle. Il faut être jardinier pour capter la durée de vie des pivoines…Il faut avoir l’âme jardinière pour ployer son échine au vent, tels les saules pleureurs, ou autres ravissantes graminées qui dansent dans son sillage.
 
Nous les humains, souhaitons que rien ne change: on s’attache au connu qui nous parait sécuritaire. On oublie que pour grandir, il nous faut lâcher, et suivre le mouvement, suivre son amplitude sans peur. Car le changement va toujours dans le sens de l’évolution.
 
Nous aimerions croître, mais sans changer les repères, faute d’avoir perçu les indices permettant de suivre en douceur le mouvement.
 
Nous campons sur notre rocher, aspirant à l’envol, mais s’accrochant à notre base.
 
Transformer sa vie, c’est s’autoriser à changer ses croyances sur ce que l’on se croit capable d’être, d’agir ou de faire. Imperceptiblement, les choses se mettent en place pour que vive notre meilleur.
 
Accepter de s’ouvrir à autre chose, c’est vivre tout simplement, suivre le fil inéluctable de la croissance.
 
 
« La vie s’apparente à un jardin. Les feuilles flétrissent et les fleurs se fanent naturellement.
 
C’est seulement si nous éliminons les déchets que nous profiterons pleinement de la beauté  des nouvelles feuilles et fleurs. De même, nous devons éliminer de notre esprit, les expériences mauvaises, sombres du passé. Vivre, c’est se souvenir d’oublier. Pardonne ce qui doit être pardonné. Oublie ce qui doit être oublié. Embrasse la vie avec une vigueur renouvelée.
 
Nous devrions pouvoir accueillir chaque instant de la vie avec un regard neuf, telle une fleur fraîchement éclose. »

 
 
Mata Amritanandamay

3 réponses à “"Vivre , c’est se souvenir d’oublier."

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s