Les profondeurs


Si on compare les la profondeur de l’océan au coeur humain, il est clair que l’être humain est imprévisible, changeante, dangereux ou calme et serein tout comme l’océan
Nuage

Les profondeurs

 

« Oui, quel est le plus profond, le plus impénétrable des deux : l’océan ou le coeur humain. »

Lautréamont

Comment construire son chemin ?


Nous avons chacun de nous une route que nous déroulons au fur et a mesure que nous vivons avec les bons et moins bons moments, .. Cette route en ligne droite, tourne, se croise avec d’autres routes Ce qui importe c’est d’utiliser nos ressources pour vivre et profiter de ce chemin
Nuage

 

Comment construire son chemin ?

 

On construit son chemin en marchant…..Il est fait de rencontres et de lectures…

Il faut mettre nos talents, nos valeurs, nos comportements en cohérence avec la personne que nous sommes vraiment et trouver le sens que l’on veut donner à sa vie….

Mais le chemin est parfois difficile…la route est semée d’embûches….nous sommes confrontés à certaines bifurcations…..

Comment construire son chemin sachant qu’il y a des résonances dans la vie et que le cours des choses peut basculer du jour au lendemain…..

Il y a plusieurs attitudes devant les aléas de la vie….celle qui me paraît la plus constructive est d’essayer de comprendre la nature de notre relation avec le monde et ainsi d’agir sur lui et donc sur nous-mêmes….

Lorsque l’on trébuche sur le chemin….il faut se relever et persévérer….

N’oublions pas que nous sommes aussi les créateurs de nos joies et de nos bonheurs….

Christine R.

Le Saviez-vous ► Expression : Tuer (écraser, étouffer) dans l’oeuf


C’est a partir d’un oeuf que la vie commence … mais encore faut t’il laisser le temps a l’embryons de grandir ..
Nuage

 

Tuer (écraser, étouffer) dans l’oeuf

 

 

Arrêter quelque chose, étouffer une affaire dès le départ, dès le début.

Depuis très longtemps, l’oeuf est le symbole métaphorique du germe, du commencement, par analogie avec l’état embryonnaire. N’est-ce pas dans un oeuf que naît la vie ?

Il n’y a qu’à remonter à Horace, au 1er siècle avant JC, et à sa locution latine ‘ab ovo’ qui veut dire ‘à partir de l’oeuf’ pour en être convaincu.

Ce serait Victor Hugo qui, en 1830, aurait le premier utilisé la locution « écraser dans l’oeuf », reprise seulement à partir de 1932 par le dictionnaire de l’Académie française.

http://www.expressio.fr

Comment Facebook impacte la vie sentimentale


Facebook a un très grand impact sur ses utilisateurs, surtout ceux qui y écrivent quasi toute leur vie .. il y a de bons et mauvais coups .. et émotionnellement cela peut jouer beaucoup
Nuage

 

Comment Facebook impacte la vie sentimentale

 

Intensification des sentiments, difficulté à faire son deuil d’une ancienne histoire : le plus célèbre des réseaux sociaux a une influence tangible sur la vie intime de ses utilisateurs

Non, les amoureux ne sont plus seuls au monde! Avec 526 millions de personnes se connectant quotidiennement sur Facebook chacun a désormais plus ou moins une chance de voir toute sa vie sentimentale commentée et influencée par le regard des autres.

Une «chance» en effet pour un grand nombre d’utilisateurs qui n’hésitent pas à envoyer des posts (messages) pour «booster» leur union. Cyril, 49 ans, a rencontré il y a trois mois chez un commerçant de son quartier une jeune femme avec qui il entame une liaison amoureuse. Quotidiennement, il «poste» sur son «mur» (sa page personnelle) une photo ou une vidéo de sa nouvelle conquête: à la table du petit déjeuner, au volant de sa voiture, devant un monument récemment visité… À chaque fois, il ajoute à ses publications quelques mots: «Love You», «tu me manques», ou «j’aime ta bouche»… Ses amis en rajoutent: «Qu’elle est belle», «bravo, garçon, tu tiens le bon bout!» et autres satisfecit…

Une estime de soi boostée

Pour le psychiatre Pascal Couderc, qui vient d’écrire avec Catherine Siguret L’Amour au coin de l’écran.Du fantasme à la réalité(Éd. Albin Michel), le premier impact du plus célèbre des réseaux sociaux réside dans cette puissance d’amplification des sentiments et des émotions.

«On peut parler ici d’hystérisassions, avance-t-il, dans le sens où l’utilisateur attend un retour qui “enflammera” la relation, à la fois aux yeux des autres, mais surtout pour lui-même.»

Cette valeur «d’intensification émotionnelle», on la retrouve dans les diverses possibilités offertes par le réseau: le clavardage (discussion en instantané) qui permet de rentrer en contact «chaud et direct» avec une personne choisie ; la messagerie personnelle qui permet des conversations sur le long terme avec un partenaire privilégié ; le mur qui permet de pavoiser dans ses meilleurs atours – 

«On n’a jamais vu personne mettre une photo de lui en jogging délavé, remarque Pascal Couderc, ou alors dans une mise en scène précise.»

Résultat: à force de galvaniser ses ressentis, l’amoureux sur Facebook se sent «lui, en mieux». Une récente étude menée par le psychologue Keith Campbell de l’Université de Géorgie a d’ailleurs montré que l’estime de soi était augmentée chez les utilisateurs de Facebook. De là à se sentir pousser des ailes…

«La tentative de maîtrise de ce que l’on ressent et de ce qu’on en donne à voir devient omniprésente sur le réseau, observe Pascal Couderc. Mais, en réalité, la situation peut vous échapper à tout moment, il y a tellement d’“autres”!»

Et le psychologue d’y voir là l’une des raisons de la grande précarisation des relations via le réseau.

«Un coup de poignard»

Hélène, 40 ans, en a fait les frais. Lorsque son compagnon depuis quatre ans a décidé de la quitter, elle est allée, effondrée, mettre en lien une chanson qui parlait de chagrin d’amour, manière d’exprimer à ses amis ce qu’elle ressentait sans vraiment le dire. Quelques heures plus tard, son compagnon a enlevé la mention «en couple» de son profil. Il était, en seulement un coup de clic, redevenu «célibataire» aux yeux de tous. Et il a exclu sa compagne de sa liste d’amis.

«Ça a été comme un coup de poignard, se rappelle Hélène, pire que quand il m’a dit “je ne t’aime plus” en face à face.»

Le jour où, avec ses filles, elle a déménagé ses meubles de l’appartement commun, son compagnon a mis un post: «Les hyènes sont au travail.» Une expression regrettable, qui a incité les enfants à ne plus lui parler du tout.

Quand les dits sont moins clairs, la situation s’envenime tout autant. Ne pouvant s’empêcher, grâce aux codes d’une amie, d’aller vérifier sur son mur la nouvelle vie de son «ex», Hélène s’est fait beaucoup de mal.

«Je vérifiais les femmes avec qui il était ami, celles avec qui il échangeait beaucoup de posts, j’interprétais tout de travers…»

Des ruptures interminables et difficiles constituent ainsi un risque pour de nombreux utilisateurs du réseau. Une étude récente a prouvé que ceux qui restaient amis avec leur ex et continuaient à avoir un «œil» sur le mur, et donc la vie de celui-ci, se remettaient moins facilement de leur peine amoureuse.

Pour Pascal Couderc, cette inscription sur la durée des affects est l’un des aspects les plus pernicieux du network:

«On pense, lorsque l’on écrit sur Facebook, que nos propos sont éphémères, et comme délébiles. En réalité, comme un graffiti, ils restent gravés sur un mur.»

Et le psychologue de conseiller à ses patients

 «N’oubliez jamais, quand vous commentez quoi que ce soit, que c’est comme si quelqu’un regardait par-dessus votre épaule.»

http://sante.lefigaro.fr

Étude: le pamplemousse a des interactions dangereuses avec des médicaments


Il est important quand de nouveaux médicaments sont prescrits de vérifier s’il y a des interactions avec le pamplemousse ou même d’autres citrus .. pour avoir un meilleur traitement ou des conséquences plutôt fâcheuses
Nuage

 

Étude: le pamplemousse a des interactions dangereuses avec des médicaments

 

Une étude prévient que le jus de pamplemousse... (Photo Robert Skinner, La Presse)

Une étude prévient que le jus de pamplemousse peut interagir avec plus de 85 médicaments oraux, dont 45 avec lesquels il peut engendrer des conséquences graves, voire mortelles.

PHOTO ROBERT SKINNER, LA PRESSE

La Presse Canadienne
Toronto

Une portion de pamplemousse ou de son jus peut représenter une excellente source de vitamine C, mais cela peut aussi se révéler dangereux en combinaison avec certains médicaments sur ordonnance.

Une étude prévient que le jus de pamplemousse peut interagir avec plus de 85 médicaments oraux, dont 45 avec lesquels il peut engendrer des conséquences graves, voire mortelles, selon une équipe de recherche affiliée à l’Université Western à London, en Ontario.

«Plusieurs des médicaments qui interagissent avec le pamplemousse sont prescrits couramment et sont essentiels au traitement de problèmes médicaux importants ou courants», écrivent les auteurs dans le numéro de lundi du journal de l’Association médicale canadienne.

Le pharmacologue David Bailey, de l’Institut de recherche en santé Lawson, affirme qu’au cours des quatre dernières années, le nombre de médicaments qui pourraient interagir avec le pamplemousse et causer des effets secondaires sévères est passé de 17 à au moins 43.

«La moitié de ces médicaments peuvent même causer la mort soudaine», a indiqué M. Bailey, ajoutant que les effets secondaires indésirables peuvent aussi inclure une défaillance rénale ou respiratoire grave, et une hémorragie gastro-intestinale.

Les médicaments concernés sont des statines anticholestérol, des médicaments pour le coeur, des antipsychotiques et des analgésiques.

Le pamplemousse contient une substance chimique pouvant interférer avec une enzyme qui contrôle la façon dont les médicaments sont absorbés par l’intestin, entraînant l’ingestion d’une dose potentiellement mortelle de ce médicament.

«Nous savons que le pamplemousse fait augmenter les niveaux du médicament dans le sang. Maintenant, on voit tellement de médicaments où les niveaux sont augmentés que les conséquences sont vraiment inquiétantes», a expliqué M. Bailey.

D’autres agrumes contiennent le même produit: la lime, le pomelo et les oranges de Séville, qui sont fréquemment utilisées pour confectionner de la marmelade.

Des statines couramment prescrites comme l’atorvastatin (Lipitor), la simvastatin (Zocor) et la lovastatin (Mevacor) ont un risque élevé à très élevé d’interagir avec le pamplemousse et de causer une rhabdomyolyse, un effondrement des fibres musculaires qui peut mener à une insuffisance rénale aiguë. Cela peut faire prendre à l’urine l’apparence du vin et causer des douleurs extrêmes, explique M. Bailey.

Le pharmacologue prévient qu’il n’est pas nécessaire de prendre beaucoup de pamplemousse pour souffrir de ses effets adverses. Un patient pourrait prendre seulement un pamplemousse par jour ou seulement 250 millilitres de jus, et l’augmentation du niveau de médicaments dans son corps pourrait être si importante qu’il en ressentirait les effets adverses.

Par ailleurs, un médicament contre les caillots sanguins, le clopidogrel (Plavix), utilisé par plusieurs Canadiens plus âgés, ne fonctionne pas du tout si un pamplemousse est consommé, a expliqué M. Bailey.

Ce dernier faisait partie d’un groupe de recherche qui a été le premier à soulever les interactions entre les pamplemousses et les médicaments il y a plus de 20 ans. Depuis lors, le nombre de médicaments avec ces effets néfastes a augmenté de façon significative. Le professeur Bailey espère que les médecins seront alertés par l’article et qu’ils avertiront leurs patients.

«C’est pourquoi nous avons rédigé cette étude. Si vous ne connaissez pas le risque, c’est très peu probable que vous y penserez», a-t-il conclu.

http://www.lapresse.ca

Alerte au vampire en Serbie


J’ai de la misère a croire qu’un maire d’une ville conseille a ses concitoyens d’accrocher des crucifie et des gousses d’ail au cas que le vampire viendrais ..  Pas en 2012 … C’est une psychose générale
Nuage

 

Alerte au vampire en Serbie

 

Les ventes d’ail sont en plein essor dans l’ouest de la Serbie après que le conseil municipal ait émis une mise en garde à propos d’un vampire en liberté.

Tout ceci est arrivé à la suite de l’effondrement du vieux moulin en ruine qui était autrefois la maison du célèbre Sava Savanovic, un ancien moulin à eau sur la rivière Rogacica, dans le village de Zarozje dans la municipalité de Bajina Basta.

Sava Savanovic maison Alerte au vampire en Serbie

Selon la légende, Sava Savanovic aurait tué et bu le sang des personnes qui se baladaient trop près de sa demeure.

L’ancien moulin a été acheté par une famille locale les Jagodic, mais ils avaient trop peur d’en faire leur propriété. Mais voyant que cela serait très bon pour les touristes, il décidèrent tout de même de le rénover.

Sava Savanovic maison 2 Alerte au vampire en Serbie

La famille était inquiète vis à vis l’exécution des travaux de reconstruction du moulin, car ils avaient peur que cela perturbe le repos du vampire ou même de déchaîner sa colère si un malheur arrivait, et malheureusement par manque d’entretien le moulin s’effondra.

Depuis, cela a déclenché une panique au village, et des rumeurs selon lesquelles le vampire serait à nouveau libre.

Le maire, Miodrag Vujetic, a déclaré :

« Les gens sont très inquiets, tout le monde ici connaît la légende de ce vampire, et de savoir que maintenant l’ancien moulin est en ruine, Sava Savanovic serait à la recherche d’une autre demeure, et il pourrait tuer à nouveau… nous sommes tous très effrayés ».

Le maire a confirmé que le conseil municipal avait conseillé à tous les villageois de mettre de l’ail sur leurs portes et fenêtres pour se protéger contre le vampire, car cela est bien connu, les vampires détestent l’odeur de l’ail !

Le maire rappelle également à tous les villageois de mettre une croix sainte dans chaque pièce de leur maison.

http://www.laffut.fr