5 REMÈDES NATURELS POUR COMBATTRE LE RHUME


Les froids s’installent et des victimes du rhume se font de plus fréquent .. Malheureusement, il n’y a pas de remèdes miracles .. sauf qu’on peut soulager les symptômes .. et retrouver un certains conforts. Au lieu d’acheter des tas de trucs bidons chimiques ..alors voici des trucs naturels
Nuage

 

5 REMÈDES NATURELS POUR COMBATTRE LE RHUME

 

La santé n’a plus de secrets pour la Dre Susan Smith Jones. L’auteur de 27 livres, dont The Joy Factor: 10 Sacred Practices for Radiant Health, enseigne depuis 30 ans aux étudiants de l’UCLA comment garder la forme et la santé.

Par Maria Barillaro pour readersdigest.ca

1. La menthe poivrée

Il existe certaines huiles essentielles qui peuvent aider à soulager un rhume ou une grippe, selon la Dre Smith Jones. Lisez ce qui suit pour découvrir comment ces huiles peuvent améliorer votre respiration, apaiser vos muscles endoloris et plus encore. 

D’après la spécialiste, l’huile de menthe poivrée est un précieux stimulant aromatique depuis des siècles. Incorporer quelques gouttes de cette huile à un bol d’eau chaude et en inhaler les vapeurs peut aider à décongestionner les voies nasales et bronchiques.

2. L’eucalyptus

La Dre Smith Jones affirme qu’une des qualités de l’eucalyptus est de favoriser l’absorption d’oxygène. Respirer de l’arôme d’eucalyptus peut détendre les muscles respiratoires et faciliter la respiration.

3. Le genévrier

Lorsque le rhume ou la grippe nous frappe, notre système immunitaire s’affaiblit, ce qui rend notre lutte contre le froid ou d’autres infections plus difficile. L’huile de genévrier stimule le métabolisme et renforce notre système immunitaire pour nous aider à combattre le virus plus rapidement.

4. Le thé des bois

Une friction avec cette pommade décongestionnante stimule les voies respiratoires et facilite la respiration lorsqu’on est enchifrené. De plus, l’arôme agréable laisse la peau avec une sensation chaleureuse et apaisante.

5. Le clou de girofle

Lorsqu’on inhale ses vapeurs, l’huile Olbas apaise instantanément les malaises. Le clou de girofle peut aider à en renforcer les effets puisque son fort parfum stimulant dégage les voies respiratoires pour vous aider à mieux respirer.

* On trouve toutes ces huiles essentielles dans les magasins de produits naturels et les pharmacies spécialisées. Vous pouvez bénéficier des avantages de ces huiles en inhalant leurs vapeurs. Incorporez-les à une pommade décongestionnante ou à un bol d’eau bouillante.

http://selection.readersdigest.ca

Un appareil photo fait avec un vrai crâne


J’espère que mon crâne si un jour il est trouvé, ne servira jamais a une tel horreur. Malgré que j’ai un certain gout pour le gothique .. jamais j’aurais ce genre de truc chez moi
Nuage

 

Un appareil photo fait avec un vrai crâne

Cet appareil étrange, nommé Yama, le dieu de la mort du Tibet, a été créé à partir d’un crâne humain et béni par un lama tibétain.

Conçu et construit par Wayne Martin Belger « pour l’étude de l’exode et pour la recherche des incarnations modernes des figures historiques emblématiques », Yama ne ressemble en rien à un appareil photo, mais pourtant…

Il est fait d’aluminium, de titane, de cuivre, laiton, bronze, argent, d’or et de mercure, et est parsemé de turquoises asiatiques, 4 saphirs, et de 9 rubis.

yama Un appareil photo fait avec un vrai crâne

yama 2 Un appareil photo fait avec un vrai crâne

yama 3 Un appareil photo fait avec un vrai crâne

yama 4 Un appareil photo fait avec un vrai crâne

http://www.laffut.fr

À trop vouloir manger santé…


Manger santé sans se rendre malade a trouver quel aliment est le mieux De toute façon il n’y a pas de recette miracle. On a beau d’aller dans toutes les directions .. alors que manger sainement, sans excès, exercices, sommeil, sans drogue et cigarettes donnera de meilleur résultats
Nuage

 

À trop vouloir manger santé…

 

 

Michèle Cossette, nutritionniste.... (PHOTO OLIVIER PONTBRIAND, LA PRESSE)

Michèle Cossette, nutritionniste.

PHOTO OLIVIER PONTBRIAND, LA PRESSE

MAE DROLET-GIROUX  collaboration spéciale
La Presse

Vous bannissez désormais le gluten, vous prenez quelque gélule d’oméga-3 au petit matin, sans oublier d’engloutir un yogourt probiotique tout juste après avoir ingurgité un nectar de baies particulier, question d’être en meilleure santé? Peut-être faites-vous fausse route.

À tout le moins, peut-être devriez-vous remettre en question certaines de vos habitudes alimentaires. Si les effets bénéfiques de quelques composants alimentaires ont été scientifiquement prouvés, les spécialistes demeurent prudents quant aux recommandations de consommation.

«La majorité des gens se sentent en sécurité s’ils prennent des probiotiques ou des antioxydants», observe Michèle Cossette, une nutritionniste qui travaille dans le domaine de la santé depuis une trentaine d’années.

Une manière de se déculpabiliser pour certains, même s’ils fument, ne font pas assez d’exercice physique ou ne mangent pas assez de fruits et légumes, croit-elle.

«C’est bien beau, avoir de jolis meubles dans sa maison, mais si le toit coule et que les fondations ne sont pas solides, il faudrait d’abord songer à revenir aux bases», suggère-t-elle.

Malgré le nouvel intérêt pour les produits sans gluten, l’engouement pour les probiotiques et les antioxydants, Michèle Cossette constate que la majorité des gens qu’elle rencontre boivent sans aucun doute trop de jus, ne consomment pas assez de fruits et légumes et de produits laitiers.

Trop parfaits

À l’inverse, d’autres s’alimentent bien, suivent les recommandations du Guide alimentaire canadien, font de l’exercice et, selon les dernières tendances, ajoutent à leur alimentation des suppléments de toutes sortes et des aliments fonctionnels enrichis de nutriments.

«Ce n’est pas nécessairement bon de tout faire à la perfection non plus. Un tel comportement peut nuire à l’équilibre d’une personne, devenir trop envahissant dans sa vie», prévient Michèle Cossette.

Peut-être serait-il temps, alors, de marquer une pause, avant de se lancer au marché d’alimentation pour acheter le tout dernier produit alimentaire aux présumées vertus miraculeuses.

Sceptique, sans être alarmiste, La Presse s’est questionnée sur les principaux composants alimentaires d’actualité et vous propose une vue d’ensemble qui, espérons-le, vous aidera à mieux vous y retrouver.

ALIMENT FONCTIONNEL

– Semblable en apparence aux aliments conventionnels

– Fait partie de l’alimentation normale

– Procure des bienfaits physiologiques démontrés ou réduit le risque de maladie chronique

PRODUIT NUTRACEUTIQUE

– Fabriqué à partir d’aliments

– Vendu sous forme de pilules, de poudres ou d’autres formes médicinales

– Effet physiologique bénéfique avéré ou assure une protection contre les maladies chroniques

GLUTEN: Gare à l’autodiagnostic!

Devant la prolifération des produits alimentaires sans gluten sur les étalages de nos marchés d’alimentation, peut-être seriez-vous tenté de les adopter et, par conséquent, d’éliminer le gluten de votre régime alimentaire. Or, rien ne démontre que cette protéine soit néfaste pour la santé.

Environ 1% de la population serait intolérante au gluten. Les produits de consommation sans gluten leur sont destinés. Encore faut-il avoir obtenu le bon diagnostic avant de modifier son régime.

«Il y a beaucoup d’autodiagnostics. Si une personne élimine le gluten de son alimentation avant de consulter un médecin, il sera impossible de détecter une intolérance, ce qui retardera le traitement. Un suivi médical est essentiel, car le régime doit être strict et il peut y avoir d’autres diagnostics de maladies associées», soutient Rachel Rouleau, nutritionniste.

Elle met aussi en garde les parents qui, selon elle, doivent éviter d’imposer un régime sans gluten à un enfant sans avoir obtenu, au préalable, un diagnostic médical. Un régime inutile, donc, si l’enfant se voit privé de certains aliments, ce qui pourrait avoir des conséquences néfastes sur ses habitudes de consommation.

http://www.lapresse.ca

Le déclin des stocks de poissons: un avertissement pour le monde entier


La mer fait vivre nombres de personne, mais elle n’est pas inépuisable, bien au contraire elle se fatigue. Peut-on aujourd’hui agir de façon responsable .. de pêcher quand c’est possible et arrêter  pour laisser le temps a la faune et la flore marine de se régénérer
Nuage

Le déclin des stocks de poissons: un avertissement pour le monde entier

 

Les eaux de la Namibie ont vu leurs... (PHOTO TIRÉE DU FILM OCEANS, AP/DISNEY)

Les eaux de la Namibie ont vu leurs stocks de poissons décliner et être remplacés par des méduses.

PHOTO TIRÉE DU FILM OCEANS, AP/DISNEY

CHARLES CÔTÉ
La Presse

C’est l’histoire de deux pays africains. L’un, la Namibie, a vu ses pêcheries s’effondrer de manière probablement irréversible. Là où il y avait abondance de sardines et d’autres espèces de poissons, il y a aujourd’hui un océan de méduses.

L’autre, l’Afrique du Sud, gère étroitement ses quotas de pêche et intervient dès que la productivité de l’océan semble faiblir. Et aujourd’hui les pêcheries sud-africaines se portent bien.

Cette histoire doit servir d’avertissement au monde entier, dit Philippe Cury, grand spécialiste mondial de l’écologie et des pêcheries. M. Cury était conférencier au colloque de Québec-Océan hier.

«On est incapables de dire si la sardine va revenir en Namibie et si les méduses vont partir, a-t-il dit. Les chutes des stocks de poisson sont réversibles si on évite l’effondrement des espèces et les changements de régime [comme celui-là].»

La sardine de Namibie est loin d’être le seul stock de poisson effondré ou en déclin. On connaît bien le sort de la morue atlantique. En fait, 30% des stocks de poisson sont surexploités et 57 % sont exploités à plein rendement. Les tendances nous conduisent à l’effondrement total de tous les stocks de poisson d’ici 2050.

Même si les défis pour rétablir et maintenir ces stocks sont nombreux, c’est loin d’être impossible, assure M. Cury.

«En tout cas, c’est un problème moins complexe que les changements climatiques», dit-il.

Il affirme qu’il y a un mouvement mondial vers une gestion «écosystémique» des pêcheries, qui tient compte des capacités productives de la mer et des dynamiques entre les espèces.

Ce mouvement devient efficace lorsque le public est informé et mobilisé, dit-il, en citant l’exemple des interventions en Europe pour la conservation du thon rouge en Méditerranée.

Climat: Une pompe en panne?

On l’ignorait, mais la banquise est un élément crucial de la «pompe de carbone» qui fait que les océans absorbent les gaz à effet de serre. Mais cette pompe pourrait s’enrayer, selon les plus récentes recherches de Soren Rysgaard, titulaire de la Chaire d’excellence en recherche du Canada sur la géomicrobiologie arctique et le changement climatique, à l’Université du Manitoba.

C’est grâce aux recherches de M. Rysgaard, réalisées au mépris de nombreux dangers, qu’on a pu comprendre au cours des dernières années la façon dont la banquise capture le carbone dans l’air.

«Quand la glace se forme, elle éjecte de la saumure et cette saumure entraîne avec elle le carbone vers le fond de l’océan», a-t-il expliqué en conférence hier.

L’ampleur de ce mécanisme était tout à fait insoupçonnée. M. Rysgaard croit qu’il pourrait représenter au moins 17 % et peut-être jusqu’à 42 % de tout le carbone absorbé par les océans.

La question maintenant est de savoir comment se comportera cette «pompe» si la banquise arctique disparaît complètement l’été, comme on le prévoit maintenant pour l’horizon 2030.

«Je ne le sais pas, a répondu M. Rysgaard. On manque de données sur l’Arctique. Dépêchons-nous d’y aller avant que la glace ne fonde!»

http://www.lapresse.ca

Des signes de vieillissement prédiraient des maladies cardiaques


Le corps a son langage avec les années … Avec un peu d’observation, le corps envoient des signaux qui semblent bien anodins mais qui pourtant pourraient être un avertissement sur l’état de santé cardiovasculaire
Nuage

 

Des signes de vieillissement prédiraient des maladies cardiaques

 

Photo Fotolia

Des personnes avec des signes de vieillissement comme la perte de cheveux, des rides et des poches de graisse au niveau des paupières, auraient un plus grand risque de maladies cardiaques que celles du même âge paraissant plus jeunes, selon une étude présentée mardi.

«Les signes visibles de vieillissement reflètent l’âge biologique pas chronologique», a expliqué dans un communiqué le Dr Anne Tybjaerg-Hansen, professeur de biochimie clinique à l’Université de Copenhague au Danemark, principal auteur de cette recherche.

Elle a présenté ses travaux à la conférence annuelle de l’American Heart Association réunie à Los Angeles.

Selon l’étude menée sur près de 11.000 participants de 40 ans et plus (dont 45% de femmes), ceux qui avaient trois signes de vieillissement sur quatre (calvitie sur le dessus de la tête, recul de la ligne des cheveux au niveau des tempes, poches de cholestérol sur les paupières et rides près du lobe de l’oreille) avaient un accroissement de 57% du risque de crise cardiaque et de 39% de développer une maladie cardiaque.

Au cours de la période de suivi de 35 ans, 3.401 participants ont développé une maladie de coeur et 1.708 ont eu une crise cardiaque.

Pris seuls ou combinés, ces signes physiques de l’âge prédisent le risque de crise cardiaque et de maladies cardiovasculaires indépendamment des facteurs de risque traditionnels comme un taux élevé de mauvais cholestérol ou l’hypertension artérielle, a souligné cette chercheuse.

Les dépôts de graisse autour de l’oeil est le signe de vieillissement qui à lui seul prédit le plus à la fois le risque d’infarctus et de développer une maladie cardiaque.

Le risque de crise cardiaque et de maladies cardiovasculaires a augmenté avec chaque signe supplémentaire de vieillissement dans tous les groupes d’âge parmi les hommes et les femmes.

Le risque le plus élevé a été observé chez les septuagénaires du groupe ayant plusieurs signes de vieillissement.

«Tenir compte de ces signes de vieillissement devrait faire partie de l’examen médical de routine des médecins», a donc estimé le Dr Tybjaerg-Hansen.

http://sante.canoe.ca

Les huîtres sont les meilleures amies de l’homme


Heuuu… bon je peux comprendre que le respect de la vie sur terre, dans les airs et bien sûr, dans les mers devrait être inné en nous .. mais ou je bloque un peu … c’est la relation d’animaux de compagnie avec une huitre
Nuage

 

Les huîtres sont les meilleures amies de l’homme

 

huitre Les huîtres sont les meilleures amies de lhomme

Les ostréiculteurs des régions bretonnes tentent actuellement de relancer l’image de ces mollusques que sont les huîtres en affirmant que celle-ci sont de très aimables animaux de compagnie !

Ainsi, avant de les déguster, chacun devrait se lancer plus avant dans une relation humaine avec ce mollusque apprécié pour ses vertus culinaires.

« Les chiens ne sont pas plus sympathiques que les huîtres, ont déclaré les marins-pêcheurs. Si les hommes faisaient un peu plus attention à elles, celles-ci sauraient les apprivoiser en retour ! »

http://www.laffut.fr