Trois cannibales ont obligé la fille d’une victime à manger sa mère


C’est bizarre, on dirait une réaction en chaine … plutôt, aujourd’hui il y a eu ce billet à  New York : le policier qui se rêvait cannibale et ce soir ce billet sur ces trois cannibales au Brésil, que juste visualisé ce qu’ils ont fait est vraiment écœurant
Nuage

 

Trois cannibales ont obligé la fille d’une victime à manger sa mère

 

Un Brésilien, sa femme et sa maîtresse sont soupçonnés d’avoir tué au moins trois femmes puis d’avoir intégré leurs restes à des tartes.

 

A côté, la comédie musicale « Sweeney Todd », c’est de la roupie de sansonnet. Un trio de Brésiliens est soupçonné des pires perversités. Jorge Negromonte, 50 ans, sa femme Isabel Pires (51 ans), et sa maîtresse Bruna da Silva (25 ans) sont actuellement jugés dans la cour de justice de Pernambuco (nord-est du Brésil) pour le meurtre de trois femmes, rapporte le DailyMail britannique.

Ils sont suspectés d’appartenir à une secte prénommée Cartel dont le but est de purifier et réduire la population mondiale. Selon l’enquête, les trois accusés auraient attiré leurs victimes à leur domicile sous prétexte de les embaucher pour garder des enfants. Celles-ci auraient alors été égorgées et démembrées avant d’être… cuisinées.

Des chaussons fourrés avec les restes des victimes

Avec certains morceaux des corps, le trio aurait rempli des empanadas, des sortes de chaussons fourrés, qu’ils ont eu même mangé ou ont vendu à leurs voisins. Mais ils ne se sont pas arrêtés là.

En 2008, après le meurtre de Jessica da Silva, 17 ans, ils ont obligé sa fille encore toute jeune, à manger l’une des tartes composées des restes de sa mère selon un processus de purification. Cette dernière serait restée vivre avec eux par la suite, comme la fille de la maîtresse.

Jugé depuis le 25 octobre, le trio nie les trois meurtres et ce qui en a suivi mais a reconnu six autres meurtres. Cependant, les dépouilles partielles, supposément de deux des victimes, Alexandra Falcao et Gisele da Silva, ont été retrouvées enterrées dans leur jardin. Ils auraient en revanche reconnu avoir tué six autres personnes.

Les trois suspects nient les accusations. Alors que l’avocat plaide la démence, le frère de Jorge Negromonte a témoigné en affirmant que ce dernier ne pouvait être coupable de cannibalisme puisqu’il était végétarien. Pas sûr que cela suffise à l’innocenter…

L’accusé a donné une interview à la chaîne de télévision brésilienne SBT (en portugais) :

http://www.metrofrance.com

4 réponses à “Trois cannibales ont obligé la fille d’une victime à manger sa mère

  1. aaaaaaaaaaaaaah vite je retourne aux études pour devenir Psychiatre planétaire, je vais devenirrrrrrrrrrrrrr riche lollllllllllllllllllllll

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s