«Ferme de l’horreur» Une centaine d’animaux à l’abandon, ou presque


Comment peut-on faire une exposition d’animaux pour ensuite les mettre dans une ferme et les abandonné a leur triste sort dans des cages .. ?
Comment peut-on prétendre de bien les soigné quand une odeur nauséabonde se dégage, des animaux en très mauvaises conditions ?
Nuage

 

«Ferme de l’horreur»

Une centaine d’animaux à l’abandon, ou presque

 

 

animaux morts

VA Nouvelles

Une centaine d’animaux sont laissés dans un état de presqu’abandon dans une ferme de Sainte-Christine-d’Auvergne, dans Portneuf.

Ces animaux, qui avaient semble-t-il été exposés dans des centres commerciaux, ont été transportés dans cette ferme par leurs propriétaires, qui ont loué l’endroit vers la fin-août pour les loger.

Mais, graduellement, il semble que les propriétaires soient venus de moins en moins souvent pour s’en occuper. Quant au propriétaire de l’endroit, un homme âgé, des contraintes physiques l’empêchent de prendre soin des animaux.

«Je trouve ça misérable, dit Roland Gauthier. Les animaux, ça meurt. Ils manquent d’eau, manquent de nourriture, pas de nettoyage. Ils ne les soignent pas et il y a des journées où ils ne viennent pas du tout. Quand j’ai vu les cochons morts, je n’en pouvais plus.»

Selon des voisins, qui ont alerté TVA Nouvelles, les animaux n’avaient pas été nourris depuis plusieurs jours ce matin.

L’équipe de TVA Nouvelles y a découvert 80 lapins, 25 chèvres, des chevaux, des poneys et des oies vivant dans des conditions insalubres, ainsi que des cochons et des lapins morts. Une odeur insupportable règne sur l’endroit et l’eau laissée aux animaux pour s’abreuver est dans un état indescriptible.

Arrivée sur place, Martine Gravel, copropriétaire des animaux, nie les avoir laissés à l’abandon.

«- On change l’eau, on donne le foin, on donne la moulée, je viens voir pour mes lapins. (…) je les traite bien, oui.
– Comment vous expliquez qu’il y ait des décès?
– Ça, là, c’est un mystère.»

En fin de journée, des agents de la Sûreté du Québec se sont pointés sur place avec des représentants du ministère de l’Agriculture, des pêcheries et de l’alimentation et des vétérinaires et ont entrepris une vérification.

 

lapins

oies

http://tvanouvelles.ca

6 réponses à “«Ferme de l’horreur» Une centaine d’animaux à l’abandon, ou presque

  1. C’est fou ça, j’ai vu aux nouvelles. J’ai de la misère à croire que la dame va nourrir les animaux à tous les jours étant donné l’état d’insalubrité.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s