Amendes salées pour nourrir les ratons laveurs


Que ce soit a Montréal ou ailleurs … Les ratons laveurs et autres animaux sauvages qui rodent autour des habitations, dans les parcs ne devraient jamais être nourris par l’homme car ils deviennent dépendant d,une nourriture qui n’est pas nécessairement adapté pour eux ..
Nuage

 

Amendes salées pour nourrir les ratons laveurs

 

Amendes salées pour nourrir les ratons laveurs

Photo: Fotolia

Par Laurent Dionne

Après avoir tenté sans succès de sensibiliser les Montréalais aux dangers de nourrir les ratons laveurs du mont Royal, les policiers passent aux choses sérieuses et remettront désormais des constats d’infractions aux gens pris en flagrant délit.

 

L’amende émise variera de 100 à 300 $ pour une première infraction et pourrait atteindre jusqu’à 1000 $ en cas de récidive.

Il existe déjà un règlement municipal interdisant de nourrir les animaux sauvages dans tous les parcs, mais depuis 2010, les autorités ont toujours favorisé la sensibilisation à la punition. Une stratégie qui semble ne pas avoir porté fruit.

«On fait un suivi constant et nous sommes constamment en discussion avec notre partenaire Les amis de la montagne. Ce qu’ils nous disent, c’est que plusieurs ne sont même pas au courant que les ratons peuvent être porteurs de maladie. Certains reviennent même soir après soir pour les nourrir», a indiqué Valérie De Gagné, porte-parole à la Ville de Montréal.

C’est par souci de sécurité que la Ville a pris cette décision, puisque même si les autorités vaccinent les ratons du mont Royal, «nous ne sommes jamais à l’abri d’un cas de rage», a ajouté Mme De Gagné.

Des ratons plus agressifs

Cette pratique répandue de donner à manger aux ratons laveurs, notamment sur le belvédère Camilien-Houde, commence à avoir des conséquences sur le comportement des animaux.

Ces derniers, habitués à être nourris par les passants, s’approchent davantage des humains, deviennent de plus en plus gros et peuvent être agressifs lorsqu’ils manquent de nourriture.

La Ville de Montréal avait déjà commencé à prendre des moyens pour enrayer le problème. L’an dernier, elle a notamment installé sur le belvédère Camilien-Houde des poubelles munies de couvercles impossibles à ouvrir par des ratons laveurs.

On estime à plus de 100 par km2 la population de ratons laveurs dans le parc du Mont-Royal.

http://fr.canoe.ca

2 réponses à “Amendes salées pour nourrir les ratons laveurs

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s