Des rats géants dressés pour détecter la tuberculose


Les rats sont des animaux hyper intelligents .. et l’être humain s’en rends compte aujourd’hui. Ils ont déjà fait preuve de savoir faire pour le déminage. Ils vont en mettre plein la vue, quand ces rats sont des meilleurs dépisteurs que la technologie
Nuage

 

Des rats géants dressés pour détecter la tuberculose

 

© STR New / Reuters/REUTERS

Les premiers essais de dressage de rats géants pour détecter le bacille de Koch ont été réalisés en Tanzanie.

Des rongeurs apprivoisés vont participer à la lutte contre la tuberculose au Mozambique.

Après leur contribution au déminage, des rats dressés vont aider les services de santé mozambicains à dépister la tuberculose, suite au succès d’une opération similaire en Tanzanie, a indiqué vendredi l’ONG belge Apopo, inventeur de cette méthode originale.

«Nous avons eu une demande de la première dame (Maria Da Luz Dai Guebuza) et du ministre de la Santé qui ont voulu reproduire nos résultats», a indiqué Tess Tewelde, responsable d’Apopo pour le Mozambique.

L’ONG belge a entamé la construction d’un laboratoire à Maputo, où les rats seront entraînés à renifler des échantillons de crachats humains, parmi lesquels ils devront déceler la bactérie de la tuberculose, une maladie qui tue encore plus d’un million de personnes dans le monde chaque année.

Les rats de Gambie (cricétomes des savanes), des animaux qui peuvent avoir la taille d’un chat, sont réputés pour leur exceptionnel sens de l’odorat. Ils peuvent reconnaître la tuberculose en moins d’une heure, quand il faut une semaine à un laboratoire pour faire des analyses.

Plus efficace qu’un technicien avec microscope

 

«C’est beaucoup moins cher et beaucoup plus rapide. Nos rats peuvent analyser 400 échantillons en 30 minutes», explique Tess Tewelde, ajoutant que les premiers devraient être opérationnels d’ici à la fin de l’année. Le coût d’une machine automatique de détection du bacille de Koch est encore de plusieurs millers d’euros, et de nombreux centres de soins en Afrique font encore leurs analyses avec des techniciens inspectant des lames minces d’expectorations au microscope, une technique qui ne permet de repérer qu’environ la moitié des cas positifs.

Un récent test destiné à évaluer l’efficacité de la détection par les rats en Tanzanie a montré que, sur 910 échantillons venus de 456 patients, dix rongeurs avaient identifié 67% de tuberculeux, contre seulement 48% par des laborantins au microscope. Les tests ont été publiés en 2010 dans l’American Journal of Tropical Medicine and Hygiene

«Avec la tuberculose, il est important de ne pas manquer un patient. Imaginez comment ils peuvent contaminer leur famille et leur entourage», souligne le responsable de l’ONG.

Apopo est déjà présent depuis six ans au Mozambique, pays marqué par une longue guerre civile qui a duré de 1976 à 1992, où une quarantaine de rats sont employés au déminage.

«Ce qui prend deux jours à un démineur, les rats le font en trente minutes», assure Tess Tewelde.

(avec AFP)

http://sante.lefigaro.fr

2 réponses à “Des rats géants dressés pour détecter la tuberculose

  1. les rats ont souvent mauvaise réputation (la peste etc…) ,mais en fait ils sont très intelligents et l’homme découvre seulement la « puissance » de leurs sens (comme la vue et l’odorat )….Après les déminages, le dépistage de la tuberculose est une preuve supplémentaire de leur « utilité »
    Ton billet est très intéressant

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s