Des briques sur Mars


Ils sont drôle les savants de la NASA, ils commencent tout juste a explorer la planète mars qu’ils pensent une manière de construire des bâtiments sur la surface tout en restant écolo, alors que sur Terre on peine a faire des efforts durables pour l’environnement
Nuage

 

Des briques sur Mars

 

La conquête de Mars passera inévitablement par le développement durable.

par Guillaume Pagès,

On ne sait pas encore comment amener de l’oxygène sur Mars, mais on sait comment utiliser le recyclage pour y construire des briques.

La NASA travaille sur des bactéries capables de recycler les déchets martiens et de les transformer…. en briques !

Des Chroniques martiennes de Ray Bradbury à la réalité, la frontière est finalement ténue. Alors que des plans pour construire des bâtiments sur Mars sont déjà en cours d’élaboration, la NASA a en effet découvert un microbe « ingénieur » qui pourra dispenser l’envoi par fusée de matériaux de construction. D’après nos confrères du magazine New Scientist, l’agence spatiale américaine travaille actuellement sur des microbes capables de se nourrir des rochers de la planète et des déchets produits par les astronautes pour les transformer en briques.

Et de citer Lynn Rothschild, chercheuse à l’Ames Research Center de Moffett Field (Californie), qui dirige les recherches en partenariat avec la Synthetic Biology Initiative de la NASA :

« La biologie synthétique se situe au carrefour de la biologie et de l’ingénierie. Ses praticiens ont construit un ensemble d’outils biologiques constitués par des morceaux de gènes appelés “biobricks” dont chacune remplit une fonction spécifique et peut être insérée dans d’autres microbes pour leur donner cette fonction. »

La conquête de l’espace passe désormais par les éco-matériaux et le recyclage

Sporosarcina Pasteurii de son nom scientifique, la bactérie sur laquelle les experts de la NASA se sont penchés a notamment la capacité assez rare de pouvoir décomposer l’urée et l’ammonium excrète, rendant ainsi l’environnement local suffisamment alcalin pour que les ciments de carbonate de calcium puissent se former.

Pour faire simple, elle absorbe l’urine pour la transformer en brique, laquelle peut ensuite être utilisée pour construire une maison au bout de deux semaines avec des murs aussi résistants et comprimés que du béton (!)

Le développement durable s’imposerait-il jusque dans la conquête de la planète rouge ? Cette bactérie hors norme capable de transformer les déchets humains en matériaux de construction laisse en tout cas rêveur. Dommage tout de même qu’on y ait pensé pour Mars, mais pas pour la Terre…

Crédits : Wikimedia Commons / Nicolas Papastathopoulos – NASA and The Hubble Heritage Team

http://www.zegreenweb.com

5 réponses à “Des briques sur Mars

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s