La «veuve noire» canadienne tente de tuer son 4e mari


Une veuve noire qui malgré son âge continue a collectionné des maris dans la but de profiter pleinement de son compte en banque … et après bye bye …un voyage aller pour l’éternité
Nuage

 

La «veuve noire» canadienne tente de tuer son 4e mari

 

Un gîte au nord de Sydney, en Nouvelle-Écosse,... (Photo: PC)

 

Un gîte au nord de Sydney, en Nouvelle-Écosse, où Fred et Milie Weeks seraient allés au début du mois.

PHOTO: PC

Agence France-Presse
Montréal

Une Canadienne de 77 ans, surnommée «la veuve noire» pour avoir tué ou volé ses partenaires, est retournée en prison, accusée d’avoir tenté de tuer un homme qu’elle a épousé il y a deux semaines seulement, a-t-on appris mercredi de source policière.

Arrêtée lundi dernier par la police de Cape Breton, en Nouvelle-Écosse, Millie Weeks, connue également sous le nom de Melissa Friedrich, aurait tenté d’empoisonner son dernier mari, Fred Weeks, 75 ans, hospitalisé dimanche.

L’état de celui-ci a éveillé les soupçons des médecins, qui ont rapidement appelé la police.

Millie Weeks avait passé plusieurs années en prison pour homicide, vol et usage de faux, au Canada et aux États-Unis.

Elle avait été notamment condamnée pour avoir drogué son mari Gordon Stewart avant de lui passer dessus à deux reprises avec sa voiture, en 1991.

Condamnée à six ans de prison, elle a été libérée par anticipation, a déménagé en Floride et y a fait la connaissance de Robert Friedrich. Ils se sont mariés en 2000, puis la santé de l’homme a décliné tandis que son compte en banque a fondu. Une crise cardiaque l’a emporté en 2002.

Peu après, sa veuve a rencontré sur un site internet Alex Strategos, 73 ans. Le jour où ils ont emménagé ensemble, il a été hospitalisé pour soigner des blessures, notamment à la tête. De tels incidents se sont reproduits sept fois en deux mois.

La septuagénaire est retournée en prison en Floride après qu’une drogue peu connue eut été découverte dans l’organisme de son compagnon, dont le compte en banque avait été vidé.

Relâchée cinq ans plus tard, en 2009, elle avait alors été renvoyée au Canada.

http://www.lapresse.ca

3 réponses à “La «veuve noire» canadienne tente de tuer son 4e mari

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s