L’ABC de l’entretien des oreillers


Les oreillers doivent être entretenus pour éviter des acariens s’y trouvent en trop grand nombre … Si nous sommes méticuleux nous pouvons choisir des oreillers qui demande beaucoup de soin pour nettoyer mais sinon mieux vaut choisir des oreillers plus facile a laver a la machine a laver
Nuage

 

L’ABC de l’entretien des oreillers

 

nettoyer-oreiller-410

Photo :IStock

SYLVIE BONNEAU,

 

De quelle façon doit-on laver nos oreillers? Avec quel type de détergent? À quelle fréquence? Pour un entretien adéquat, on lit ce qui suit.

Plumes et duvet

Les recommandations peuvent aller du nettoyage à sec au lavage à la machine, voire à aucun traitement. On consulte donc l’étiquette d’entretien.

On a le feu vert pour employer la laveuse? On procède avec délicatesse, et on fait suivre d’un séchage approprié.

Fréquence: une ou deux fois l’an.

Précaution: avant de laver, on repère tout signe de déchirure et on fait les réparations nécessaires.

Cycle et température: cycle délicat, à l’eau froide (ou tiède, en présence de taches).

Détergent: doux (comme Woolite, Ivory Neige), de préférence liquide pour un meilleur rinçage, et en petite quantité (une mesure). Aucun javellisant.

Séchage: sécher par culbutage, à basse température ou même à «Air frais». Compter au moins deux heures. À la fin de chaque cycle, on retire les oreillers de la sécheuse et on les manipule pour détasser les plumes. L’été, par temps chaud et ensoleillé, on peut aussi opter pour un séchage à l’extérieur, à plat. On secoue les oreillers de temps en temps. Le processus prendra plusieurs heures. Attention: un mauvais séchage peut créer de mauvaises odeurs et des moisissures qui pourraient endommager les plumes et le duvet.

Astuce: mettre deux ou trois balles de tennis dans la laveuse avec les oreillers. Elles empêcheront les plumes de s’agglutiner.

Lavage non recommandé?
Une fois par semaine, on secoue l’oreiller vigoureusement afin de l’aérer et de bien répartir les plumes. On l’expose aussi au soleil et à l’air frais de temps à autre.

Fibres synthétiques (de polyester)

Ces oreillers vont dans la laveuse et à la sécheuse, mais il importe de tenir compte des consignes du fabricant. Une température trop élevée, par exemple, pourrait altérer certains rembourrages. L’étiquette a disparu ou est devenue illisible? On joue de prudence, en suivant les recommandations ci-dessous.

Fréquence: tous les deux mois.

Cycle et température: cycle délicat, à l’eau froide (ou tiède, en présence de taches).

Détergent: doux et en petite quantité (une mesure). Aucun javellisant.

Séchage: choisir le programme «Air frais».

Latex, mousse mémoire et laine

Les oreillers en latex ou en mousse mémoire (aussi appelée mousse viscoélastique) ne se lavent pas, au risque d’endommager leur matière ou de les déformer.

En revanche, on peut généralement laver leur enveloppe de protection amovible à la machine. Il faut cependant vérifier sur l’étiquette d’entretien si c’est bien le cas.

La mousse ou le latex s’est sali? On frotte doucement avec un linge légèrement humide et on laisse sécher à l’air libre, en évitant d’exposer la matière à une source de chaleur ou directement au soleil. Quant à l’oreiller de laine, il ne se lave pas. Mais on peut en retirer le garnissage et laver l’enveloppe protectrice.

Entretien d’une enveloppe lavable: suivre les instructions du fabricant et employer un détergent doux. Faire sécher à l’air libre ou par culbutage, à basse température. On peut la laver fréquemment, tous les mois, voire chaque semaine si, par exemple, on transpire beaucoup.

Écales de sarrasin

Cet oreiller ne se lave pas, mais on peut laver son enveloppe de tissu, vidée de ses écales, à la machine, selon les instructions de l’étiquette. Les Créations Mayukori, un fabricant de Montréal, suggère d’en profiter, au moins une fois par année, pour éparpiller les écales sur un grand tissu et les exposer à la lumière du jour afin de les assainir sous l’effet désinfectant des rayons ultra-violets.

Exit les allergènes

La fraîcheur et le soleil aident à prévenir les problèmes d’asthme ou d’allergie générés par la poussière et les acariens. Tous les jours, on aère la chambre en ouvrant les fenêtres quelques minutes, même l’hiver. De temps en temps, on expose nos oreillers au soleil. On peut aussi utiliser une sous-taie (entre l’oreiller et la taie) comme barrière supplémentaire contre les allergènes; elle aidera également à ne pas salir l’oreiller.

Le détachage

Taches majeures: dans le cas d’un oreiller ou d’une enveloppe lavable, on les traite avec un détachant à lessive doux et on met à la laveuse, en suivant les consignes d’entretien.

Petites taches: on les frotte avec une solution d’eau et de détergent doux, avec un chiffon ou une vieille brosse à dents. On rince bien et on sèche au séchoir à cheveux, à basse température.

http://www.coupdepouce.com

SE LAVER LES CHEVEUX TOUS LES JOURS: POUR OU CONTRE?


Passer deux jours sans me laver les cheveux est un vrai supplice .. mais il faut un temps que cela n’était pas conseillée de se laver très souvent la tête .. mais aujourd’hui, les shampoings sont plus doux, et mieux adapter pour notre cuir chevelu
Nuage

SE LAVER LES CHEVEUX TOUS LES JOURS: POUR OU CONTRE?

 

Se laver les cheveux tous les jours est une très mauvaise idée

Voilà l’idée reçue la plus fréquente en matière de shampoing. Pourtant, cela fait un moment qu’elle n’est plus d’actualité. Explications!

Un lavage quotidien, la meilleure manière d’avoir les cheveux gras?

Si les hommes se lavent les cheveux presque tous les jours sans se poser de questions, les femmes ont tendance à espacer leurs shampoings.

Une manière de gagner un peu de temps le matin mais surtout d’éviter que leurs cheveux ne redeviennent trop vite gras… Et pour cause, se laver trop souvent les cheveux favoriserait la production de sébum, dit la sagesse populaire. Une affirmation qui n’est plus vraiment d’actualité tant les soins capillaires ont évolué.

Avant: des shampooings trop agressifs

Les premiers shampooings étaient à mille lieues de ceux qui remplissent aujourd’hui les rayons de nos supermarchés ou de nos pharmacies. Il y a 50 ans il n’était, en effet, pas question de shampooings à usage fréquent, de soins spéciaux cheveux colorés, etc.

Ils avaient tous le même credo: « décaper » les cheveux pour leur donner une apparence propre. Seulement, ils ne se contentaient pas de laver énergiquement les cheveux, le cuir chevelu en prenait aussi pour son grade. Agressé, il répondait en sécrétant du sébum, une substance qui agit comme un hydratant naturel. Et qui, quand elle est produite en trop grande quantité donne un aspect « gras » aux cheveux.

On conseillait donc de ne pas se laver les cheveux trop fréquemment sous peine de faire pire que mieux.

Aujourd’hui: des shampoings beaucoup plus doux pour nos cheveux

Depuis, la donne a bien changé: les cosmétiques pour cheveux sont beaucoup plus doux et ne provoquent plus de séborrhée (augmentation de la sécrétion de sébum) en réaction au lavage.

Si l’idée même de sortir les cheveux non lavés vous donne des boutons, vous pouvez donc vous les laver quotidiennement sans craintes. Notez cependant que dans ce cas, il est préférable d’utiliser un shampooing doux et pas un soin spécial cheveux gras. Ce dernier est en effet légèrement plus agressif. Il est conseillé de l’utiliser une fois par semaine au maximum.

Un bon shampooing: le b.a.-ba
  • Utilisez le shampooing avec parcimonie: une noisette suffit. En plus vous ferez des économies!
  • Faites moussez essentiellement au niveau du cuir chevelu. C’est là que se trouve le sébum à éliminer. Les pointes bénéficieront dushampooing lors du rinçage.
  • Rincez abondamment pour éliminer le moindre résidu deshampooing.
  • Evitez les masques et autres après-shampooing.
    Ils ne sont pas indispensables et utilisés trop fréquemment ils auront plutôt tendance à alourdir le cheveu. Une fois par semaine est une bonne fréquence si vous ne pouvez vous en passer.

http://www.e-sante.be

Un réseau de contrebande de mozzarella démantelé


Disons que la contrebande de mozzarella n’est pas comme si on faisait de la contrebande de drogue, cigarette, alcool etc … mais quand même, il y a des gens qui paient plein prix alors que d’autres profitent d’action illégales pour faire plus d’argent
Nuage

 

Un réseau de contrebande de mozzarella démantelé

 

Agence France-Presse
Montréal

Une enquête internationale canado-américaine a permis de démanteler un réseau de contrebande de… mozzarella, cornichons et ailes de poulet, animé notamment par deux policiers de Niagara, en Ontario, ont annoncé jeudi les enquêteurs.

Les produits alimentaires, et notamment le fromage, sont beaucoup moins chers aux États-Unis qu’au Canada, en raison de différents règlements en vigueur dans ce dernier pays.

Les contrebandiers les revendaient aux pizzerias et autres restaurants du côté canadien de la frontière, a indiqué la police de Niagara.

Les trois trafiquants ont été arrêtés. La rentabilité de leur opération défie l’imagination: avec un chiffre d’affaires d’environ 200 000 $, ils auraient réalisé un bénéfice de 165 000 $, a indiqué la police.

«Beaucoup de gens rigolent (dans les messages en ligne) à propos de ces arrestations, mais notre chef prend cette affaire très au sérieux», a dit à l’AFP l’officier Derek Watson

http://www.lapresse.ca

«Bagel head» Tendance mode hors du commun


Il est vrai que les critères de beauté sont différents d’un pays a l’autre voir d’une personne a une autre .. mais là a subir ce genre de manipulation pour déformer son visage .. cela m’apparait extrême
Nuage

 

«Bagel head»

Tendance mode hors du commun

 

TVA Nouvelles

Nouvelle tendance beauté au Japon: des injections salines dans le front qui donnent une bosse ressemblant à un bagel.

Cette petite intervention n’a qu’un effet temporaire sur le patient. Il suffit d’injecter dans le front du patient une solution saline médicale qui enfle rapidement jusqu’à ce que la personne responsable de la procédure appuie sur la protubérance pour faire un creux au centre – pour faire un trou comme avec un bagel.


(Crédit photo: capture d’écran, National Geographic)

Selon un adepte, la minichirurgie serait sans douleur:

«Je sens juste de légers picotements», a-t-il dit devant les caméras de la chaîneNational Georaphic.

Un autre ajoutait:

«On dirait qu’un liquide coule à l’intérieur de ma tête», alors qu’on lui faisait l’injection en direct.

Les traitements prennent environ deux heures et la bosse dans le front devrait disparaître au bout de 16 à 24 heures.

 

http://tvanouvelles.ca

CRIMINALITÉ | INTERACTIF Notre carte des agresseurs sexuels


Même s’il faut être abonné au site du journal de Montréal (ce que je ne suis pas ) il est effrayant de voir le nombre de prédateurs sexuels près des lieux que les enfants fréquentes .. Est-ce une bonne chose la divulgation de cette carte … ??? Je  pense quand on a des enfants il est important de les mettre en garde doucement .. la prévention demeure le meilleur atout
Nuage

 

CRIMINALITÉ | INTERACTIF

Notre carte des agresseurs sexuels

 

MARC PIGEON

JOURNAL DE MONTRÉAL

 

En seulement 12 mois, près de 800 personnes ont défilé devant les tribunaux de Montréal, Longueuil et Laval, pour répondre à des accusations à caractère sexuel.

Une compilation exclusive, réalisée par le Journal de Montréal, permet aussi de répertorier et de placer sur une carte géographique le lieu de résidence de tous ces agresseurs.

La carte, présentée dans notre édition papier, est aussi disponible sur le site Web du Journal*, qui dispose d’un moteur de recherche pour identifier votre quartier, par exemple.

La compilation effectuée par le Journal permet pour la première fois un nouveau coup d’œil sur l’état des choses, sur le plan des agressions sexuelles.

En quelques secondes, on peut avoir un aperçu de la situation, faire des constats et tirer des conclusions. Tous ces points rouges, rappelons-le, identifient les accusés d’une seule année.

« Pas mal partout »

Imaginez un instant l’allure du Registre national des délinquants sexuels (une liste noire accessible uniquement aux policiers) qui accumule des données depuis maintenant sept ans.

Parcs, garderies, écoles ; en observant bien la carte, force est de constater que plusieurs accusés crèchent autour de ces établissements.

« Il y en a pas mal partout », résumait cette semaine l’inspecteur Jean-François Robert, de la police de Longueuil.

En examinant la carte, on s’aperçoit aussi que bien peu d’accusés habitent des secteurs nantis de Montréal comme Outremont ou Westmount.

À l’opposé, on remarque que dans le secteur Parc-Extension, pas moins de 12 accusés sont domiciliés à l’ouest du parc Jarry, entre le parc et le boulevard de l’Acadie, un secteur moins bien nanti.

La pire : Québec

Les municipalités de l’ouest de l’île de Montréal comme Senneville, Baie d’Urfée et Kirkland sont épargnées de la présence de tels accusés.

La compilation démontre aussi que parmi les trois districts judiciaires étudiés dans la région métropolitaine, c’est à Longueuil que l’on retrouve la plus grande densité d’agresseurs par rapport à la population, avec un ratio d’un accusé pour 3 179 habitants.

C’est pire dans le district judiciaire de Québec, où on compte un agresseur allégué par 2 602 habitants. (La carte de Québec est disponible sur notre site Web)

Sur la Rive-Sud, il faut noter l’absence d’accusés dans des villes aussi populeuses que Boucherville et Saint-Bruno-de-Montarville. C’est dans le Vieux-Longueuil qu’on retrouve une plus forte concentration.

À Laval, c’est dans les quartiers Chomedey et Laval-des-Rapides, où l’on retrouve le plus d’accusés.

* Pour accéder à la carte, il faut être membre VIP du site. Notez que les abonnés aux éditions papier ou électronique du Journal de Montréal ont un accès gratuit au statut de membre VIP du site Web. Il suffit de s’inscrire.

L’ABC DU REPORTAGE

Le Journal a recensé, durant une ­période d’un an, tous les dossiers où un individu a fait face à une ­accusation de nature sexuelle.

Les dossiers des districts judiciaires de ­Montréal, Laval et Longueuil ont été ­compilés.

Tous les accusés qui ont dû se présenter au tribunal entre le 1er juin 2011 et le 30 mai 2012 pour des crimes sexuels ont été ­répertoriés par le Journal, sans distinction quant au verdict ou à l’évolution du ­processus judiciaire.

Bien que nous détenions les noms et les adresses de tous ces accusés, nous avons préféré ne pas les divulguer.

Les endroits identifiés sont les adresses ­fournies par les accusés et figurant au ­dossier de la Cour lors de leur dernière ­présence devant le tribunal. Il a été impossible de confirmer si les accusés demeurent toujours à ces endroits. Ils ont toutefois l’obligation d’aviser la Cour de tout changement d’adresse.

 

DISTRICT JUDICIAIRE DE LAVAL

404 639 : population desservie

98 : nombre d’individus ayant fait face à la justice pour des crimes sexuels, au cours de la dernière année ;

1 500 : nombre de délinquants sexuels inscrits au registre national ;

1 agresseur accusé pour 4 259 habitants.

DISTRICT JUDICIAIRE DE MONTRÉAL

1 944 390 : population desservie

497 : nombre d’individus ayant fait face à la justice pour des crimes sexuels, au cours de la dernière année ;

11 500 : nombre de délinquants sexuels inscrits au registre national ;

1 agresseur accusé pour 3 912 habitants.

DISTRICT JUDICIAIRE DE LONGUEUIL

604 077 : population desservie

190 : nombre d’individus ayant fait face à la justice pour des crimes sexuels, au cours de la dernière année ;

1 agresseur accusé pour 3 179 habitants.

http://www.journaldemontreal.com/

«Syndrome du coeur brisé» On peut mourir d’un chagrin d’amour!


Les femmes de certain âge sont plus sujettes a cette forme de coeur brisée … quelque chose qui ressemble a une crise cardiaque mais qui en n’est pas une  … mais qui tout de même peut être fatale
Nuage

 

«Syndrome du coeur brisé»

On peut mourir d’un chagrin d’amour!

 

On peut mourir d'un chagrin d'amour!

Crédit photo : archives TVA Nouvelles

TVA Nouvelles

Il est possible de mourir d’un coeur brisé. C’est du moins ce qu’affirment des médecins américains qui ont trouvé un syndrome qui a l’apparence d’une crise cardiaque, mais qui n’en est pas une.

Un cardiologue de l’hôpital John Hopkins est le premier à parler du «syndrome du coeur brisé», aussi appelé cardiomyopathie due au stress.

«Cela pourrait faire croire à un infarctus, mais ce que l’on voit à la radio n’a rien à voir. Les personnes qui ont une crise cardiaque ont des symptômes parfaitement reconnaissables au niveau des artères coronaires alors que les personnes qui souffrent du syndrome du cœur brisé ont des coronaires qui se révèlent en parfait état», a expliqué le médecin spécialiste.

Lorsque l’on subit un très grand stress, le cerveau envoie un signal aux glandes surrénales. Celles-ci ont la fonction de sécréter de l’adrénaline pour répondre aux agressions. Alors que les glandes libèrent de l’adrénaline, certains vaisseaux sanguins se contractent et le pouls s’accélère.

Sous l’effet d’un stress particulièrement important, comme la mort d’un conjoint, le cœur va jusqu’à être paralysé et cesse de battre.

«Mais, contrairement à une crise cardiaque, lorsque l’on parvient à relancer le cœur paralysé, le patient ne souffre ensuite d’aucune séquelle fonctionnelle», affirme le Dr Wittstein.

Depuis 1999, le Dr Ilan Wittstein mène ses recherches sur le syndrome sur coeur brisé. Il a trouvé que cette pathologie touche essentiellement les femmes de plus de 55 ans.

«À l’âge du déclin hormonal, le cœur des femmes devient plus sensible au stress, car il n’est plus protégé par les oestrogènes. Voilà pourquoi, finalement, on a moins de risque de mourir d’un chagrin d’amour à 25 ans que plus tard dans la vie!», conclut-il.

http://tvanouvelles.ca