Pas seulement chez les adultes Les adolescents aussi peuvent souffrir de trouble bipolaire


Aujourd’hui, nous voyons de plus en plus des troubles de comportements, s’ils sont diagnostiqué assez vite, il est possible d’apprendre a vivre avec ces troubles ..
Nuage

 

Pas seulement chez les adultes

Les adolescents aussi peuvent souffrir de trouble bipolaire

 

Les adolescents aussi peuvent souffrir de trouble bipolaire

Crédit photo : archives TVA Nouvelles

Par Charles-Antoine Rouyer | Agence QMI

Le trouble bipolaire est une maladie qui peut aussi se manifester chez les adolescents et non pas uniquement chez les adultes, selon une psychiatre à L’Hôpital de Montréal pour enfants (L’HME).

«Le diagnostic de trouble bipolaire chez les adolescents n’existait pas il y a 20 ans», a expliqué Dre Amirali, psychiatre à L’HME du Centre universitaire de santé McGill (CUSM).

Le trouble bipolaire est habituellement associé à une alternance de phases dépressives et maniaques (soit hyperactives). Ces hauts et ces bas pourraient être bien plus graves que les sautes d’humeur habituelles chez les adolescents lorsqu’il s’agit de trouble bipolaire.

Pour identifier un trouble bipolaire, il suffirait d’une seule phase maniaque d’une semaine ou plus, selon la psychiatre.

À la Clinique de trouble bipolaire de L’Hôpital de Montréal pour enfants, les intervenants utilisent les médicaments, la psychoéducation et la psychothérapie pour aider les patients à maîtriser leurs symptômes.

«Nous enseignons à nos patients et à leur famille l’importance d’une bonne hygiène de vie, c’est-à-dire de s’en tenir à des horaires réguliers, notamment quand il est question de sommeil, et de minimiser les facteurs de stress dans la vie de l’enfant», a ajouté Dre Amirali.

Une phase maniaque se manifeste par divers symptômes tels que des idées de grandeur, une baisse du besoin de sommeil, des idées qui se bousculent, une élocution rapide et de la volubilité, de la difficulté à se concentrer, être agité ou hyperactif, entre autres.

Et, contrairement aux idées reçues, une phase maniaque ne donne pas nécessairement l’impression qu’une personne est plus heureuse, a précisé le Dre Amirali.

«Nous observons souvent une irritabilité extrême.»

Il semblerait que le trouble bipolaire soit héréditaire, touchant hommes et femmes et rarement observé chez des enfants de moins de 12 ans.

http://tvanouvelles.ca/

3 réponses à “Pas seulement chez les adultes Les adolescents aussi peuvent souffrir de trouble bipolaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s