Tendance dangereuse Détruire sa robe de mariée


Mais c’est quoi cette nouvelle tradition de détruire la robe de mariée après la cérémonie .. l’argent dépenser pour la robe qui est souvent astronomique .. !! Non mais la récupération ou donner en don pour d,autres couples moins fortuné, c’est trop pour ces femmes !!! Je trouve que c’est stupide d’autan plus qu’elles veulent des photos mémorables dans des endroits insolites ..et tant pis pour le danger .. Quelle connerie En plus le même drame qu’a connu Maria Pantazopoulos, aurait pu arriver car auparavant une autre femme a faillit finir noyer elle aussi, si le photographe n’a pas eu de bon réflexe
Nuage

 

Tendance dangereuse :Détruire sa robe de mariée

 

 

Photo: Fotolia

La femme, nouvellement mariée, qui est morte noyée dans les chutes de Rawdon vendredi participait à un nouveau phénomène en photographie qui consiste à détruire sa robe lors d’une séance photo après son mariage.

Depuis quelques années, les photographes sont de plus en plus sollicités pour des séances photo « trash the dress » lors desquelles des mariées sont immortalisées dans des endroits inusités comme des lacs, des plages, des sablières et même des dépotoirs. Durant la séance, la robe est détruite, signifiant la fin des cérémonies entourant le mariage.

«Les mariées, pour finaliser leur mariage, font des séances dans des endroits pas banals, à l’opposé du romantisme. On termine la robe, je marie l’homme de ma vie, c’est terminé», a expliqué Marco Michaud, photographe.

Mais, comme ce fut le cas pour la femme qui s’est noyée vendredi, certaines mariées sont prêtes à prendre plus de risques afin d’avoir les photos les plus originales.

D’ailleurs, Marco Michaud a failli vivre le même type de drame au même endroit au mois de mai. La mariée qu’il photographiait a glissé sur une roche et s’est soudainement retrouvée dans l’eau.

Et puisqu’une robe de mariage mouillée peut peser quatre ou cinq fois le poids de la mariée, il est presque impossible pour celle-ci de se sortir de l’eau seule.

«Elle s’est tassée et elle a glissé dans l’eau. Je l’ai pogné par les cheveux et je l’ai tirée. On a pu la sortir. Elle est vivante aujourd’hui», a raconté le photographe ébranlé par cette frousse.

En guise de soutien, M. Michaud s’est d’ailleurs rendu à Rawdon vendredi pour rencontrer le photographe qui était avec la femme qui s’est noyée.

http://fr.canoe.ca

9 réponses à “Tendance dangereuse Détruire sa robe de mariée

  1. C’est à rien n’y comprendre, quand on choisit sa robe de marié, nous sommes toutes fières et on la prend à notre goût, on l’aime tellement, pourquoi la détruire ainsi, une mode de fou et en plus tellement dangereuse…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s