Améliorer les soins aux patients grâce à la technologie


La technologie semble rentré par la grande porte dans les milieux hospitaliers. Cela sera probablement plus facile d’utiliser l’informatisation des dossiers médicaux… Mais comme tout changement, personnellement, je m’inquiète toujours si un jour nous aurons une panne majeur du système informatique, quelles seront les conséquences ainsi sur la confidentialité
Nuage

 

Améliorer les soins aux patients grâce à la technologie

 

PHOTO CAPTURE D’ÉCRAN/TVA NOUVELLES

MONTRÉAL – Un projet-pilote mené par l’Agence de la santé de Montréal permet au personnel traitant de suivre en temps réel l’état de santé de près d’un million de patients qui fréquentent six établissements de santé, dont trois hôpitaux du Centre hospitalier de l’Université de Montréal (CHUM).

Le projet informatique a été baptisé Oacis (Open Architecture Clinical Information System). Pour les spécialistes de la santé, l’informatisation des dossiers des patients permet une économie de temps.

«Cela me permet, sans me déplacer en radiologie, de regarder l’image d’une radiographie des poumons et les notes peuvent apparaître, que ce soit des notes des infirmières ou des notes médicales. Contrairement au dossier papier, on peut être plusieurs cliniciens en même temps et utiliser les mêmes dossiers», a expliqué Luc Valiquette, urologue au CHUM.

À l’Hôpital général de Montréal, une dizaine d’infirmières participent aussi au projet. Elles utilisent un iPhone pour entrer leurs notes. Elles y inscrivent notamment tous les signes vitaux : la pression artérielle, la température, le rythme cardiaque. Les données sont plus précises qu’auparavant, réduisant ainsi les risques d’erreurs médicales.

«Avant ça, tout était écrit sur une feuille de papier puis ce n’était vraiment pas lisible», a expliqué Yawa Sordzi, infirmière à l’Hôpital général.

À l’Hôpital Notre-Dame, quelques médecins, dont l’orthopédiste Frédéric Lavoie, expérimentent les tablettes numériques, fonctionnant sous le même principe.

Tout le système converge vers un même lieu, dans une salle où se trouvent de 700 à 800 serveurs qui stockent les dossiers cliniques informatisés des patients de la région de Montréal, de même que les dossiers d’imageries de 11 régions du Québec.

Le projet devrait continuer de s’étendre dans toutes les institutions de la région de Montréal. Le même système sera aussi installé au Saguenay-Lac-Saint-Jean, dans Lanaudière, à Laval, et dans les Laurentides.

Le projet est évalué à 120 millions $ sur une période de 10 ans.

http://sante.canoe.ca

7 réponses à “Améliorer les soins aux patients grâce à la technologie

  1. L’idée qui me vient aussitôt à l’esprit est que c’est encore une façon de nous ficher ….Imaginons qu’un taré genre Hitler arrive au pouvoir ,ces fichiers lui permettraient de répertorier les gens selon ses critères ……..Je n’aime pas çà du tout !

    • Comme dans toutes choses tu peux faire la sélections comme hittler voulait faire . ou trafiquer je ne sais pas trop quoi ou l’utiliser a bon escient

      De toute facon ils existent déjà des problèmes de sélections a savoir selon le milieu, l’environnement, le travail etc .. d’ailleurs si je ne m’abuse, les USA avait fait un genre de programme pour aider les enfants qui risquent le plus d’aller a l’université .. tu vois l’injustice, enfin je ne pense pas qu’ils l’utilisent enfin pas ouvertement

      • Si j’ai bien compris,il s’agit d’un fichier selon les données cliniques? Alors je maintiens que c’est effrayant ….(Dans la cas que je cite ,je serais « exterminé » ) …..Nous sommes tous fichés ,mais il y a des « choses » qui devraient être en notre seule possession (par exemple ,quand je suis venu ici ,mon médecin du Nord m’a donné mon dossier médical ) ,à moi de le remettre à mon docteur ici….

        • Si c’est un médecin qui est a l’extérieur de la clinique ca arrive mais a condition qu’il soit scellé car il y a le problemes que beaucoup le liront et ne comprenant pas les termes ils iront par exemple sur internet et prendrons ce qui est pire sans tenir compte de d’autres éléments ..

          Bref c,est pas une bonne chose pour tout le monde

  2. Moi je trouve que ça sauverait beaucoup de temps.C’est incroyable tout le temps passé à attendre un dossier des archives, le retourner et le reclasser et pour les m.d. de téléphoner à chaque fois qu’il a besoin d’un rapport. Il ne faut pas être parano non plus, bien du monde peut lire nos dossiers papier dans les hôpitaux et cliniques, de toute façon.

  3. Oui c’est le bon coté .. il y a aussi des vidéo conférence entre patient et médecin justement ma petite fille n’a pas été obligé d’aller a Montréal pour voir un cardiologue pour enfant .. avec les échos, rayons x, un médecin de Ste Justine a pu examiner la situation avec ma fille .. et tout vas bien 🙂

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s