Le lien entre l’éclairage de nuit et la dépression se précise


Nous avons tellement d’éclairage artificiel, que ce soit le cadran, les petites lumières rouges que l’on voit un peu partout sur nos appareils de la cafetière, en passant par l’ordinateur, de la télévision et tout ce qui nous entourent .. cela a un effet sur nous plus que l’on pense
Nuage

 

Le lien entre l’éclairage de nuit et la dépression se précise

 

Photo :  iStockphoto

L’exposition à la lumière artificielle pendant la nuit induit chez des hamsters des comportements de type dépressif, ont montré des chercheurs américains.

Selon Tracy Bedrosian et ses collègues de l’Université d’État de l’Ohio, cette source de lumière modifie l’expression des hormones chez ces rongeurs d’une façon qui s’apparente à celle que l’on observe chez les humains déprimés.

« Les résultats obtenus chez les hamsters sont similaires aux observations de la dépression chez les humains. » — Tracy Bedrosian

Toutefois, l’effet est réversible une fois l’obscurité revenue. La période d’acclimatation peut cependant prendre jusqu’à deux semaines.

D’après les auteurs de ces travaux publiés dans la revue Molecular Psychiatry, l’éclairage artificiel nocturne pourrait expliquer, en partie du moins, l’augmentation des dépressions constatée chez les humains depuis les 50 dernières années.

Ces travaux s’ajoutent à de nombreux autres qui lient l’exposition à la lumière chronique durant la nuit à la dépression et à l’obésité chez des modèles animaux.

L’élément nouveau de cette étude réside dans l’identification d’une certaine protéine, appelée facteur de nécrose tumorale, dont le rôle serait central dans le lien entre l’éclairage de nuit et la dépression.

Les chercheurs ont en effet découvert que le fait de bloquer cette protéine empêche les hamsters de développer des symptômes de la dépression, même lorsqu’ils sont exposés à une source nocturne de lumière.

http://www.radio-canada.ca

6 réponses à “Le lien entre l’éclairage de nuit et la dépression se précise

  1. De toute façon pour que je puisse dormir il me faut le noir complet, je vais te dire que même une LED d’un appreil en veille me dérange, simplement avec cet éclairage minuscule cela éclaire tout simplement toute ma chambre et c’est pas une blague, je dois avoir des yeux de chat lol.

  2. Je ne pourrai pas bien dormir avec de la lumière, même de faible intensité. Au bout d’un moment, je me sentirais mal je pense. Comme Jack, je préfère le noir total, ça m’apaise. De toute façon, notre cerveau est programmé pour « s’éteindre » en même temps que la lumière. Mon réveil est une lampe qui imite le lever du soleil. Elle s’allume progressivement 30 mn avant l’heure où je dois me lever. C’est génial, je me réveille mieux, sans être stressée par le bruit angoissant de la sonnerie ou même de la radio. Je me réveille donc Nature 😉
    Bisous

    • wow c’est génial ta lampe .. surement que cet hiver j’apprécierais ce genre de réveil si ma fille change de quart de travail pour travailler de jours
      Je devrais me lever tot ..pour aller prendre le bus et garder ma petite fille

  3. Quand j’étais enfant j’avais peur du noir complet (c’est courant je crois)……Cela a duré assez longtemps ,puis avec le temps çà s’est estompé …..Aujourd’hui,il faut que je sois fatigué ,c’est la seule condition pour que je dorme lol ….

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s