Tuerie d’Aurora: un premier engin explosif désamorcé chez le suspect


On ne connait pas nos voisins traficotent .. comme si la tuerie du Cinéma laissant des morts et plusieurs blessés n’étaient pas assez comme épreuves, le quartier ou vivait James Holmes est bouffé d’explosifs laissant le quartier en émoi. Comment un jeune homme très intelligent avec un avenir devant lui peut se laisser aller a un tel élan meurtrier
Nuage

 

Tuerie d’Aurora: un premier engin explosif désamorcé chez le suspect

 

Les services de police espèrent pouvoir récolter des indices dans le logement du présumé tireur, James Holmes, qui leur permettront de comprendre son mobile.

PHOTO: REUTERS

Gabrielle Duchaine, envoyée spéciale
La Presse

REUTERS
James Holmes, 24 ans, est le présumé tueur.

 

(Aurora) Alors que les victimes et leurs proches étaient toujours, samedi, à chercher des réponses au terrible drame qui les frappe, les yeux d’Aurora se sont tournés vers l’appartement du tueur, où les policiers viennent de réussir à désamorcer un premier engin explosif.

Il aura fallu plus de 24 heures aux experts avant d’en arriver à ce premier résultat.

«Cet engin avait été installé pour exploser dès que quelqu’un aurait tenté d’entrer par la porte», a expliqué la sergente Cassidy Carlson de la police de Denver. «Ce n’est pas facile pour nos équipes.»

Elle a précisé que d’autres bombes se trouvaient toujours dans le logement, et que des détonations contrôlées étaient envisagées. Vers 11h, heure locale, des policiers formés en maniement d’engins explosifs étaient juchés dans une nacelle au-dessus de l’édifice piégé. Au troisième, les fenêtres avaient été fracassées pour leur permettre d’avoir accès à l’intérieur.

Après le site du cinéma vendredi, le petit logement du troisième étage d’un modeste bloc appartement de la rue Paris est donc devenu le point de mire de centaines de policiers, pompiers, badauds, voisins et médias. Même le maire et le gouverneur de l’État se sont rendus sur place.

Sur le boulevard Peoria, importante artère du secteur, sont stationnées des dizaines d’auto-patrouilles, camions de pompiers et même des ambulances.

Difficile pour la ville de commencer à faire son deuil alors qu’un secteur entier est bouclé, évacué, à cause du même homme qui l’a attaquée.

 «Personne ne peut passer à autre chose en ce moment, alors qu’un immeuble entier risque d’exploser» a soupiré un voisin, Paul Johnson, qui regardait la scène, sa Bible sous le bras.

«Nous ne voulons plus vivre ça», a renchéri une mère de famille d’un bloc avoisinant qui a décidé de quitter les lieux avec ses enfants en attendant que la situation se règle.

Sur les balcons de son édifice, situé à environ 6,5 km du cinéma, les voisins attendaient le dénouement avec impatience. Pendant ce temps, des dizaines de locataires n’ont tout simplement pas accès à leurs logements depuis le drame.

http://www.lapresse.ca

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s