Le génie


Il y a tellement de potentiel parmi les hommes et les femmes .. d’intelligence qui pourrait servir pour le bien de l’humanité si le monde voulait vraiment être heureux et laisser tomber leur égo
Nuage

 

Le génie

 

 

L’humanité serait depuis longtemps heureuse, si tout le génie que les hommes mettent à réparer leurs bêtises, ils l’employaient à ne pas les commettre.

George Bernard Shaw

Le grand réveil


Pendant et après que nous vivons des problèmes, des épreuves nous sortons  de ce qui est de notre routine, cela devrait nous forcer a voir la vie sous un autre jour, a prendre les moyens pour réagir
Nuage

 

Le grand réveil

 

 

 

Avoir conscience que les grandes épreuves de la vie et celles que nous traversons en ce moment modifient souvent radicalement notre manière de percevoir la vie.

Parfois, cela cause une sorte de grand réveil, d’une certaine routine ou nous sort de notre zone de confort.

Aussi douloureux ou nombreux soient-ils, les coups durs sont aussi une occasion de donner un nouveau sens à notre vie

Michel Poulaert
Réflexions positives

Le Saviez-vous ► Expression : Avoir voix au chapitre


A moins que je ne me trompe, chez nous, ont dit plus avoir droit au chapître au lieu  de voix au chapître,  mais qui en somme signifie la même chose. Alors que l’expression a pris naissance en affaires religieuses
Nuage

 

Avoir voix au chapitre 

 

Être consulté, avoir le droit d’exprimer une opinion, de participer à une délibération.


Par extension : avoir de l’influence, avoir autorité pour se mêler d’une affaire.

Ce chapitre-là n’a strictement rien à voir avec celui d’un livre.

Le nôtre remonte au Moyen Âge. Il concerne le clergé dans lequel le chapitre désigne à la fois le corps des chanoines d’une cathédrale ou d’une église importante, l’assemblée des moines et chanoines qui traite des affaires de leur communauté et le lieu dans lequel se tient cette assemblée.

Celui qui avait voix au chapitre était celui qui pouvait participer aux prises de décisions, celui qui avait une voix lors des délibérations aux cours des assemblées, droit qui était ouvert aux chanoines et à leurs supérieurs comme les évêques, mais pas aux serviteurs et moinillons également présents.

L’expression, qui a gardé le sens d’origine, ne semble apparaître qu’au XVIe siècle, malgré l’ancienneté des chapitres.

http://www.expressio.fr

Changement climatique: un papillon exotique arrive au Quebec


La température au Québec a changer et nous le voyons bien a travers les années … Il y a des bons et des mauvais côtés .. mais pour le plaisir de nos yeux un beau et grand papillons commence a s’intéressé de plus en plus a notre province pour élire domicile
Nuage

 

Changement climatique: un papillon exotique arrive au Québec

 

Le papillon grand porte-queue.

PHOTO: CHRISTER JOHANSSON, TIRÉE DE WIKIPÉDIA

Agence France-Presse

Des chenilles d’un papillon exotique originaire des tropiques ont été découvertes pour la première fois au Québec au Jardin botanique de Montréal, a annoncé lundi l’institution en faisant un lien direct avec le changement climatique.

Il s’agit de chenilles du grand porte-queue (Papilio cresphontes Cramer), une sorte de machaon noir et jaune, le plus grand lépidoptère diurne d’Amérique du Nord, dont l’envergure atteint 15 cm, a indiqué le Jardin botanique dans un communiqué. Les chenilles ont été découvertes ces dernières semaines.

«Au cours des dernières décennies, l’adoucissement des températures des zones nordiques lui a permis de survivre à nos hivers et de coloniser de nouveaux habitats. C’est ainsi que, peu à peu, le grand porte-queue s’est rapproché du Québec avec, pour résultat, la métamorphose des premières chrysalides indigènes au Jardin botanique, ces jours-ci».

Originaire d’Amérique du Sud, d’Amérique centrale et du sud des États-Unis, le grand porte-queue a graduellement colonisé les États du Nord-Est américain et l’extrême sud du Canada, en Ontario, dès la fin des années 90, pour arriver dans le sud du Québec ce printemps.

Alors que d’autres espèces de papillons étendent leur habitat vers le Nord à raison de 16 km par décennie, «le grand porte-queue, lui, a une vitesse de colonisation 15 fois plus élevée que la moyenne: c’est par plus de 400 km qu’il a augmenté son aire de répartition sur des territoires autrefois trop hostiles au maintien de populations viables», a souligné le Jardin botanique.

Les chenilles du grand porte-queue, qui se nourrissent habituellement de feuilles de citrus, ont une prédilection pour le houblon et un arbuste, le frêne épineux (Zanthoxylum americanum Mill), qu’on retrouve dans le sud du Québec.

«L’arrivée du grand porte-queue dans la grande région montréalaise est un exemple bien concret des changements climatiques», conclut l’établissement.

http://www.lapresse.ca/

Petite ville en Alaska Un chat maire depuis 15 ans


En Europe semble t-il on parle de tenir compte des votes blancs (ceux qui ne vont pas voter si j’ai bien compris) pour faire comprendre que les candidats n’ont pas de programme intéressant pour avoir des votes ,..  alors voila qu’une petite municipalité en Alaska a tenu probablement compte de ce problème face aux candidats
Nuage

 

Petite ville en Alaska

Un chat maire depuis 15 ans

 

Un chat maire depuis 15 ans

Crédit photo : Facebook

Le maire de la municipalité de Talkeetna aime bien se détendre de ses fonctions de maire en mangeant quelques pattes de crabe.

Agence QMI

Après 15 années passées à la tête de Talkeetna, le maire de cette petite ville américaine de l’Alaska garde toute la confiance de ses citoyens. Il attire même les touristes qui demandent souvent à le caresser.

«Nous avons probablement 30 à 40 personnes par jour qui viennent comme touristes pour le voir», a raconté Lauri Stec, une employée du magasin général Nagley, où le chat Stubbs passe le plus clair de son temps.

chat-maire-stubbs-alaska-talkeetna
(Crédit: Facebook)

Car aussi étonnant que cela puisse paraître, le maire de la ville est un matou, selon ce qu’a rapporté la chaîne KTUU-TV, lundi. Les citoyens de Talkeetna auraient en effet rejeté toutes les candidatures au poste de maire lors des élections il y a un 15 ans, encourageant plutôt ironiquement à voter pour Stubbs, qui n’était à l’époque qu’un bébé chat. Et il a été élu.

Il n’a jamais été remis en cause depuis.

La municipalité de Talkeetna est située près du mont McKinley, à environ 180 km au nord-ouest d’Anchorage.

http://tvanouvelles.ca

Etats-Unis : Une seance de jardinage horrifiante


N’étant pas une adepte d’herbicide chimique, je suis quand même du même avis que les indications importantes devraient être bien indiqué sur la bouteille ou tout emballage de produit qui sont quand même dangereux et peut occasionné de gros problèmes en cas de mauvaises utilisations .. Puis ce n’est pas tout le monde qui vont lire les indications dans un livret quand il est noté un mode d’emploi sur le contenu
Nuage

 

États-Unis

Une séance de jardinage horrifiante

 

Un père de famille de Lake Elmo, aux États-Unis, regrette très amèrement sa dernière séance de jardinage. En voulant éliminer les mauvaises herbes de sa vaste pelouse, Rob Olson a commis une erreur irréparable.

Suivant les indications confuses des employés d’un magasin de jardinage, M. Olson a opté pour un désherbant trop agressif. Trois bouteilles de Double Play Weeds’em Out lui ont suffi pour anéantir toute trace de verdure sur sa propriété.

Le puissant herbicide contient en effet une substance «préventive» qui s’attaque au gazon et qui empêche tous types de végétaux de pousser pendant au moins six mois.

Le produit désherbant trop… efficace! (CNN)

Père de deux jeunes enfants atteints de fibrose kystique, M. Olson a l’habitude d’organiser une grande levée de fonds au profit de la fondation pour la fibrose kystique. L’an dernier, ses efforts accrus avaient permis d’amasser plus de 20 000$.

Cette année, l’organisateur se dit contraint d’annuler l’événement en raison du piètre état de sa propriété. La pelouse devrait peu à peu se décomposer, laissant place à un terrain vasard et boueux.

Rob Olson en compagnie de ses deux enfants atteints de fibrose kystique. (CNN)

Mécontent des indications «confuses» sur la bouteille de l’herbicide qu’il a achetée, le jardinier du dimanche a contacté la compagnie Ferti-lome qui fabrique le produit. Un représentant a rejeté les critiques de M. Olson, l’accusant en retour de ne pas avoir consulté le livret qui accompagnait le produit.

«Je pense néanmoins que l’emballage devrait clairement indiquer que ce désherbant tue le gazon», souligne-t-il, lui qui est à la recherche d’un nouvel emplacement pour sauver sa campagne de financement annuelle.

Une séance de désherbage catastrophique pour Rob olson. (CNN)

http://tvanouvelles.ca