Contre vents et marees


S’inspirer des forces de la nature pour la renforcir .. une étude intéressante. Qui si cela donne des résultats positif aiderait probablement a diminuer de l’érosion a certains endroits fragilisé par les vents et marées
Nuage

 

Contre vents et marées

 

 

Photo : iStoc

par Mélissa Guillemette

Aussi minces que des cheveux, les filaments des champignons mycorhiziens aident les dunes à résister aux vents, vagues et marées.

« Ils stimulent aussi la croissance de plantes qui s’enracinent profondément dans le sol et sécrètent une substance qui agit comme de la colle et solidifie le sol. »

 

Cet été, dans le cadre d’un projet de recherche avec le Consortium en foresterie Gaspésie-Les-Îles, l’étudiante voit si elle peut maximiser ce phénomène en plantant ensemble de l’ammophile – la plante qui domine dans les dunes – et des champignons mycorhiziens. Ils poussent naturellement dans l’archipel, mais sont facilement détruits par le passage des véhicules tout-terrains.

L’érosion gruge chaque année 80 cm du littoral de cet archipel québécois.

http://www.lactualite.com

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s