Guérir de ses blessures malgré son Égo


Guérir de nos blessures malgré notre égo, pas facile, vraiment pas facile et pourtant un conseil que l’auteur donne après réflexion permet de mieux se protéger des futurs blessures
Nuage

 

Guérir de ses blessures malgré son Égo

 

 

La plupart d’entre nous portons des blessures. Du fait de notre ego, notre être tout entier est une blessure.

Et nous la portons partout où nous allons.

Personne ne cherche à nous blesser, personne n´est dans l’attente de nous faire du mal; chacun est occupé à protéger ses propres blessures. Qui aurait assez d´énergie ? Mais cela arrive tout de même parce que nous sommes tellement prêt à être blessé, tellement prêt, dans l´attente des coups

Un  petit conseil pour  éviter d’être malmenée par notre « égo  susceptible « 

Soyez conscients de votre blessure. Ne l´aider pas à croître, laissez-la se guérir et elle ne sera guérie que lorsque vous irez à sa racine. Moins votre mental interviendra, plus vite votre blessure guérira; sans mental, pas de blessure. Vivez une vie sans tête. Allez et acceptez les choses comme elles sont.

Pendant vingt-quatre heures seulement, essayez – une acceptation totale, quoi qu’il arrive. Quelqu’un vous insulte, acceptez le, ne réagissez pas et voyez ce qui se passe. Soudain vous éprouverez un flot de vitalité que vous n´aviez jamais ressentie auparavant.

Sissi.

Le Saviez-vous ►Expression : As de Pique


Sans être un deux de pique (qui veut dire incompétent, stupide) je n’ai pas de souvenir d’avoir utilisé ou entendu (quoique la mémoire est un faculté qui oublie) «Comme l’as de pique» Enfin chez nous, quand  il y a un commentaire sur l’accoutrement un peu bizarre ou mal habillée on dit habillée comme la chienne a Jacques
Nuage

 

As de pique 

 


Personne à l’apparence bizarre ou mal habillée…

On dit d’ailleurs principalement de quelqu’un qu’il est « habillé (ou attifé, fringué, ficelé…) comme l’as de pique ».

Allez donc vite chercher un jeu de cartes, sortez-en l’as de pique et regardez sa tenue vestimentaire !

Si vous y arrivez, c’est soit que vous avez une très mauvaise vue, soit que vous ne jouez jamais aux cartes et avez sorti au hasard le valet de carreau, soit que votre jeu n’est pas très ordinaire puisque comme tous les autres as, celui de pique, contrairement aux figures comme le valet, la reine et le roi, ne contient au milieu que son signe, donc ici un gros pique.


Alors pourquoi cette expression ?

Malheureusement, on ne le sait pas réellement !


Au XVIIe siècle, elle était très péjorative car elle désignait un personnage stupide, ridicule ou mal bâti (utilisée entre autres par Molière), mais sans qu’on sache vraiment pourquoi c’est l’as de pique qui a été retenu pour cette désignation.

Au XIXe siècle, la ressemblance approximative du pique à un croupion de poulet a provoqué la naissance de l’argot as de pique pour désigner l’anus. Quelqu’un qui se faisait alors traiter d’as de pique était donc simplement un « trou du cul ».

Aujourd’hui, on utilise cette expression surtout en rapport avec l’habillement, pour quelqu’un qui manque de goût, sans qu’on sache vraiment ce qui motive cette comparaison, ni qu’on sache qui, du jugé ou du juge, s’habille vraiment avec mauvais goût…

http://www.expressio.fr

Scène du monde


De chaque coin de cette Terre, une scène se joue sur terre ou dans les air et meme dans les mers … tous en même temps a l’unisson
Nuage

 

Scène du monde

Pakistan

Randy Olson, National Geographic

Cave de cristal,  Mexique

Carsten Peter, National Geographic

La femme au parasol,  Australie

Helen Dittrich, My Shot

Lac au  5 fleurs, Chine

Michael Yamashita, National Geographic

 

Cones de Sel Boulivie

George Steinmetz, National Geographic

La grenouille et le crocodile, Afrique du Sud

Jonathan Blair, National Geographic

Pêcheur, Indonésie

David Doubilet, National Geographic

Souris de plage, Floride

Joel Sartore, National Geographic

 

http://photography.nationalgeographic.com

Il teste sur lui un collier anti-aboiement


Avoir un chien, je ne suis pas certaines que j’achèterais ce genre de collier pour faire diminuer les aboiements. Me semble, en regardant la vidéo que ca l’air douloureux même si ca l’air être drôle
Nuage

 

Il teste sur lui un collier anti-aboiement

 

 

Avant de l’attacher au cou de son chien, un citoyen américain décide de tester sur sa propre personne un collier anti-aboiement. Sa réaction aux décharges électrostatiques est surprenante.

Quand un chien aboie trop souvent et trop fort, le collier anti-aboiement est une solution haïe des défenseurs des animaux. En cause : les décharges électrostatiques émises par le dispostif, dont l’intensité augmente au fil des aboiements.

Pour découvrir l’effet de ce fameux collier sans faire souffrir le moindre animal, il suffit de visionner cette vidéo. Ce citoyen américain a tout simplement décidé de le tester sur lui. Surprenant : plus les décharges augmentent, plus il tape du pied sur le sol par réflexe.

 

http://www.lavenir.net

Découverte d’un nouveau fossile de dinosaure à plumes en Allemagne


Une découverte qui laisse a penser que les plumes sur ces animaux de la préhistoire étaient plus présent a ce que les scientifiques pensaient
Nuage

 

Découverte d’un nouveau fossile de dinosaure à plumes en Allemagne

 

Sur notre photo, un petit dinosaure bipède qui a vécu il y a 150 millions d’années, l’Anchiornis huxleyi, lui aussi doté d’un plumage.

AP

Agence France-Presse
Washington

Le squelette fossilisé exceptionnellement préservé d’un jeune dinosaure découvert en Allemagne, montrant qu’il avait des filaments de plume, indiquerait que le plumage devait être courant chez ces créatures préhistoriques, selon une étude publiée lundi aux États-Unis.

Les fossiles de dinosaures carnivores avec un plumage mis au jour jusque-là appartenaient au groupe dit des coelurosaures, des bipèdes ancêtres des tyrannosaures dont on estime qu’ils étaient de proches parents des oiseaux.

Mais selon le principal auteur de cette étude, Oliver Rauhut, paléontologue à l’Université de Ludwig Maximilian à Munich, le spécimen découvert — baptisé Sciurumimus albersdoerferi et datant de 150 millions d’années environ — est un dinosaure megalosauroidea.

Les Megalosauroidea étaient un groupe de dinosaures carnivores archaïques de la famille des théropodes considérés jusqu’alors comme non-aviens.

Certaines espèces pouvaient atteindre neuf mètres de long et peser plus d’une tonne.

Le fait de trouver des indications de plumage chez ce très jeune spécimen mort probablement peu de temps après l’éclosion de l’oeuf montre que des plumes simples étaient déjà une caractéristique chez les dinosaures très anciens, souligne ce scientifique dont la recherche paraît dans les Annales de l’Académie américaine des sciences (PNAS), datées du 2 au 6 juillet.

Les filaments de plumes du Sciurumimus sont très similaires dans leur structure à ceux observés chez d’autres espèces de dinosaures ou même chez les ptérosaures, des reptiles volants proches cousins des dinosaures.

Ce spécimen avait un gros crâne, des «bras» courts et une peau douce couverte de longs filaments de plume sous le ventre, sur le dos le long de la colonne vertébrale et sur la queue.

La distribution des filaments de plumes sur le corps de ce dinosaure d’une ère très ancienne laisse penser que l’animal était probablement recouvert de plumes en se développant.

La fréquence dans l’évolution de cette caractéristique indique que les plumes sont probablement aussi anciennes que les dinosaures eux-mêmes, concluent les auteurs de cette recherche.

Tous les dinosaures ont disparu de la surface de la Terre il y a 65 millions d’années à la suite de la chute d’un énorme astéroïde.

http://www.lapresse.ca

Canicule → Comment éviter de transformer votre toutou en hot-dog


Les journées sont chaudes et comme plusieurs ont recherchent des endroits plus frais. Mais il ne faut pas oublier nos animaux qui eux aussi peuvent avoir des coups de chaleurs
Nuage

 

Comment éviter de transformer votre toutou en hot-dog

 

Canicule - Comment éviter de transformer votre toutou en hot-dog

Photo Fotolia

Le mercure monte dans l’hémisphère nord et les vétérinaires en profitent pour rappeler quelques conseils pour prendre soin des chiens par temps de canicule.

 

«La plupart d’entre nous adorons profiter du soleil, mais la chaleur peut avoir un impact négatif sur votre santé et celle de votre animal domestique», rappelle Carolynn MacAllister, vétérinaire à Oklahoma State University, dans un communiqué publié lundi.

«Les coups de chaleur sont tout aussi dangereux pour les animaux que pour les humains».

Promenez-vous à la fraîche

 

Privilégiez les promenades pendant les heures les plus fraîches de la journée et laissez votre chien à la maison en cas d’humidité.

«Les chiens ne suent pas comme nous les humains», ajoute la spécialiste. «Ils ont besoin d’haleter pour rester au frais».

Cela veut dire qu’il faut laisser votre chien dans un endroit frais et bien aéré (pas une voiture ou un garage).

Si votre chien halète de façon excessive, s’il vacille un peu ou se met à vomir, ce sont des signes qu’il souffre de la chaleur. Lorsque vous constatez ces symptômes, appliquez une éponge imbibée d’eau froide sur le cou et l’entrejambe de votre chien afin de faire baisser la température de son organisme. Appelez votre vétérinaire immédiatement si cela ne suffit pas.

Non à la tonte

 

Carolynn MacAllister rappelle également qu’une coupe au ras des poils peut entraîner d’autres problèmes, comme les coups de soleil. Et certaines races de chiens possèdent un pelage qui retient l’air frais plus près de la peau.

«Je ne recommande pas la tonte des chiens, sauf pour certaines races qui possèdent une épaisse fourrure», ajoute Carolynn MacAllister,

 »Parlez à votre vétérinaire pour savoir quelle longueur convient le mieux».

http://fr.canoe.ca