Opinion


Une chose que j’ai remarqué quand on essaie de donner une opinion valable contre les préjugés se sont souvent les memes idées de phrases toutes faites que l’on dit face a des phrases toutes faites des préjugés
Nuage

 

Opinion

 

 

Peu d’êtres sont capables d’exprimer posément une opinion différente des préjugés de leur milieu. La plupart des êtres sont mêmes incapables d’arriver à formuler de telles opinions.

Albert Einstein

La légende des deux faucons


Comme ce faucon qui ne vole pas, nous sommes sommes souvent accroché a quelque chose qui nous empêche d’aller plus loin. Nous avons mit souvent des obstacles peut-être par craindre de perdre ce que nous avons déjà, peur de quitter notre confort, qu’on ne peut avoir mieux .. et de la nous formons nos limites, nos peurs et malgré nos rêves si cela nous ne tombe pas du ciel nous restons a attendre que le moment opportun ou bien nous laissons tomber si nous rencontrons quelques difficultés …  Il faudrait peut-être couper la branche qui tout comme ce faucon nous retiens
Nuage

 

La légende des deux faucons

 

 


 
Le roi d’un pays lointain reçut un jour comme offrande deux jeunes faucons qu’il remit sans tarder au fauconnier pour qu’il les dresse.

Au bout de quelques mois, le roi demanda au maître fauconnier des nouvelles concernant le dressage des deux précieux oiseaux.

Celui-ci l’informa qu’un des deux faucons répondait parfaitement au dressage, mais que l’autre n’avait pas bougé de la branche où il l’avait posé le premier jour.

Le roi fit venir des guérisseurs de toutes sortes pour qu’ils voient le faucon, mais personne n’arriva à faire voler l’oiseau. Il confia alors la mission aux membres de la cour, mais rien de plus ne se passa…

Désespéré, le roi décida de faire savoir à son peuple qu’il donnerait une juteuse récompense à la personne qui arriverait à faire voler le faucon. Et dès le lendemain matin, il vit le faucon en train de voler élégamment devant les fenêtres du palais.

Le roi dit à sa cour : « Amenez-moi l’auteur de ce miracle ! ». Et un modeste paysan se retrouva alors devant lui.

Le roi lui demanda : « C’est toi qui as fait voler le faucon ? Comment as-tu fait ? Est-ce que tu es magicien ?

Intimidé, le paysan dit au roi : « Ce n’est pas de la magie ni de la science, Majesté, j’ai juste coupé la branche et le faucon a volé. Il s’est rendu compte qu’il avait des ailes et il a commencé à voler. »

La légende raconte que depuis ce jour, le faucon vola librement et sans restriction aucune et le roi simplement prenait plaisir à le regarder…

Auteur inconnu

Truc express ► Semis


Il est peut etre un peu tard pour faire des semis mais c’est une bonne chose a savoir pour les prochaines fois. Surtout que cela nous fait économiser pas mal d’argent tout en récupérant
Nuage

Semis   

 

Utilisez des contenants en plastique transparents et refermables (comme ceux contenant les croissants) pour partir vos semis. Vous pouvez placer des cartons d’oeufs dans les contenants de plastique.

C’est une mini serre instantanée!

http://www.trucsmaison.com/

Cinq millions de bébés in vitro depuis 1978


Beaucoup de chemin a été fait pour aider les couples infertiles a concevoir un bébé bien a eux … le taux de succès a augmenter mais je pense qu’il faudra attendre quelques années pour encore de meilleurs résultats
Nuage

 

Cinq millions de bébés in vitro depuis 1978

 

PHOTOTHÈQUE LE SOLEIL

Agence France-Presse
Paris, France

Quelque cinq millions de bébés sont nés dans le monde grâce aux techniques de fécondation in vitro (FIV) depuis la naissance de Louise Brown, le premier bébé éprouvette en 1978, selon des estimations fournies lundi lors d’une conférence à Istanbul.

Selon la Société européenne de reproduction humaine et d’embryologie (ESHRE), quelque 350 000 bébés sont désormais conçus chaque année par fécondation in vitro, soit 0,3% des 130 millions de bébés qui naissent dans le monde.

Le chiffre de 5 millions se base sur les chiffres des fécondations in vitro (FIV) répertoriées à travers le monde jusqu’en 2008, et sur des estimations pour les trois années et demi suivantes pour lesquelles aucune statistique n’est encore disponible.

La FIV est une fécondation qui se fait à l’extérieur du corps de la femme, en laboratoire, d’où le surnom de «bébés éprouvette» donnés à ces bébés.

Objet d’une vive polémique à ses débuts, la procréation médicale assistée s’est imposée au fil des années comme un traitement efficace pour de nombreux couples infertiles.

«Les techniques se sont grandement améliorées au fil des années avec une hausse des taux de grossesses. Les bébés qui sont nés sont en aussi bonne santé que ceux de parents infertiles qui ont conçu spontanément», relève le Dr David Adamson, président du Comité international pour la surveillance de la PMA (procréation médicalement assistée).

Pour le Dr Simon Fishel, un spécialiste britannique de la fertilité, le franchissement du cap des 5 millions de bébés éprouvette «justifie toutes les batailles légales et morales, les débats éthiques et l’approbation par la société, obtenue de haute lutte».

Selon les chiffres fournis à Istanbul, près d’un 1,5 million de FIV au sens large (incluant la technique de l’ICSI, la micro-injection directe d’un spermatozoïde dans l’ovocyte) sont pratiquées chaque année dans le monde dont un tiers en Europe.

Le taux de succès d’un cycle de traitement s’est quant à lui stabilisé à 32% de taux de grossesse par embryon transféré.

L’ESHRE relève également des efforts pour éviter les grossesses multiples, avec l’implantation de moins d’embryons en Europe, et même de plus en plus souvent d’un embryon unique. Le nombre de triplés nés à la suite d’une FIV est du coup tombé à moins de 1% et celui des jumeaux juste en dessous de 20%.

http://www.lapresse.ca

Inde Elle empoisonne son père et frère pour une histoire d’amour


La classe sociale si important aux yeux des uns alors que d’autres cela n’a aucune importance. Il est dommage encore aujourd’hui, que cela soit un obstacles pour mériter un travail,  un mariage possible entre caste sociale en Inde
Nuage

 

Inde

Elle empoisonne son père et frère pour une histoire d’amour

 

TVA Nouvelles d’après AFP

Une Indienne de 14 ans a été arrêtée pour avoir tué par empoisonnement son père et son frère qui s’opposaient à son histoire d’amour avec un garçon.

La jeune fille a avoué avoir ajouté du poison dans un curry de légumes qu’elle a ensuite servi à son père et son plus jeune frère. Tous deux ont succombé après leur repas.

La mère de l’adolescente, Sunita Devi, a expliqué qu’elle n’est pas morte puisqu’elle n’avait pas mangé le repas empoisonné, se sentant malade plus tôt dans la journée.

L’adolescent appartient à la plus basse caste dans le complexe système de stratification sociale en Inde, les «intouchables». Cette communauté est souvent discriminée et reléguée aux emplois ingrats, comme la collecte des ordures. La jeune fille et sa famille appartiennent à une classe supérieure.

Mais, le jeune couple désirait se marier, malgré l’opposition de la famille de l’adolescente. Le jeune amant aurait même été battu auparavant par la famille lorsque le couple a tenté de s’enfuir.

http://tvanouvelles.ca

Pourquoi Starbucks a-t-il renoncé à son colorant à base d’insectes?


Bon que Starbucks prenne un colorant a base végétale au lieu d’un insecte, cela me va. Ce qui compte par contre c’est qu’on diminue l’impact chimique dans les aliments …
Nuage

 

Pourquoi Starbucks a-t-il renoncé à son colorant à base d’insectes?

 

IStock_000018184905XSmall

Depuis le début juin, aux États-Unis, les boissons rosées de Starbucks comme les Frappuccinos à la framboise, ne sont plus colorées avec un additif alimentaire à base d’insectes!

Pourtant, on retrouve de l’acide carminique de cochenille (qu’on appelle E 120) dans plusieurs aliments comme les chorizos, les saucisses de Francfort, certains yogourts et sodas… Le colorant n’est d’ailleurs pas dangereux pour la santé et ne met pas en péril la sécurité alimentaire. Alors, pourquoi Starbucks l’a supprimé de ses recettes?

Le coléoptère, originaire de l’Amérique du Sud et du Mexique, libère une substance de teinte cramoisie lorsqu’on l’écrase et il est utilisé depuis le XVe siècle. Starbucks avait opté pour ce colorant naturel dans le but de remplacer un colorant chimique. Les consommateurs, de plus en plus soucieux de leur santé et de leur bien-être, ne cherchent pas seulement à savoir ce qui se trouve dans leurs produits alimentaires, mais aussi à comprendre ce qu’ils mangent réellement. Les compagnies n’ont donc plus le choix de les écouter! Ce changement devait donc répondre aux nouveaux besoins de ses clients.

Le problème? La compagnie n’a pas pensé aux consommateurs végétaliens. Des associations végétaliennes et végétariennes se sont mobilisées et ont réussi à amasser environ 7000 signatures demandant à Starbucks de renoncer à ce produit. Du coup, l’extrait de cochenille est remplacé par du lycopène, un colorant à base de tomate…

http://lafouinecuisine.ca