Exposition aux technologies sans fil Un devoir de vigilance, selon une docteure


On ne peut pas vraiment savoir s’il y a vraiment une incidence sur la santé des communication sans fil … Probablement qu’en observant certains symptômes a plus grandes échelles, les médecins pourrons plus vite voir les relations d’hypersensibilité électromagnétique
Nuage

 

Exposition aux technologies sans fil

Un devoir de vigilance, selon une docteure

 

Un devoir de vigilance, selon une docteure

Crédit photo : Archives Agence QMI

Par Charles-Antoine Gagnon | Agence QMI

La responsable du département de santé d’un hôpital de Toronto lance un appel aux professionnels de la santé pour qu’ils apprennent à bien reconnaître les symptômes liés à l’exposition aux radiations des réseaux de communication sans fil.

Un sommeil perturbé, des maux de tête, des nausées, des étourdissements, des palpitations cardiaques, des troubles de mémoire et des éruptions cutanées figurent parmi les symptômes étiquetés dans la catégorie «hypersensibilité électromagnétique», a précisé la Dre Riina Bray, de la clinique en santé environnementale du Women’s College Hospital.

La Dre Bray estime qu’il faut accroître la sensibilisation aux symptômes en raison de la croissance des réseaux internet sans fil et des tours de communication cellulaire.

«Le personnel médical doit mieux comprendre l’hypersensibilité électromagnétique afin de pouvoir aider leurs patients», a-t-elle dit.

Plusieurs écoles en Ontario ont remplacé leur réseau internet sans fil pour le remplacer par des connexions par câbles.

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a classé les champs de radiofréquence dans la catégorie des cancérogènes possibles pour l’humain.

Les entreprises du secteur se conforment aux lignes directrices établies par les autorités fédérales, telles que Santé Canada et Industrie Canada, a indiqué Marc Choma, porte-parole de l’Association canadienne des télécommunications sans fil.

«Nous n’établissons pas les normes de sécurité. Nous nous appuyons sur les normes mises de l’avant par les professionnels, ceux d’Industrie Canada, de l’OMS, et de Santé Canada, afin de nous assurer que les technologies sans fil fonctionnent à des niveaux sécuritaires», a-t-il précisé.

Toutefois, selon Santé Canada, «aucune donnée scientifique probante ne permet d’établir que l’exposition à l’énergie des radiofréquences (RF) de faible intensité émises par le Wi-Fi entraîne des effets indésirables chez les humains».

http://tvanouvelles.ca

5 réponses à “Exposition aux technologies sans fil Un devoir de vigilance, selon une docteure

  1. J’ai un sérieux doute sur la nocivité des ondes radio sur les personnes, je devrais être malade depuis longtemps si s’était la cas, c’est marrant avant la wi-fi, téléphone portable et autre, ces ondes étaient déjà utilisé, mais inconnue du public, depuis son apparition pour une utisation public il y a des gens qui s’en plaignent, curieux quand même.
    Il ne faut pas oublier non plus, ces que nous sommes bombarder en permanance d’ondes électromagnétiques qui viennent de l’espace depuis la nuit des temps si c’était nocif les humains auraient disparues.

  2. Je ne sais pas vraiment que répondre :Je sais que moi par exemple,lorsque le temps est orageux ,qu’il y a des éclairs , j’ai plus souvent des malaises « épileptiques » ,je dois souvent prendre un comprimé prévu ,pareil pour les spots lumineux par intermittence ,les flashs répétés…..Mais je crois que je m’égare,çà n’a pas de rapport avec la technologie sans fil?
    En tous cas,ton billet est intéressant
    A bientôt
    F.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s