Violence conjugale Peu d’hommes osent dénoncer


Tabou et préjugé voilà ce qui malheureusement empêchent des personnes de vouloir changer les choses .. Comme les hommes victime de violence conjugales .. Non ce ne sont pas nécessairement des hommes qui sont incapable de se défendre physiquement, bien au contraire mais ces hommes ont choisit d’encaisser les coups dans le silence et ce silence doit être brisé au même titre que la violence fait aux femmes
Nuage

 

Violence conjugale

Peu d’hommes osent dénoncer

 

Peu d'hommes osent dénoncer

Crédit photo : L’écho du Nord

L’animateur Érick Rémy a dénoncé la violence conjugale dont il a été victime.

Par Isabelle Maher | Journal de Montréal

Il n’est pas rare qu’un homme vive plusieurs épisodes de violence conjugale avant de porter plainte, c’est même encore la norme, affirment des intervenants auprès des hommes en difficulté.

«C’est le plus grand tabou, résume Christine Fortin, directrice de la Maison Oxygène, un organisme d’hébergement et de soutien pour hommes. C’est la dernière chose qu’un homme va nous avouer, ils ont encore terriblement peur d’être jugés», observe-t-elle.

Bien que le nombre de voies de fait envers les hommes soit nettement inférieur à celui des femmes, le nombre d’hommes qui portent plainte a fait un bond de 9,5% en 2010, selon les dernières données rendues disponibles par le ministère de la Sécurité publique.

Mais les chiffres sont bien en deçà de la réalité, soutient Clement Guèvremont, thérapeute conjugale et familiale.

«Pour les hommes, porter plainte, c’est entrer dans un processus d’humiliation à répétition. Un homme n’est pas censé être une victime, ils sont complètement hors stéréotypes» , explique le directeur du Groupe Option.

Briser le tabou

Dans plusieurs cas, les hommes victimes de violence conjugale sont les premiers à avoir du mal à identifier le problème. Les cas de personnalités publiques comme l’ex-hockeyeur Vincent Damphousse ou l’animateur Érick Rémy ont contribué à briser le tabou, affirme Madame Fortin.

«Que des gens osent le dire, ça aide», constate-t-elle.

«C’est terrible de vivre ça et de ne pas pouvoir le communiquer à quelqu’un d’autre», avait confié l’animateur lors de son passage à Tout le monde en parle.

http://tvanouvelles.ca

6 réponses à “Violence conjugale Peu d’hommes osent dénoncer

        • Ici on entends parler un peu mais c’est tellement tabou
          ce ne sont pas nécessairement des hommes fluets (sans préjugés) mais des hommes costauds qui n’auraient probablement pas de problèmes a montré les poings a d’autres hommes … et s’ils se défendent envers une femme violentes il perdra de toute facon …

          Il y a surement des hommes en France qui sont violenté par leur femme mais n’ose pas en parler car ils ont trop honte ..et pourtant ils n’ont pas a avoir honte

  1. J’avais vu une interview de Rémy à la télé l’an dernier à ce sujet.
    C’est que les hommes n’osent pas se défendre sachant qu’ils sont plus forts et qu’ils pourraient faire très mal et se faire accuser de violence par la suite. Mais lui, il a agi exactement comme une femme qui se fait battre et qui pense que ça ne se reproduira plus. Il était incapable de quitter sa femme et il endurait.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s