Cesser de souffrir


Oui je sais, ce n’est pas facile et des fois c’est vraiment mais vraiment difficile et pourtant … il faut avouer que s’occuper l’esprit ca libère la fixation qu’on pourrait avoir sur notre douleur morale et même physique en tout cas cela pourrait l’atténuer
Nuage

 

Cesser de souffrir

 

 

« La seule manière de cesser de souffrir, c’est de n’avoir plus que du vide dans la tête.  »

Amélie Nothomb

L’éléphant qui perdit son oeil


Un autre petit conte qui exprime bien l’agitation en cas de problème et ce même si la situation est très grave ne donne pas grand chose .. sauf qu’empirer la situation et nous avançons a l’aveuglette sans repère clair …
Mais si on prend de bonne respiration, laisse le temps de se remettre de nos émotions qui je sais n’ai pas facile … la vue devient moins trouble
Nuage

 

L’éléphant qui perdit son oeil

 

 

L’éléphant se trouvait au bord d’un ruisseau.

L’eau coulait, claire et transparente.
Il eut envie de boire.
Il se pencha au-dessus de l’eau, trempa sa trompe et… plouf !

« Quoi ! Que ?… mais qu’est-ce que… AAAaaaarrrrggggghh j’ai
perdu mon oeil ! »
s’écria l’éléphant au comble de la panique.

Effectivement, son oeil droit s’était détaché de son orbite et
était tombé au fond du ruisseau.
 

Le mastodonte chercha à retrouver son précieux globe.
Il ne vit rien. Très inquiet, il agita sa trompe dans tous les
sens, cherchant à saisir son oeil dans le lit du ruisseau.
Il remua tant et si bien que l’eau devint trouble. Plus il
agitait sa trompe et plus le sable remontait, compromettant ses
chances de retrouver une vue complète.

Soudain, l’éléphant entendit rire à gorge déployée.
Furieux, il releva la tête et vit, sur un rocher au bord de
l’eau, une petite grenouille verte. Elle riait, elle riait…,
la bouche grande ouverte :


– coaAH ! coAH ! coAH ! coAH !…
– Tu trouves ça drôle. J’ai perdu mon oeil et ça te fait rire ?!
– Ce qui est drôle, c’est de voir à quel point tu t’agites.
Calme-toi, tout ira mieux !

L’éléphant, un peu honteux, suivit le conseil de la
grenouille. Il se calma et cessa d’agiter sa trompe.
L’eau redevint calme, peu à peu le sable retomba.

Tout au fond du ruisseau, l’éléphant vit son oeil, intacte.
Il le saisit avec sa trompe, le remit dans son orbite, à sa place.
Sans oublier de remercier la grenouille verte.

Le Saviez-vous ►Enfants → Étouffement : les précautions à prendre



 

Un enfant qui s’étouffe cela peut être très éprouvant pour les adultes, car on sait que cela pourrait être dangereux voir mortel .. Il est nécessaire de prendre des précautions pour éviter le plus possible l’étouffement des touts petits …
Nuage

 

Enfants

Étouffement : les précautions à prendre

 



Jusqu’à l’âge de 4 à 5 ans, l’enfant n’est pas en mesure de bien mastiquer. Pour éviter les étouffements, il faut donc demeurer vigilant. Voici quelques précautions à prendre concernant les aliments qui représentent un danger potentiel d’étouffement.

Aliments à risque d’étouffement
Les aliments sont propices aux étouffements quand ils sont :

durs (ex : maïs soufflé, croustilles, légumes crus, viande peu tendre en gros morceaux)

petits (ex : noix, graines, arachides, raisins secs, arêtes de poisson et petits os)

ronds (ex : raisins frais entiers ou coupés en deux, saucisses coupées en rondelles )

collants (ex : bonbons )

La plupart de ces aliments peuvent être consommés par les enfants moyennant certaines petites transformations…

Que faire :

Évitez d’offrir à votre enfant des bonbons, des croustilles, du mais soufflé, des raisins secs, des noix et des graines jusqu’à l’âge de 4 ans;

N’ajoutez pas de glace dans leurs breuvages

Coupez les raisins frais en 4 ;

Tranchez les saucisses sur le sens de la longueur ;

Servez la viande tendre et en petits morceaux ;

Cuisez ou blanchissez les légumes, même si vous les servez en trempette. Vous pouvez servir des carottes crues râpées;

Retirer les noyaux des fruits ainsi que les cœurs de pommes;

Retirez les os des poissons et des viandes.

 

Pour un environnement sécuritaire

Pour éviter les malheureux accidents, il est primordial de demeurer vigilant. La présence d’un adulte, un environnement sécuritaire et quelques bonnes habitudes à table constituent les meilleurs moyens de prévention des étouffements chez les enfants de moins de 5 ans.

Que faire :

Supervisez les enfants pendant les repas ;

Ne laissez pas votre bébé boire son biberon seul, particulièrement en position couché, car il devient alors difficile de contrôler le débit.

Attendez que votre enfant ait entre 4 et 6 mois avant d’introduire les aliments solides à son menu. Il doit être capable de tenir sa tête droite, de se tenir dans sa chaise sans aide et de garder les aliments dans sa bouche ;

Habituez votre enfant à manger à la table, en position assise ;

Évitez les collations en voiture et pendant les périodes de jeux plus mouvementées,

Gardez hors de la portée des jeunes enfants les aliments à risque d’étouffement.

http://www.extenso.org

Les balades sauvages de Miles Morgan


Un photographe qui sûrement repère ces scènes et observe le moment de la journée ou la lumière fera de son oeuvre un succès. Il retouche quelques photos pour donner un sentiment de secret, de plénitude ou bien d’incertitude devant l’aspect irréel de la photographie
Nuage

 

Les balades sauvages de Miles Morgan

 

Décors surréalistes, paysages aux lumières incroyables… Découvrez le travail de Miles Morgan, photographe américain, qui ramène des souvenirs époustouflants de ces instants magiques de la nature. ©Miles Morgan


Un relief au crépuscule


Des poses longues


Prise de vue et retouche


Ciel et symétrie


Univers fantastique


Captivé par les volcans


Des couleurs surnaturelles

Le travail de cet artiste se distingue aussi par sa capacité à retranscrire les lumières surnaturelles et les lignes du paysage. © Miles Morgan


Des conditions bien choisies


Un accés quotidien à la mer

Le photographe, qui vit dans l’Orégon, aux Etats-Unis, a un accès quotidien à la mer : un environnement qui offre des vagues dynamiques, des paysages changeants, mais qui a aussi ses défauts, comme une météo souvent capricieuse. © Miles Morgan


http://www.linternaute.com

Dyslexiques: la lecture facilitée quand les lettres sont espacées


Pourquoi faire compliqué quand on peut faire simple ???  La dyslexie est un touche a la partie du cerveau relier à l’interprétation du langage. Et si le fait d’espacer des lettres aides ces enfants, imaginez qu’ils auront moins de difficultés dans leur lecture et probablement la compréhension ..
Nuage

 

Dyslexiques: la lecture facilitée quand les lettres sont espacées

 

PHOTOS.COM

Agence France-Presse
Washington

Les enfants dyslexiques montrent une bien meilleure capacité à lire lorsque les lettres sont plus espacées, selon une étude publiée lundi dans la revue scientifique américaine Actes de l’académie des sciences.

Ces travaux, effectués par des chercheurs européens sur 54 enfants italiens et 40 Français, tous atteints de dyslexie et âgés entre huit et 14 ans, ont montré une justesse de déchiffrage multipliée par deux et une vitesse de lecture accrue de 20% quand l’espace entre les lettres est plus grand.

«Nos résultats offrent une méthode pratique pour améliorer la lecture des dyslexiques sans besoin de formation», conclut l’étude dirigée par Marco Zorzi, du département de psychologie de l’université de Padoue, en Italie

Les scientifiques attribuent ce succès à l’atténuation, par les espaces, du phénomène d’«amassement» des lettres qui conduisent les dyslexiques à ne pouvoir discerner distinctement les caractères.

Les textes présentés aux enfants comprenaient 24 phrases courtes qu’ils ont dû lire en deux versions, l’une normale, l’autre plus espacée.

Le texte normal était écrit en taille de caractère de 14 points, tandis que dans l’autre version, l’espace entre les lettres était augmenté de 2,5 points (un point étant égal à 0.353 mm).

«L’espace entre le i et le l dans le mot italien « il » (le) passait ainsi de 2,7 points (…) à 5,2 points», détaille l’étude.

Les résultats sont d’autant plus encourageants que non seulement les enfants lisaient plus vite, mais ce sont les plus gravement dyslexiques qui ont le plus bénéficié de l’élargissement des espaces, ce qui prouve l’efficacité de la méthode.

En revanche, elle n’a aucun effet sur les enfants non-dyslexiques, affirme les auteurs, issus de l’université d’Aix-Marseille (France) et du Centre national de la recherche scientifique (CNRS).

La dyslexie est un dysfonctionnement cérébral qui frappe la partie du cerveau dédiée à l’interprétation du langage. Elle n’a pas de remède et, d’après des estimations, toucherait 15% des Américains.

http://www.lapresse.ca

Bactéries aux bureaux Les hommes plus sales, c’est scientifique


Non les gars ne me tirer pas de roche 😉 c’est pas moi qui le dit 😀 De toute façon, il y a des hommes qui sont plus propres que certaines femmes. Mais c’est un fait que notre environnement pourrait contenir moins de bactéries si nous portions plus d’attention à la propreté
Nuage

 

Bactéries aux bureaux

Les hommes plus sales, c’est scientifique

 

Agence QMI

Les espaces de travail des hommes présenteraient 10 à 20% de bactéries de plus que les bureaux des femmes, selon une recherche réalisée par des scientifiques américains.

Cette étude menée par des chercheurs de la San Diego State University en Californie indique que les bactéries dénombrées sont celles que l’on retrouve habituellement sur la peau, dans le nez, la bouche, le système digestif et les excréments. On retrouve aussi celles présentes généralement sur le sol, que nous transportons sous nos chaussures et sur nos vêtements.

Les endroits les plus contaminés seraient les téléphones et les fauteuils de bureau.

Pour parvenir à ces conclusions, les scientifiques ont prélevé des échantillons sur 90 bureaux dans les villes de New York, San Francisco et Tucson en Arizona. Plus de 500 bactéries différentes ont été identifiées.

Selon les chercheurs, cette abondance de bactéries dans les bureaux occupés par des hommes pourrait s’expliquer par le fait que ceux-ci sont généralement «reconnus pour moins brosser leurs dents et moins se laver les mains que les femmes, et de façon générale, être plus négligés qu’elles», indiquent les chercheurs.

L’auteur principal de l’étude, Scott Kelley, avance toutefois une autre hypothèse, selon laquelle les hommes étant plus grands et volumineux que les femmes, ils transporteraient davantage de bactéries sur eux.

Les résultats de ces travaux ont été publiés dans la revue scientifique «PLoS One».

http://tvanouvelles.ca

Un portrait de la reine Elisabeth II à 100 000 $


Est-ce que cela était vraiment nécessaire de payer 100 000 dollars pour un tableau sans compter toutes les dépenses superflu relier a la monarchie anglaise que notre Premier ministre Harper a voulu dépenser que l’on soit d’accord ou non …
Nuage

 

Un portrait de la reine Elisabeth II à 100 000 $

 

La reine Elisabeth II a assisté au dévoilement de son portrait, hier, au palais de Buckingham, en présence du premier ministre du Canada Stephen Harper (à gauche), de l’artiste peintre Phil Richards et du gouverneur général du Canada David Johnston (à droite).

PHOTO: PC

Martin Croteau
La Presse

(Ottawa) Un portrait de la reine Élisabeth II mesurant trois mètres de haut sur deux mètres de large, dévoilé hier par le premier ministre Stephen Harper, coûtera 100 000$ aux contribuables. Une dépense «indécente» aux yeux des partis de l’opposition.

En visite à Londres à l’occasion du jubilé de diamant d’Elisabeth II, M. Harper a présenté le tableau au cours d’une cérémonie à laquelle prenait part la monarque.

Le portrait a été réalisé par l’artiste canadien Phil Richards, qui a mis deux ans à l’achever. La toile sera exposée à la Maison du Canada à Londres jusqu’au 14 juin. Elle sera ensuite expédiée à Ottawa pour être installée dans la résidence officielle du gouverneur général, Rideau Hall.

Au bureau du ministre du Patrimoine canadien, James Moore, on n’a pu fournir la somme exacte versée pour l’acquisition de la toile puisque certaines factures doivent encore être comptabilisées. Le porte-parole du ministre, Sébastien Gariépy, affirme toutefois que la facture finale sera d’environ 100 000$.

Le jubilé de diamant, le 60e anniversaire du règne d’Elisabeth II, est un événement majeur que le ministère du Patrimoine canadien doit souligner, a fait valoir M. Gariépy. D’autant plus que des liens étroits unissent le Canada à la Couronne britannique.

«On est fiers de célébrer cet événement, a-t-il souligné. Ça fait partie de l’histoire du pays au même titre que le 400e anniversaire de la ville de Québec en 2008. C’est important de le faire.»

«Indécent»

Le penchant du gouvernement Harper pour les symboles de la monarchie britannique a défrayé la chronique à maintes reprises ces derniers mois. Le premier ministre a notamment fait retirer deux toiles d’Alfred Pellan au ministère des Affaires étrangères pour les remplacer par une représentation de la monarque. Il a également greffé de nouveau le mot «royale» à la marine et à l’aviation.

Mais un tableau géant, voilà un pas «indécent» aux yeux du député libéral Denis Coderre.

«Ce gouvernement qui nous fait honte en cachant des chefs-d’oeuvre d’Alfred Pellan dépense 100 000$ pour un portrait de la reine, c’est scandaleux, a-t-il dénoncé. Même la reine ne serait peut-être pas d’accord avec ça, elle qui aime la culture.»

«Je me demande où ça va s’arrêter», renchérit le député du Bloc québécois, André Bellavance, qui souligne que la multiplication des références à la monarchie sous le gouvernement Harper entraîne des coûts en cette période de restriction budgétaire.

L’opposition rappelle en effet que le dévoilement de la toile représentant la reine survient deux mois après que le gouvernement Harper eut déposé un budget qui prévoit des compressions de 5,2 milliards par année en trois ans et la suppression de 19 000 postes dans la fonction publique.

«C’est correct qu’on paye des artistes, convient le critique du Nouveau Parti démocratique en matière de Patrimoine, Pierre Nantel. Mais je me demande si on a bien choisi le moment pour investir une somme pareille alors qu’on parle de précarité financière.»

Le portrait est le troisième commandé par le gouvernement fédéral depuis le début du règne d’Elisabeth II, et le premier en 33 ans.

– Avec La Presse Canadienne

http://www.lapresse.ca