Affaire Luka Rocco Magnotta En 24 heures, plus de 1300 article,s dans 40 pays


Avec les médias, la facilité de communications, la terre est devenue plus petite pour la recherche d’un suspect .. Un jeune qui aurait dépecé son amant ou ancien amant et qui par la suite a fait de l’auto-stop, des gens qui ne se doutaient de rien l’avaient embarqué pour faire un bout de chemin, il était propre, était poli, … a fini par fuir probablement vers l’Europe … car il était en avance avant la découverte macabre Avec la rapidité de l’information, dans les journaux et sur Internet, il faut espérer que ce gars sera vite arrêté
Nuage

 

Affaire Luka Rocco Magnotta

En 24 heures, plus de 1300 articles dans 40 pays

 

En 24 heures, plus de 1300 articles dans 40 pays

Crédit photo : TVA Nouvelles

Le site Internet de nouvelles europe1.fr

Par Marie-Christine Bouillon | TVA Nouvelles

Consultez la chronologie de cette affaire

Jeudi, le crime sadique qui aurait été perpétré par Luka Rocco Magnotta avait déjà fait couler beaucoup d’encre dans les quotidiens du monde entier, en plus de générer un nombre impressionnant de discussions sur le web.

Europe 1 titrait «Porno, massacre et chasse à l’homme au Canada».

«Le Canada frémit d’horreur», affirmait pour sa part un journaliste dans un article du site Internet ParisNormandie.fr. Si le Canada frémit, le reste du monde frissonne tout autant. Le millier d’articles parus sur les différents sites Internet de nouvelles en témoigne.

Influence Communication, courtier en information médias, s’est intéressé à l’importance qu’a prise cette affaire sur le web et dans les médias imprimés. La firme a fait paraître jeudi un bilan sur la couverture médiatique de cette histoire, relevant qu’entre mercredi et jeudi matin, plus de 1300 articles étaient parus dans les médias de près d’une quarantaine de pays.

(Crédit: TVA Nouvelles) Le site de nouvelles bolivien eju.tv

Le site français 20minutes.fr a produit trois de ces 1300 articles, en plus de mettre à la disposition de ses internautes un diaporama construit à partir de captures d’écran de la vidéo tournée par Magnotta, pendant qu’il tue et découpe sa victime en morceaux, vidéo que le Service de Police de la Ville de Montréal a retiré de la toile.

(Crédit: TVA Nouvelles) Le site Internet 20minutes.fr.

Moins explicite, le site internet du quotidien Le Parisien titrait «Le tueur sadique de Montréal recherché jusqu’en Europe». Au bas de l’article, près d’une vingtaine de commentaires d’internautes, dont celui d’un homme qui qualifie la vidéo «d’une des choses les plus immondes et traumatisantes» vue sur le web.

CNN et CNN Mexico ont également repris la nouvelle. The Atlantic Wire, un autre site d’actualités américain avait mis en ligne deux articles différents, suivis de plusieurs commentaires d’internautes, l’un comparant Magnotta à Andrew Cunanan, tueur en série responsable du meurtre du célèbre designer Gianni Versace.

Sous le titre de «Une vedette porno pourchassée par les policiers après la découverte de parties d’un corps», le Sun du Royaume-Uni publie une carte qui montre la proximité d’Ottawa avec Montréal.

«Son nom est connu depuis deux ans par les défenseurs des animaux, qui recherchent la personne responsable de la torture et du meurtre de chats dans des vidéos mis en ligne, peut-on lire dans le texte. Une des vidéos, qui a été diffusée en 2010, montre deux chatons étouffés avec l’aide d’un aspirateur.»

Fox News a qualifié la nouvelle d’ «horrible histoire de corps dépecé».

Le New York Times a couvert l’histoire, qui s’est quand même retrouvée loin dans la section des nouvelles internationales.

Le Monde de Paris a traité dans plusieurs textes des manifestations étudiantes en cours, mais sans dire un mot sur Rocco Magnotta, même si le Globe and Mail a indiqué qu’il avait peut-être fui en France.

Mais il n’y a pas que les cousins français et les Anglo-saxons qui s’intéressent à ce que l’on nomme aujourd’hui l’affaire Luka Rocco Magnotta. Des quotidiens roumains, italiens, croates, hongrois et boliviens ont rédigé des articles sur le sujet ou repris les dépêches émises par les différentes agences de presse.

(Crédit: TVA Nouvelles) Le site italien du quotidient Giornalettismo.

Ainsi, le quotidien italien Giornalettismo proposait deux articles différents sur le sujet, tandis que le site bolivien eju.tv retraçait les chapitres de cette histoire troublante.

(Crédit: TVA Nouvelles) Le site de nouvelles roumain realitatea.net

Selon Influence Communication, il y aurait eu environ 10 000 mentions sur le sujet dans les divers médias sociaux.

Interpol a lancé un avis de recherche jeudi, après avoir appris que le présumé tueur, Luka Rocco Magnotta, s’était envolé pour l’Europe, samedi dernier.

http://tvanouvelles.ca/

10 réponses à “Affaire Luka Rocco Magnotta En 24 heures, plus de 1300 article,s dans 40 pays

  1. C’est inouï…. comment peut-on se conduire ainsi ? C’est innommable ! On en parle à la radio belge également, j’espère qu’il sera rapidement arrêté !

  2. Et bien j,espère qu’il vont le retrouver avant qu’il tue un autre victime que se sois ici où en Europe , son geste est inhumain !!!!!

  3. j’espere qu’il lui arrivera la même chose et je suis sur qu’il y prendrait du plaisir.
    pire que ça je sais pas si ça existe.
    c’est vraiment atroce, il devrait etre condamné a mort ! c’est tout ce qu’il mérite.

    • Étant donné l’information continu j’ose croire que des enfants écoutent les nouvelles ou en discutent quand les enfants ne sont pas la .. mais surement qu’eux entendront parler a dehors …

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s