Le saviez-vous ► Expression : Treize à la douzaine


Il fut un temps que les commerçants aimaient faire plaisir a leur clients et surement qu’ils ne perdaient pas au retour ..  Chez nous on a une annonce pas très originale à la télé qui d’un magasin de construction, rénovation, avec Normand Brathwaite qui offre 13 la douzaine ,.. mais ils ne vendent sûrement a perte
Nuage

Treize à la douzaine 

 

Un grand nombre, beaucoup.

 
Maintenant souvent employée avec un sens péjoratif signifiant « beaucoup trop » ou même « à ne pas savoir qu’en faire ».

Cette expression, attestée en 1750, vient d’une époque révolue où les commerçants, à la fois peu regardants et qui avaient le sourire et le sens du commerce, n’hésitaient pas à rajouter, sans vous la faire payer, une treizième merguez quand vous en demandiez seulement douze (vous pouvez librement remplacer les merguez par des tomates, des soutiens-gorge ou des enclumes).

Maintenant, pour la même quantité demandée, ils ont plutôt tendance à vous en mettre quatorze et vous faire payer le prix de seize [1].

Aujourd’hui, si après avoir été pris en flagrant délit, vous risquez douze ans de prison et qu’on vous en colle treize, vous pourrez dire que le magistrat vous en a mis treize à la douzaine.

[1] Il ne faut pas généraliser, bien sûr ! Il existe encore des commerçants sympathiques, honnêtes et qui donnent envie de retourner chez eux. C’est vrai, j’en ai rencontré un. Il y a à peine six ans.

http://www.expressio.fr

9 réponses à “Le saviez-vous ► Expression : Treize à la douzaine

  1. Il fut un temps où j’étais commerçant…….Une partie de ce que tu écris est vraie :Il arrive que le fournisseur offre au commerçant (pour faire la promo de son produit ou parceque il est en « sur-stock » ) Trois produits pour deux achetés…Ensuite,c’est au commerçant de décider :Ou il retransmet cette offre au client (puisqu’il n’a rien à y perdre ,au contraire:çà lui fait une bonne publicité) …..Ou il revend ces produit au prix habituel et à l’unité:Là il double son bénéfice…..Le client ,lui garde tout de même toujours la liberté de décider:Il achète ou non….Ceci est en tout cas valable pour les « petits commerces » comme celui que j’avais.

  2. Ça me fait penser au marcher, à l’été quand j’achète du blé d’Inde, je leur dit toujours une douzaine de treize et ils partent et rirent et m’en donnent treize hihihi…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s