Peut-on devenir accro aux salons de bronzage ?


Le cerveau nous joue des tours .. car il nous rends dépendant a certaines activités qui au premiers abords a l’air bien inoffensif mais qu’a la longue est un danger voir mortelle pour la santé. Ce n’est pas pour rien qu’au Québec, un projet de loi pour interdire aux  moins de 18 ans les salon de bronzage est en attente pour être adopter
Nuage

 

Peut-on devenir accro aux salons de bronzage ?

 

Le printemps est là, le beau temps cogne déjà à la porte, mais notre peau est un blanc laiteux à faire pâlir l’hiver.

Heureusement, les salons de bronzage nous acceuillent à bras ouverts pour nous faire un teint halé

Sauf que … les personnes qui s’adonnent a ces plaisirs solaires développent une dépendance similaire à celle que peut créer la drogue. Les scientifiques s’en doutaient,  mais une plongée dans le cerveau des utilisateurs pendant une séance de bronzage l’a confirmé.

Selon une étude publiée en avril 2011 dans le journal Addiction Biology, plusieurs régions du cerveau jouant un rôle dans la dépendance sont activées lorsque ces individus sont exposés aux rayons UV.

Voilà qui pourrait expliquer pourquoi certains adeptes du bronzage artificiel intensif ont du mal à s’arrêter malgré les risques connus de cancer ou de vieillissement prématuré de la peau. Sans parler de l’apparition précoce de rides …

7 Jours/Extra/La science à coeur/Comment ça marche?/Avril 2012

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s