Vivre en solo


Vivre seul, c’est un phénomène grandissant, certains le sont par maladie, veuvage, divorce etc, d’autre par choix .. L’idéal quand on vit seul c,est d’avoir une attitude positive face a la solitude et ce surtout si ce n’est pas un choix
Nuage

 

Vivre en solo

 

HOTO: FRANÇOIS ROY, ARCHIVES LA PRESSE

 

Mathieu Perreault
La Presse

En 2002, le sociologue new-yorkais Eric Klinenberg a publié un livre sur la vague de chaleur meurtrière à Chicago en 1995. Plusieurs des victimes étaient des personnes âgées vivant seules. Cette caractéristique l’a frappé. Mais en étudiant de plus près l’individualisme américain, le chercheur a aussi balayé certaines idées reçues. Explications.

Seul, mais pas tout seul

Qu’est-ce que la solitude?

«Je me suis rapidement rendu compte de mon erreur, dit Eric Klinenberg, qui enseigne à l’Université de New York. En fait, les gens qui habitent seuls sont souvent plus sociaux et plus engagés dans des organismes. Et c’est un phénomène mondial, pas seulement américain.»

La solitude n’existe donc pas?

«Ce sont des cas très particuliers. Des gens malades, handicapés ou déprimés, souvent des hommes. Et souvent dans des quartiers où il est dangereux de sortir de chez soi.»

Dans son plus récent livre, Going Solo, M. Klinenberg affirme que l’un des changements les plus importants du dernier demi-siècle est la hausse du nombre de personnes vivant seules en Occident. Cette hausse n’est pas seulement due au vieillissement de la population, qui amène son lot de veuves du troisième âge. La proportion des Américains dans la vingtaine qui habitent seuls a augmenté de 1% à 7% depuis les années 50, par exemple. Le phénomène est même sous-estimé parce que les statistiques officielles ne tiennent pas compte des parents célibataires qui ont la garde partagée de leurs enfants.

Un signe de richesse

Vivre seul est un signe de richesse, selon Eric Klinenberg.

«Pour vivre seul, il faut pouvoir compter sur des réseaux sociaux, un soutien de l’État, dit-il. Dans le tiers-monde, c’est très rare, et dans les pays riches, c’est un phénomène urbain plutôt que rural. C’est pour cette raison que le phénomène est plus fréquent en Scandinavie. À partir d’un certain point, la vague s’amplifie parce que les gens qui vivent seuls gonflent la demande intérieure. Il faut plus de maisons, par exemple.»

Plusieurs études ont en partie lié le boum immobilier à cette tendance et le groupe de réflexion Euromonitor a rapporté qu’elle est responsable de la progression de 30% des ventes de lave-vaisselle entre 2001 et 2006.

Plus de femmes

La solitude est féminine, notamment parce que les femmes vivent plus longtemps que les hommes. Chez les personnes âgées, les femmes sont deux fois ou trois fois plus susceptibles que les hommes de vivre seules, selon une étude de 2006 de Statistique Canada.

«Les hommes vont plus souvent épouser des femmes plus jeunes et ils meurent plus tôt, ajoute Eric Klinenberg. Mais la différenciation commence jeune, notamment avec le grand nombre de jeunes femmes ayant fait des études universitaires qui ne sont pas pressées de se marier parce qu’elles gagnent bien leur vie et attendent de trouver la bonne personne.»

En 1981, aux États-Unis, 10% des acheteurs de maison étaient des femmes célibataires; la proportion est passée à 21% en 2009, un taux deux fois plus élevé que pour les hommes.


http://www.lapresse.ca/

22 réponses à “Vivre en solo

  1. Je vis seul , vraiment seul depuis 2007 (çà fera bientôt 6ans) ,avant ,je vivais avec mon fils …..Je crois que ce n’est qu’une question d’habitude….de caractère aussi peut-être (j’ai toujours aimé être seul….)Je ne suis pas malheureux:J’ai quelques ami(e)s fidèles + mon fils bien sur …..Et surtout,comme je vis dans un petit village,là où j’avais un commerce avant,je suis « connu »……Comme je suis malade (détails à la demande lol ) je n’ai que la crainte d’un malaise sans pouvoir appeler des secours…..Mais là encore,les voisins et « petits commerçants » ne me voyant pas se poseraient des questions et……Il est vrai que je ne travaille plus,donc je vis « à mon rhytme » …..Pour moi,la solitude implique la liberté….Il y aurait beaucoup à dire (internet joue un rôle aussi….puis pour un homme savoir cuisiner,faire le ménage etc…sont des choses importantes )
    F.

  2. Pour avoir si souvent dormi
    Avec ma solitude
    Je m’en suis fait presqu’une amie
    Une douce habitude
    Elle ne me quitte pas d’un pas
    Fidèle comme une ombre
    Elle m’a suivi ça et là
    Aux quatre coins du monde
    Non, je ne suis jamais seul
    Avec ma solitude

    Quand elle est au creux de mon lit
    Elle prend toute la place
    Et nous passons de longues nuits
    Tous les deux face à face
    Je ne sais vraiment pas jusqu’où
    Ira cette complice
    Faudra-t-il que j’y prenne goût
    Ou que je réagisse?
    Non, je ne suis jamais seul
    Avec ma solitude

    Par elle, j’ai autant appris
    Que j’ai versé de larmes
    Si parfois je la répudie
    Jamais elle ne désarme
    Et si je préfère l’amour
    D’une autre courtisane
    Elle sera à mon dernier jour
    Ma dernière compagne
    Non, je ne suis jamais seul
    Avec ma solitude
    Non, je ne suis jamais seul
    Avec ma solitude
    (Georges Moustaki)

  3. vivre seule n’a pas ete un choix pour moi ,mais c’est la vie ,alors on fait ce qu’on peut pour s’en sortir ,pour ne pas tomber plus bas ,pour les enfants ,on se bat encore plus ,mais quand les enfants sont partis ,alors on cherche a etre utile ,avec les enfants ,les anciens ,pour que cette solitude ne nous bouffe pas
    je m’apercois que de plus en plus je deviens solitaire ,des fois j’me dis que c’est pas la meilleure solution ,mais on apprend a faire plein de choses toute seule meme si on peine ,on y arrive quand meme
    suis je capable de vivre avec quelqu’un maintenant ,a temps plein ,je ne sais pas ,je ne me suis pas posee encore la question ,ca viendra un jour ,il faudra que je me decide mais…………
    la solitude existe pour nos anciens ,pour tous ,notre monde est devenu si individualiste que l’on a plus le temps de parler ,juste un peu ,pour aider simplement notre prochain ,moi j’ai appris a le faire ,a me dire que le temps ce n’est pas de l’argent mais un besoin d’aider tous ceux qui souffrent du manque de paroles avec les autres ,allez bonne journee ,je me relis pas ,alors faudra que tu decodes ,bisous ,vais voir maman

  4. Je pense que pour éviter de se renfermer sur soit même avec la solitude c’est de s’investir dans des associations, je vois souvent des anciens qui par exemple se réunissent toute les semaines pour jouer aux cartes, mais bon il faut aussi la volonté de faire la démarche.
    Aujourd’hui il y a internet qui permet des rencontres virtuel c’est déjà une chose.
    Mais existe aussi ce fameux proverbe « mieux vaut rester seul que mal accompagner »

      • je vis exactement ce que tu mentionnes Nuage.. je veux me faire des amis et cela n’aboutit que très peu.. en réel… bcp prefere rester virtuel. et meme dernierement une amie organise un souper plein de membres d’un site et bcp ne veulent pas.. n’ont pas de raison vraiment valables.. je sens la peur d’etre vu en vrai par certains gens. moi à ce souper j’y vais, je veux voir quelques gens que je connais depuis 2 ans sur ce site.

        • certaines personnes ne veulent pas aller a ce souper … peut etre peur de décevoir .. l,écran d,un ordinateur joue un role protecteur .. on dit ce que l’on veut mais ne montre pas ce qu’on ne veut pas

          • j’en sais rien et pourtant souvent ces gens mentionnaient vouloir un jour voir telle ou telle personne… là nous offrons la possibilité de mettre un vrai visage et nope… rien lollllll

  5. je vis seule depuis 96, j’ai eu quelques copains mais jamais assez pour sentir le courant entre lui et moi pour vivre ensemble.. donc il a bien fallu apprivoiser la solitude de 1 vivre seule, de 2 la solitude affective aussi car malgré que j’aimerais bien vivre une vie de couple saine et joyeuse et bien je vieillis et il se trouve de plus en plus difficile de trouver et surtout depuis les années 2000, meme très difficile de se faire juste un ami pour sortir 1 fois semaine pour prendre un café… j’ai fais le test sur un site rencontre.. les mecs en veulent pas des amies de femme.. plus du 3/4 ne voulaient que me baiser et trouver l’ame soeur un faible 2% sont vraiment intéressés à vouloir vraiment se matcher… imaginez moi qui est sociable… de la misère à me trouver un ami pour un café…

    • je trouve ca dur.. socialiser.. les gens aiment mieux etre en arriere d’un écran.. j’ai fais le test ca aussi… voici un exemple: un gars de 34 ans qui est venu vers moi sur un site social… on jase, rigole, bon ca va bien, moi pas d’attente vu l’age… ok alors on jase de plus en plus etc… et puis vient la rencontre… simplement rencontre film jasette…. ca semble pas etre facile pour le voir.. souvent occupé, ok.. finalement apres je sais pas 3 semaines de placottage.. il se décide!! pour la rencontre… non ca se peux pas lol et bien apres s’etre vu… par la suite la meme facon très occupé tout le temps pour un simple café ou visionner un film.. toujours désolé suis très occupé mais finalement il passait sa soirée en arrière de son iphone à me parler sur le site,, lui qui était toujours si occupé…. alors vous voyez un exemple que l’on prefere rester en arrière d’un écran que de se voir finalement pour se parler en réel… et là ici est un exemple de socialiser, avoir un ami pour un café ou autres activités… pas facile, je trouve cela très difficile, c’est très compliquer.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s