La richesse est-elle dangereuse ?


La richesse est-elle dangereuse ?
 

L’argent rend t’il heureux ? On réponds souvent qu’il y contribue … mais en réalité ce n’est qu’un moyen non pas a parvenir au bonheur mais a se débarrasser de certains casse-tête pour parvenir a une sécurité financière. Enlever les tracas des comptes, des impôts, des imprévus, la tête peut-être plus libre … mais quand on base le bonheur sur l’argent .. alors ce bonheur n’est qu’un cristal qui vole aux éclats
Nuage

 

La richesse est-elle dangereuse ?

 

 

« Karl Rabeder est un homme d’affaires autrichien qui a décidé l’année dernière de se débarrasser de son immense  fortune. Il vit aujourd’hui avec 1 000 euros (1 400 dollars) par mois »

Un de mes correspondants, inquiet, m’a envoyé cet extrait de presse.
 
La richesse rend-elle malheureux ?
 
Est-elle dangereuse ?
 
Ainsi tout ce que l’on fait pour s’enrichir ne servirait à… rien ?
 

« Christian, rassurez-moi : êtes-vous heureux ? »

Voici ma réponse.
 
La richesse n’apporte pas le bonheur.
Elle peut même apporter le contraire.
Mais elle peut largement contribuer au bonheur.
 
Prenons l’échelle de Maslow. Une fois les besoins physiologiques remplis, nous passons aux besoins de sécurité. Là l’argent joue un rôle. Quand on a du mal à payer ses factures, quand on craint l’huissier et les relances de paiement, c’est désagréable, voire angoissant. Difficile d’être heureux quand on a le ventre vide et l’angoisse du lendemain.
 
Ce n’est que lorsqu’on a dépassé ce cap qu’on peut passer aux besoins
d’appartenance, aux besoins de reconnaissance et à l’épanouissement
personnel.
 
Prenons Karl Raberer. Il a fait fortune, et a pu fonder une O.N.G. de
micro-financement. Sans cette fortune il n’aurait pas pu le faire.
 
Sa femme l’a quitté quand il a décidé de se débarrasser de sa fortune… ou il s’est débarrassé de sa fortune après que sa femme l’ait quitté. Il me semble qu’aimer et se sentir aimé est une des clefs du bonheur.
 
Aujourd’hui il vit dans un petit chalet qu’il nomme cabane et que
beaucoup de personnes lui envieraient. Il est sur les flans d’une montagne dans  la nature, près d’un charmant village autrichien. Il n’a pas de loyer à payer.
 

Il est propriétaire de son terrain. Il donne des cours sur l’art du bonheur qui lui assurent son quotidien et ses frais.
 
A-t-il des enfants dont il doit payer les études ?

Des frais de santé auxquels il ne pourrait faire face ?

Des impôts qui l’écrasent ?

Non, il vient même de régler 400.000 euros aux impôts pour pouvoir se lancer dans sa nouvelle aventure.
 
Il ne faut pas confondre la fin et les moyens. L’argent est un moyen. Il donne de la liberté et de la sécurité… mais pas du bonheur.
 
Un de mes amis était architecte, d’une humeur agréable et insouciante. Il a fait un gros héritage. En quelques années son caractère s’est assombri. Il a peur de se faire voler, craint pour son argent, est devenu radin. Exemple de l’argent qui ne fait pas le bonheur.
 
Un de mes amis a fait fortune sur Internet. Son rêve était d’apporter sa
contribution à des enfants du Burkina Faso. Il a construit des écoles,
participe à de nombreux projets qui l’enthousiasment. Il est heureux.
 
J’ai connu le manque et de gros ennuis d’argent. Et donc ma fortune contribue à mon bonheur. Mais ce n’est pas mon bonheur. Je ne suis pas oncle Picsou qui compte et recompte son argent.
 
Mon bonheur, ce sont ma femme, mes enfants, mes amis, tous ceux qui m’entourent, les projets que je mène à bien, mon équipe, les témoignages de mes étudiants. Et bien sûr les grands moments que je m’aménage avec moi-même, vec un bon livre ou avec la nature.
 
L’argent a une place dans tout cela, c’est une énergie, un flux, une mesure de ce que l’on apporte aux autres. Je ne me leurre pas : je l’apprécie d’autant qu’il m’a manqué. Mais je peux me contenter de très peu et être parfaitement heureux. Le reste est la  »cerise sur le gâteau ».
 
Les médias se sont emparés de  l’histoire de Karl Raberer pour prouver
que l’argent est la source du mal, que l’argent est mauvais, qu’il est source de corruption et d’hypocrisie. Il s’est  »débarrassé » de sa fortune ?

Non, il en a fait don à son O.N.G.
 
Karl dit que quand il était riche il n’avait pas de vrais contacts avec les
gens. Il est possible que son attitude et ses signes de richesse l’aient coupé des autres.
 
C’est pourquoi je n’aime pas porter de montre, ni de signes
extérieurs de richesse qui exprimeraient un « Je suis différent de vous » prétentieux et faux. La situation de Karl est propre à Karl. Elle n’est pas une règle générale.
 
C’est à chacun de savoir de quels moyens il a besoin et pour quelle fin et cela change au cours de l’existence.
 
Si vous voulez devenir riche, prenez la décision de l’être en 2012. Vous verrez bien ce qu’il en est. Mais ne tombez pas dans le piège qui consiste à haïr et critiquer sans cesse les riches, vous empêchant bien évidemment… de le devenir vous-même !

 
Origine: ©2011 Christian Godefroy,   http://www.cpositif.com

10 réponses à “La richesse est-elle dangereuse ?

      • Voilà ce que je pense en effet :L’argent n’est qu’un moyen,pas une fin,un but…
        P.S: Mon com. « Ne fait pas le bonheur mais y participe » est tout de même valable en partie dans notre société :Sans argent,la vie …..

  1. Inutile de se leurrer, l’argent peut certainement contribuer au bonheur s’il enlève les tracas quotidiens, l’angoisse du lendemain quand il s’agit de payer ses comptes et de se procurer l’essentiel et même une petite gâterie, de temps en temps. Par exemple, un père de famille serait certainement plus heureux s’il pouvait travailler 35 heures/semaine au lieu de 55 heures. Mais c’est bien évident qu’on ne peut pas acheter le bonheur.

  2. L’argent ne fait pas le bonheur c’est ceux qui en ont qui dise ça, si ils veulent le bonheur qu’ils donne leur argent et ne vivre qu’avec le RSA 500 € par mois là il verront bien ce que c’est de ne pas avoir d’argent et combien les gens sont malheureux de ne pas pouvoir offrir des cadeaux à noël pour ses enfants de pouvoir les habiller et quand ils n’ont plus rien pour se nourrir en fin de mois, alors moi les gens qui disent que l’argent ne fait pas le bonheur me font rire c’est de l’irrespect pour les gens qui galèrent.

    • Je ne me pense pas meilleur qu’une autre Jack mais j’ai pas les moyens d’acheter aucun cadeau autant quand ma petite file est né ni a aucune occassion sauf qu’on peut compter sur moi et pour vivre c’est la meme chose .. disons que je dois me priver sur pas mal de chose et pourtant je ne suis pas malheueruse pour autant …

      Pourtant avant j’étais vraiment plus riche et j’était pas plus heureuse .. Aujourd’hui je suis fondamentalement heureuse .. et les moment de bonheur sont tres présent ils vont et viennent ..

    • C’est ce que le gars dit aussi .. quand on a pas de tracas pour payer les factures, on peut se pencher sur autre chose .. et c’est les choix et l,attitude a l’argent qui peut faire la différence

      En tout cas moi j’ai bien aimé son explication

  3. Il en faut,nul ne peut le nier ,mais (je suis sérieux ) avant,je travaillais ….J’en avais plus ,en dépensais plus,mais n’était pas heureux ,je croyais l’être peut-être…Mais ce n’était pas le bonheur….
    bises
    F.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s