Parole d’enfant ► Le nouveau voisin


Voila ce qui explique bien des choses … comment il se fait qu’il y a des gens tres vieux autour de nous
Nuage

 

Le nouveau voisin

 

« Lény me parle du nouveau voisin qui est âgé de 93 ans :

 

« Maman,tu vois,le voisin il a oublié de mourir ! » »

Lény 6 ans

Publicités

La rive


Écrire en partageant  un plus avec les idées d’une personne d’une autre culture apporte aussi un autre savoir, les mots sont employé souvent différemment, ou encore des mots nouveaux surgissent de leur coin de pays.
Nuage

 

La rive

 

 

Tout  seul dans mon univers
Tu m’as jeté dans mon trou
Comme un vilain jouet pervers
Fermant ton cœur sous verrou

Après tant de mois d’oublie 
Tu reviens tel qu’un pandour
(1)
Comme un illettré jabli (2) 
Qui ne sait rien de l’amour

Sans blagues et sans aucune humeur
Tu veux  réveiller les souvenirs 
Avec un sourire qui fait peur 
Tu me vexe et augmente mon ire 

Nulle envie de braire 
Le mot immolé perd son charme
Pourquoi rester  frère ?
Où bien ennemis même sans armes !

Tu n’es qu’un oiseau, vautour
Épiant les signes de détresse
Et me griffer au détour
Mais quelle indélicatesse !

Je suis pour toi qu’un minable
Une existence sans raison 
Alors, que tu ailles au diable
Je t’oublie comme les saisons

Si les saisons se répètent
Pour alléger toute les peines
Ton amour n’est qu’une défaite 
Qui fait éclater mes veines 

Ton cœur, emblème de l’abstrait
Ton présent n’est que l’illusoire
Souligné de plusieurs traits
Tu n’as donc aucun savoir ?

A tout début, a toute fin
Je geins d’avoir commencer
Devant mes rêves en déclin ?
C’est une folie d’avancer ?

Rien ne peut plus me fendre
Je naîtrais de mes cendres
Et que le temps engendre 
Tout ce que j’ai de tendre

Rachel Hubert (Nuage) Saïd
30 Novembre 2003

(1) pandour : pillard soldat, soudard
(2)  Jablis : paysan sans instruction (au Maroc) Une commune portant le nom de Jabal, situé en montagne. Les jabli donnent importance à la terre pour survivre. Parler de douceur et de sentiments pour eux peut paraître comme un caractère féminin.

Le saviez-vous ► Origine du placébo


L’origine du placébo date de longtemps, mais ce n’est qu’à notre époque que l’on se pose des questions sur l’étique d’un médicament inactif quand il n’est pas utilisé dans des expériences médicales .. comme groupe témoin.
Nuage

 

Origine du placébo

 

Étymologie

Du latin placebo (« je plairai »). Le verbe latin « je plairai » sous-entend « au médecin-prescripteur », le phénomène psychique de confiance ou de croyance dans la toute-puissance de la médecine étant ici primordial dans la guérison. Une des premières mentions du terme se situe dans un dictionnaire médical anglais datant de 1811. 
 

1.(Médecine) Imitation de médicament sans principe actif, utilisée pour les tests en double aveugle ou pour son effet sur le psychisme de certains patients.

histoire de l’apparition du terme et de la notion de Placebo…     

Les premières traces de remèdes dépourvus de tout principe actif remontent à l’Egypte Antique. Le papyrus d’Ebers datant de 1500ans av. JC dresse une liste de 800 prescriptions courantes en Egypte, dont 700 sont reconnues comme médicaments véritables, les autres étant ce qu’on appellera plus tard  des « Placébos »

 


   Papyrus d’Ebers
   -1500 av. JC env.
   source : Wikipedia.com

 

La période allant du Moyen-Âge à la Renaissance voit l’utilisation de ce terme pour désigner toute action flatteuse et opportuniste. On se rapproche alors de sa définition actuelle mais dans un autre domaine que celui de la médecine.

A la fin du XVIème siècle, Michel de Montaigne relate dans ses Essais la découverte d’un placebo de Clystère et analyse ainsi le poids de l’imagination et de la confiance dans le phénomène de guérison.

En 1628, c’est R. Burton qui donne la première définition de l’effet Placébo en constatant l’action positive de la confiance du malade en la personne qui le soigne.

C’est en 1785 qu’est faite la première citation du mot « Placebo » dans un dictionnaire médical anglais.

L’origine de l’acceptation actuelle du placébo se situe donc à la fin du XVIIIème siècle.

Et c’est au XIXème que le terme entre dans le vocabulaire médical.
Le Hooper’s Medical Dictionary (1811) le définit

« comme un qualificatif donné à toute médication prescrite plus pour plaire au malade que pour lui être utile. « 

En France, c’est le docteur Armand Trousseau qui sera le premier a administrer à ses patients des substances inertes en leur faisait croire qu’il s’agit de médicaments. Il est également le premier à comparer leur efficacité à celle de vrais médicaments.

Ceci l’amène à faire un constat thérapeutique fondamental : l’efficacité d’un traitement fluctue selon la confiance que lui accorde le malade et le médecin.

L’acceptation du concept d’effet Placebo par la communauté médicale au cours du XXème siècle est lente et difficile. En effet, son mode d’action psychologique et l’origine mythique du phénomène rappelle trop l’obscurantisme de jadis.

Spécifié dans sa définition actuelle en 1958 dans le Dictionnaire des Termes Techniques de Médecine, le médicament Placebo est aujourd’hui, en plus de l’intérêt qu’il suscite par son mystérieux fonctionnement, un outil de référence pour les recherches médicamenteuses.

Effet Placebo : Ecart positif entre le résultat thérapeutique observé et l’effet thérapeutique prévisible en fonction des données strictes de la pharmacologie.

(Dr Patrick Lemoine, cours destiné aux étudiants de la Faculté de Médecine de Rennes – 1998)

L’effet Placebo est donc l’effet psychophysiologique produit par le médicament Placebo qui se traduit par une amélioration de l’état du malade. 

En fait on peut dire par extension que l’effet Placebo est une action que tous les médicaments ont en commun, impliquant alors que tout médicament possède avant tout un effet Placebo.

Il faut donc bien faire attention à ne pas confondre les deux notions, car si un Placebo ne peut pas être efficace sans contribution de l’effet Placebo, un médicament actif peut tout à fait engendrer un effet Placebo !

Par exemple si à la suite d’une prise d’aspirine une personne se sent mieux au bout de quelques minutes à peine, alors que le temps
nécessaire est d’environ une heure, on peut parler d’effet Placébo.

Ça marche!

Dans certains cas, les médecins peuvent recourir à un placébo lorsqu’ils pensent ne rien avoir à offrir à ses patient pour les aider. Il faut savoir que pour certaines personnes aujourd’hui, il est devenu inacceptable de ne rien faire et d’attendre tout simplement que le mal passe. Pour ce genre de patients, le placébo peut s’avérer fort utile.

Dans les faits, les pharmaciens n’ont plus de véritable pilule de sucre comme autrefois. Si un médecin prescrit un placébo, il va plutôt prescrire un médicament à très petite dose, pour éviter tout effet secondaire, ou encore un médicament qui a très peu d’effets secondaires, en espérant que cela soulagera son patient.

Des problèmes éthiques?

Il est clair que l’utilisation du placébo soulève certaines questions éthiques, puisque le médecin qui y a recours se voit forcé de mentir à son patient. Un chercheur a proposé une solution pour contourner ce problème. Il recommande aux médecins d’utiliser la formulation suivante :

«Pour le problème dont vous vous plaignez, je vais vous prescrire une pilule de sucre. Or, il a été démontré que ce genre d’intervention peut avoir un effet bénéfique.»

Croyez-le ou non, les gens qui savaient qu’ils prenaient une pilule de sucre se sentaient mieux que les autres.

 

http://fr.wiktionary.org

http://leffet.placebo.free.fr/

http://pilule.telequebec.tv

Étude sur les personnes âgées Soulever des poids pour rester sain d’esprit


J’ai l’impression que la facilité des travaux quotidien a  comparer du temps de nos parents et grands parents ont beaucoup affaiblit leur fonctions cognitives, c’est à se demander comme seront la génération suivante .. l’exercice demeure un atout pour une meilleur santé physique et cérébrale
Nuage

 

Étude sur les personnes âgées

Soulever des poids pour rester sain d’esprit

 

Soulever des poids pour rester sain d'esprit

Crédit photo : Archives

Agence QMI

Soulever des poids améliore non seulement la force physique chez les aînés, mais retarde aussi la progression de la démence sénile, selon une étude menée par des chercheurs de l’University of British Columbia.

Ce type d’exercice permettrait d’améliorer les fonctions cognitives, l’attention, la capacité de mémorisation, de prise de décisions et de résolution de problèmes.

Pour parvenir à ces conclusions, les chercheurs ont observé 86 personnes âgées souffrant de problèmes cognitifs depuis six mois. On a demandé aux participants à l’étude de s’entraîner deux fois par semaine : la moitié d’entre eux faisait des exercices aérobiques (marche) et l’autre moitié des exercices de résistance physique (soulever des poids).

«On s’est souvent demandé s’il était possible d’améliorer les fonctions cognitives une fois qu’elles sont endommagées. Notre étude démontre clairement que les exercices de résistance physique peuvent aussi bien améliorer les performances cognitives que les fonctions cérébrales», a expliqué la chercheuse Teresa Liu-Ambrose.

«L’exercice est une stratégie préventive très efficace, accessible à tous et peu coûteuse», a-t-elle ajouté.

Il aide à protéger deux processus qui sont très sensibles au vieillissement et à la dégénérescence neuronale, soit la mémoire associative et les fonctions exécutives, qui sont généralement affectées dès les premiers stades de la maladie d’Alzheimer.

http://tvanouvelles.ca

L’abus de cocaïne entraîne le vieillissement du cerveau


Es-ce surprenant que la cocaïne a des effets négatifs sur le cerveau?  Mais maintenant on peut comprendre ce que cette drogue peut faire et provoquer un vieillissement du cerveau plus rapidement
Nuage

 

L’abus de cocaïne entraîne le vieillissement du cerveau

 

© Shutterstock

Agence QMI

Une équipe de scientifiques de l’Université Cambridge a constaté que la perte de matière grise dans le cerveau est plus importante chez les personnes qui sont dépendantes à la cocaïne, comparativement à celles qui n’en consomment pas.

Pour parvenir à ces conclusions, les chercheurs ont examiné l’activité cérébrale de 120 participants, du même sexe, du même âge et au QI identique. La moitié d’entre eux étaient dépendants à la cocaïne alors que l’autre moitié n’en consommait pas.

Les consommateurs de cocaïne affichaient une perte de volume de leur cerveau de 3,08 ml par an, soit près du double que celle constatée chez les participants qui ne prennent pas de drogue (1,69 ml). Ce déclin accéléré relié au vieillissement prématuré du cerveau est plus important dans le lobe temporal et le lobe frontal, deux zones cruciales en matière d’attention, de prise de décision et de mémorisation.

«Le vieillissement engendre une perte de matière grise dans le cerveau. Toutefois, cette perte est accélérée chez les consommateurs de cocaïne, ce qui peut causer un vieillissement prématuré», explique la chercheuse Karen Ersche.

Elle ajoute que cette découverte permet de comprendre pourquoi les individus dépendants à la drogue présentent des difficultés cognitives identiques à celles que l’on remarque chez les personnes âgées.

Les résultats de ces travaux ont été publiés dans la revue scientifique Molecular Psychiatry.

http://sante.canoe.ca

La bonne façon d’initier les enfants aux légumes


Je suis toujours sidéré d’apprendre que certains amis a mes enfants ne mangent pas de légumes et pratiquement pas de fruit.  Je suis aussi d’avis que notre attitude face aux aliments dont les légumes influences le goût des enfants .. Chez nous, quand on se faisait un après-midi de film, on se préparait un pique-nique salon de légumes avec trempettes .. et c’est toujours un succès

Nuage

 

La bonne façon d’initier les enfants aux légumes

 

Avant qu’il ne soit adopté par l’enfant, un légume doit lui être présenté une quinzaine de fois. Varier les achats et les recettes permettra aussi d’ouvrir l’horizon culinaire de l’enfant.

PHOTOS.COM

Agence Science Presse

À bout de patience, de nombreux parents québécois finissent par monnayer les bouchées de légumes:

«Tu auras du dessert si tu manges ton brocoli», «termine ton assiette sinon, tu restes à la table».

Or, l’utilisation de récompenses modifierait les préférences alimentaires de l’enfant en le détournant des légumes au profit des aliments sucrés et peu santé, précise Geneviève Dulude, qui a étudié, dans le cadre de sa thèse à l’Université de Montréal, les attitudes et les comportements de la mère québécoise, l’alimentation et le poids de l’enfant préscolaire.

Le rôle du parent s’avère par conséquent important lors de l’acquisition des bonnes habitudes alimentaires. L’enfant aura d’ailleurs tendance à manger ses légumes ou non suivant le style alimentaire du parent -autoritaire, démocratique, négligent ou indulgent.

 «Le parent qui démontre de l’enthousiasme quant au plaisir de manger certains aliments augmentera leur acceptation auprès de l’enfant», affirme la diététiste.

La résistance de l’enfant serait d’abord liée à la méconnaissance des aliments, ce qu’on appelle la néophobie ou peur des nouveaux aliments. Avant qu’il ne soit adopté par l’enfant, un légume doit lui être présenté une quinzaine de fois. Varier les achats et les recettes permettra aussi d’ouvrir l’horizon culinaire de l’enfant. En goûtant à une multitude d’aliments, il apprendra ainsi à les aimer.

Les parents devraient plutôt lâcher du lest à leurs enfants lors du repas, soutient la chercheuse. En initiant les enfants au plaisir de manger de tout plutôt que de les récompenser, les parents parviendront à faire passer le message «mange tes légumes!» plus efficacement.

La compilation des questionnaires remplis par 122 mères québécoises d’enfants âgées de 3 à 5 ans démontre que près d’un tiers d’entre elles considèrent l’heure des repas comme un moment difficile à faire passer.

http://www.cyberpresse.ca

Après la cuisine moléculaire, la cuisine note à note


Si la cuisine fini par devenir une cuisine de poudre et de liquide, ce ne sera plus de la cuisine, mais de la cuisine sous respirateur artificiel. Non, mais comment peut-on suggérer ce genre d’aliments .. sauf en cas extrême et encore Avant de penser a ce genre de mets .. peut-on agir a une meilleur gérance des aliments
Nuage

 

Après la cuisine moléculaire, la cuisine note à note

 

 

Retenez ce terme, car on risque d’entendre de plus en plus parler de la cuisine note à note, la prochaine tendance culinaire. Ce concept a été inventé par celui-là même qui a créé la cuisine moléculaire, le physico-chimiste français et cuisinier d’avant-garde bien connu Hervé This, et son collègue Nicholas Kurti.

 

C’est en 1994 que Hervé This a imaginé ce courant gastronomique qui consiste à reconstituer des plats, reproduire des saveurs, des arômes, des consistances d’aliments, tout ça directement à base de composés tels que le glucose, les fibres, les acides aminés. Fini les légumes, les fruits, les poissons, la viande? On dirait que oui, car la cuisine note à note se fait à partir de poudres et de liquides…

Lors du passage des deux inventeurs à l’Institut de tourisme et d’hôtellerie du Québec (ITHQ) la semaine dernière, les convives ont eu droit à une boisson effervescente à l’arôme fruité faite de sucrose, d’eau, d’éthanol, d’acide citrique et de CO2. Autre exemple? Voici deux recettes du futur tirée du blogue de Hervé This :

Vauquelin citrique :

Ajouter 10 % en masse de poudre de blanc d’oeuf dans de l’eau, puis 1 cuillerée d’acide citrique et 1 cuillerée à soupe de glucose. Monter comme un blanc en neige et servir dans des verres, en le passant ou non au four à micro-ondes.

Fibré

Prendre de la farine de blé. Faire une lixiviation pour récupérer l’amidon.

Ajouter eau et poudre de blanc d’oeuf, et faire passer le mélange dans une filière pour les faire tomber dans de l’eau bouillante salée.

Après 3 min, récupérer les spaghettis.
Les aligner dans un moule à cake, et couler une solution d’eau+agar-agar+monoglutamate de sodium+arome poulet + sel+ glucose. Laisser prendre, puis couper par le travers des pavés.
Accompagner d’une conglomèle avec eau, glucose, bêta-carotène.

Servir avec une sauce faite de la façon suivante :
– dans une casserole, mettre 1 verre d’eau
– sur le feu, faire bouillir, ajouter une feuille de gélatine préalablement trempée dans l’eau froide et 1 verre de graisse neutre (voir plus haut). En fin d’émulsion, mettre 3 gouttes de truffarome.
 

D’après M. This, cette cuisine du futur offre la possibilité d’explorer de nouvelles saveurs, textures, odeurs, consistances, etc. De plus, elle permet de faire le tri entre ce qu’on veut consommer selon nos goûts, nos besoins spécifiques, notre état de santé…

Avec la crise de l’énergie, les problématiques liées à l’accessibilité et la disponibilité des aliments, la cuisine note à note vous semble-t-elle être une bonne option? La trouvez-vous appétissante?

http://lafouinecuisine.ca