FBI : 300 000 internautes privés de connexion en juillet


En juillet certains risque avoir des surprise en voulant se connecté.  Plusieurs ordinateurs ont été infectés a leur insu. Ils donne un lien a savoir si vous êtes infectés ou non par un groupe qui lutte contre la cybercriminalité …
Nuage

 

FBI  300 000 internautes privés de connexion en juillet

 

FBI - 300 000 internautes privés de connexion en juillet

© Shutterstock

Agence France-Presse

WASHINGTON – La police fédérale américaine a prévenu lundi qu’environ 300 000 internautes à travers le monde pourraient être privés de connexion à compter de juillet, après l’expiration d’un système de sécurité temporaire mis en place en réponse à un réseau de pirates informatiques.

Le FBI encourage les internautes à se connecter dès que possible sur le site www.dcwg.org afin de savoir s’ils ont ou non été infectés par un réseau de pirates informatiques qui avait été démantelé en novembre 2011, a indiqué une porte-parole de la police fédérale, Jenny Shearer.

Le FBI estime que jusqu’à 568 000 ordinateurs ont été infectés par un logiciel installé par les pirates.

Ce logiciel reprogrammait les ordinateurs et redirigeait leurs utilisateurs à leur insu vers des sites frauduleux, sur lesquels les internautes atterrissaient après avoir tapé une adresse régulière.

Les enquêteurs estiment que les escrocs auraient gagné 14 millions de dollars des pourriels qui apparaissaient sur ces sites, a ajouté la porte-parole.

Cinq pirates estoniens et russe de ce réseau ont été arrêtés en novembre dernier dans le cadre de l’opération «Ghost Click».

À cette date, «nous avons remplacé le système piraté par un service propre afin que l’accès internet des gens puisse rester intact», a déclaré Jenny Shearer.

«Le service propre n’a jamais été prévu pour être une solution permanente», a-t-elle dit, «prévu à l’origine pour fonctionner de novembre à mars, nous avons obtenu une prolongation de mars à juillet mais nous ne voulons pas que les gens aient une mauvaise surprise».

Cinq mois après ces arrestations, le nombre de victimes encore connectées au système «propre» serait tombé à 360 000 principalement aux Etats-Unis, en Union européenne et en Inde. «Au moins 300 000» personnes pourraient encore être concernées, a précisé la porte-parole.

Elle a encouragé les internautes à vérifier s’ils sont ou non concernés sur le site internet www.dcwg.org

«Si votre ordinateur est connecté au service propre alors vous serez notifiés et des conseils vous seront fournis. Si votre ordinateur ne dépend pas du système propre, vous aurez un écran vert et cela signifiera que votre ordinateur n’est pas infecté», a-t-elle ajouté.

http://fr.canoe.ca

10 réponses à “FBI : 300 000 internautes privés de connexion en juillet

  1. Ben, alors là je me pose des questions faut-il aller voir ou pas, c’est peut être encore un piège, pour l’instant j’attends d’avoir plus d’information là dessus.

  2. ah ça ne m’étonne pas que les russes soient impliqués dans ce qu’il faut bien qualifier de délinquance criminelle informatique ! internet est leur outil de prédilection pour prendre le contrôle des citoyens occidentaux !
    herr putin kgb !!!

  3. ensuite ils vont pouvoir verifier toujours dans nos pc avec ce truc qu’on doit faire pour vérifier ci et ca mmmmmmmm suis très septique venant des trucs à la con FBI…

    • Je prend toujours mes renseignements de ce genre sur des sites sérieux et ils faut que je le voit en plus ailleurs sur d,autres sites sérieux alors si c’est une arnaques … les gars de canoe sonr fait avoir .. quoiqu’il en soit on va surement en entendre parler en fin juin et juillet

  4. Pingback: Des milliers de Canadiens risquent de perdre leur accès à internet | Nuage Ciel d'Azur

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s