La Terre


Nous achetons des lopins de terre, nous habitons un pays, un quartier, mais nous oublions que malgré tout qu’importe ou nous sommes nous ne sommes pas les propriétaire mais locataire .. A la rigueur on pourrait même dire que nous sommes concierge, mais quel piètre concierge que nous faisons pour protéger les lieux
Nuage

 

La Terre

 

« La Terre n’appartient pas à l’homme, c’est l’homme qui appartient à la Terre.  »

Sitting Bull

Publicités

Que j’aimerais


L’ami en peine tranquillement s’en remettait avec quelques rechutes de temps a autre quand il la voyait celle qu’il aimait passer devant lui indifférente .. Son coeur ne faisait qu’un bond
Nuage

Que j’aimerais

 

Que j’aimerais tant supplier le vent
Pour changer ses rafles en une douce brise
Bercer ton cœur meurtri par le temps
Et l’extirper de toutes sortes de crises
Chasser la haine qui déploie ses dents
Rechercher l’amour contre toutes hantises

Ah que j’aimerais être cette douceur
Devenir une lumière dans le noir
Te donner de mon âme de mon coeur
Pour te voir danser avec espoir
Accompagner de l’oiseau chanteur
Mais ce grand défi n’est qu’illusoire

Être ton sommeil de tes longues nuits
Chasser tous les ombres de tes cauchemars
Te guider vers l’étoile de minuit
Puis couvrir ton corps de nénuphar
De partout les anges seront séduits
De ta beauté, une pureté de l’art

Être sous tes pieds un sol humide
Frôler tes chevilles de sable givré
Reverdir ma terre longtemps  aride
Oindre l’arôme des fleurs pour t’enivrer
Sur les sentiers, je serais ton guide
Afin de trouver gîte en soirée

Je voudrais être la larme de tes yeux
Glisser tendrement sur ton visage
M’attarder sur ta joue juste un peu
Puis, échouer sur tes lèvres sages
Pour entendre tes soupirs et tes vœux
Dans ta bouche, je serais ton otage

Je serais pour toi un thaumaturge
Même si tes sens paraissent déjà morts
De ma magie, tu seras seul juge
Pour apprécier ou non tous mes sorts
A expulser le mal qui te gruge
Dégorger ton âme de tes remords

Comme David, venu d’un autre monde
Psalmodier au profond de tes ruines
Chercher la flamme au centre de ta ronde
Découvrir ce que cache ta poitrine
Aucun miracle ne peut être féconde
Si la mort de tes sens te domine

Alors laisse moi guider sur cette route
Permet que je sois une simple chandelle
Tendrement, je serais à l’écoute
A tes douleurs, je serais rebelle
Ne m’abandonne pas dans le grand doute
Donne moi ta main, je serais fidèle

Rachel Hubert (Nuage)
7 Novembre 2003

Le saviez-vous ► Un grain de sel et son histoire


Le sel, aujourd’hui on en retrouve partout, voir même trop, tellement que des mises en gardes contre les abus du sel. Pourtant, il fut une époque ou le sel était aussi cher que des épices, la salière tenait une place de choix sur les tables pour les pauvres et les riches … Le sel pouvait conjurer le mauvais sort ou être un présage de mauvais augure
Nuage

 

Un grain de sel et son histoire

 

Le sel est un aliment indispensable à l’homme.

Dès la plus haute antiquité, il a été tenu en haute estime ; il était employé dans les sacrifices et les offrandes aux dieux ; il était le symbole de la purification. Chez les Hébreux comme chez les Arabes, le sel était aussi l’emblème de l’amitié et deux personnes qui en avaient mangé ensemble étaient unies par le plus sacré des liens.

Chez les Grecs et les Romains, le sel était l’habituel condiment ; il devait toujours être tenu dans un grand état de propreté ainsi que la salière.

 

Renverser cette dernière était considéré comme un mauvais présage. Cette superstition s’est perpétuée jusqu’à nous.

Les nouveau-nés avaient à leur naissance le corps frotté de sel.

Le mot salaire aurait pour origine la distribution de sel, faite régulièrement aux troupes romaines.

 

Quand une ville était détruite et rasée, on semait du sel sur son emplacement parce qu’on croyait qu’il rendait le sol stérile.

Les Romains connaissaient le sel gemme, mais ils avaient établi aussi des salines en quelques points du littoral de l’Italie et de l’Afrique.

Au moyen-âge, en Europe, on appréciait aussi le rôle du sel. Le commerce du condiment qui avait été libre jusqu’au XIVe siècle, devint à partir de cette époque l’objet d’impôts accrus successivement ; la perception de ces impôts causa plus d’une fois des désordres graves parmi le peuple. A certaines époques le prix du sel devint si exagéré que les riches seuls pouvaient se permettre d’en assaisonner leur pain.

A la fin du règne de François 1er, il coûtait aussi cher que les épices de l’Inde. Aujourd’hui encore, bien qu’à bas prix, il est frappé d’un impôt énorme qui représente plusieurs fois sa valeur.

Après ces quelques lignes indispensables consacrées au sel, nous nous occuperons du récipient qui sert à le contenir et des variations qu’il a subies à travers les siècles.

 

Salière créée pour François Ier par Benvenuto Cellini

A Rome, la salière était, en même temps qu’une pièce importante du service de la table, un ustensile du culte familial.

Toute famille, même de fortune très modeste, tenait à honneur de posséder une salière d’argent qu’on se transmettait de père en fils. Le milieu de la table lui était réservé d’ordinaire ; quand on voulait faire honneur à un convive on le plaçait devant lui.

La salière était posée sur un plat d’argent. Ceux qui étaient trop pauvres pour se procurer ce récipient, mettaient le sel dans une coquille.

Oublier de servir la salière ou négliger de l’enlever était un signe de mauvais augure.

Au moyen âge, les gens du peuple utilisaient, comme salière, un creux fait dans la mie d’une tranche de pain, et cet usage persista jusqu’au milieu du XVIe siècle.

Au contraire, sur la table des rois et des grands, la salière était une pièce d’orfèvrerie de grande valeur et de formes compliquées. Parfois ses dimensions étaient énormes, avec un saleron en matière dure, agate ou cristal de roche, supporté par un personnage ou un animal en métal ciselé.

Dans l’inventaire de Charles V, datant de 1380, cité par M. Delaborde, on remarque

« une salière d’or en manière de nef, garnie de pierreries, et aux aux deux bouts il y a deux dauphins et dedans deux singes qui tiennent deux avirons, et autour de la salière il y a 8 rubis, 8 saphirs et 28 perles, et au long du mat de la nef, qui est d’or, il y a 4 cordes de menues perles et il y a 2 rubis et 2 saphirs percés et une grosse perle à moulinet, pendant à une chaîne d’or au col d’un singe qui est sur le mat. Au pied de la dite salière, il y a 6 rubis et 6 saphirs et 24 perles, pesant 8 marcs, 3 onces. »

Salière (Paris, ca. 1527-1528)

Au début du XVIe siècle, même complication, puisque l’inventaire de Charles-Quint (1536) mentionne une salière d’or « ayant par dedans une horloge ». Beuvenuto Cellini a exécuté pour François Ier plusieurs salières, dont une célèbre conservée actuellement au musée de Vienne.

Les salières de la fin de ce même siècle sont beaucoup plus simples, elles sont à un seul saleron hémisphérique creusé au sommet d’un prisme rectangulaire ou hexagonal ayant de 5 à 10 centimètres de hauteur. Pierre Reymond de Limoges a exécuté des salières remarquables d’émaillerie peinte dont quelques-unes sont au Louvre.

 

Salière (Angleterre, vers 1720).

Notre grand musée possède aussi des salières de Bernard Palissy, d’autres en faïence d’Oiron d’une valeur considérable.

 Au XVIIe siècle, la salière se simplifie.

Le plus souvent en métal, elle ressemble à une bobine portée sur trois pieds en boules, et porte un seul saleron toujours pratiqué à son sommet. A la fin du même siècle, elle s’élargit par la base de manière à se renverser moins facilement.

La forme actuelle n’apparaît guère que sous Louis XV. Nous reproduisons deux beaux modèles de salières dus à Pierre Germain, le célèbre orfèvre. L’une est à deux salerons ; la seconde n’en possède qu’un seul.

http://www.gloubik.info

Renverser une salière : Le sel était bénéfique (il conservait les aliments) et faisait l’objet d’un impôt (la gabelle), donc en gaspiller porte malheur.

Ayant des vertus bienfaitrices, répandre du sel dans les coins d’une maison ou en jeter par dessus son épaule éloigne évidement les démons. 

 

La Gabelle
    

http://eliedumas.typepad.com

L’orang-outan, cet ingénieur


De plus en plus on s’aperçoit que l’être humain n’est pas le seul a savoir utiliser son environnement pour s’abriter. Des animaux savent faire la différence entre les matériaux disponible et construire selon un plan élaboré. Les orang-outang, font parti de ces animaux …
Nuage

 

L’orang-outan, cet ingénieur

 

Un orang-outan  © iStockphoto

Les orangs-outans utilisent des techniques sophistiquées pour construire leurs nids, ont observé des primatologues britanniques.

Le biologiste Roland Ennos et ses collègues de l’Université de Manchester ont suivi et filmé un groupe de ces grands singes dans les forêts de Sumatra pour constater qu’ils avaient des talents d’ingénierie. Les chercheurs ont même décroché certains nids des arbres afin de les analyser dans le détail.

Selon eux, ces singes ont développé des techniques de construction assez compliquées qui demandent l’utilisation d’outils et la connaissance de certaines compétences. Par exemple, ils choisissent des branches plus robustes pour la structure et l’échafaudage et gardent les plus minces, plus élastiques, pour le fond, qui sert de matelas.

Le détail de ces travaux est publié dans les annales de l’académie des sciences américaine (PNAS).

Le saviez-vous?

En 2009, des chercheurs avaient montré que, lorsqu’ils se sentent traqués par un prédateur, les orangs-outangs sauvages apposent une feuille d’arbre contre leurs lèvres, puis émettent un baiser sonore sur celle-ci.

De cette façon, leur voix paraît plus grave qu’elle ne l’est en réalité.

 

http://www.radio-canada.ca

Des débris du tsunami arrivent en Alaska


Voilà, nous y sommes, les débris commence a s’approcher vague par vague des côtes de l’Amérique du Nord. L’Alaska sera semble t’il et surement a contre coeur, sera pour le moment l’hôte des débris du tsunami de l’an dernier au Japon … C’est un territoire fragile, qui espérons le n’en souffrira pas trop
Nuage

 

Des débris du tsunami arrivent en Alaska

 

Débris du Tsunami dérivant vers l’Alaska

ANCHORAGE, États-Unis – Un ballon de volleyball et un ballon de soccer qui se sont échoués sur une île pourraient bien être les premiers débris à arriver en Alaska à la suite du tsunami ayant frappé le Japon l’an dernier, affirment des scientifiques américains.

Le Anchorage Daily News rapporte que les deux ballons ont été détectés par un technicien radar de Middleton Island. Sa femme a retracé les inscriptions sur les ballons jusqu’à une école japonaise située dans la région touchée par la catastrophe.

Doug Helton, de la National Oceanic and Atmospheric Administration, soutient que les ballons sont les premiers débris qui peuvent être liés au Japon, et qu’il est possible de les rendre à leur propriétaire.

Middleton Island est située dans le Golfe de l’Alaska, à 113 kilomètres de la côte.

http://www.985fm.ca

Étude sur la schizophrénie Des liens avec les traumatismes de l’enfance


Quand on dit que les enfants oublient vite … qu’en grandissant les problèmes et  traumatismes  qu’ils ont vécu a l’enfance seront loin derrière eux … ce ne serait pas tout a fait vrai .. Quand un enfant vit un traumatisme, il est important de bien l’entourer et de lui redonner la confiance et l’estime de soi, car on ne sait jamais comment ses traumatismes pourraient refaire surface
Nuage

 

Étude sur la schizophrénie

Des liens avec les traumatismes de l’enfance

 

Agence QMI

Les enfants qui éprouvent de graves traumatismes sont trois fois plus susceptibles de souffrir de schizophrénie lorsqu’ils grandissent, suggère une nouvelle étude britannique.

Plus grave est le traumatisme dans l’enfance, plus le risque est grand de développer cette maladie mentale, qui affecte la réaction émotionnelle des gens et la capacité à penser logiquement et, qui dans certains cas, provoque de graves hallucinations.

«Les causes des troubles psychotiques, en particulier la schizophrénie, sont une source de controverse parmi les psychiatres, les psychologues et les médecins. Il y a également désaccord sur la façon dont les troubles sont définis.

Il n’est pas rare, par exemple, pour un patient d’avoir un diagnostic de schizophrénie par un psychiatre, mais de troubles bipolaires par un autre», selon le coauteur Richard Bentall de l’Université de Liverpool.

La plupart des études récentes sur les troubles psychotiques comme la schizophrénie, la dépression psychotique et le trouble bipolaire ont tendance à se concentrer sur les facteurs biologiques et génétiques à l’origine des maladies, notent les chercheurs.

Mais cette nouvelle preuve suggère que la biologie ne suffit pas pour bien comprendre ces troubles complexes.

«Nos résultats suggèrent que des études sur les facteurs neurologiques et génétiques associés à ces conditions, qui ne sont pas encore entièrement compris, sont plus susceptibles de faire progresser nos connaissances si l’on tient compte des expériences de la vie d’un patient», a déclaré M. Bentall.

«Maintenant que nous savons que l’environnement est un facteur majeur dans la psychose et qu’il existe des liens directs entre les expériences spécifiques et les symptômes de cette condition, il est encore plus vital que les services psychiatriques interrogent régulièrement leurs patients sur leur expérience de vie», a-t-il dit.

«Étonnamment, certaines équipes psychiatriques n’abordent pas ces questions et se concentrent uniquement sur le traitement d’un patient avec des médicaments», a-t-il ajouté.

Les résultats sont basés sur les données des chercheurs de l’Université de Liverpool, extraits de 27 000 documents de recherche couvrant 30 ans.

http://tvanouvelles.ca

Un Bon Jour de la Terre !


On ne peut pas commencer une journée sans connaitre l’origine du Jour de la Terre. Beaucoup d’activités sont prévu pour tous les goûts. La Terre nous donne beaucoup .. Sachons être reconnaissant en faisant les bons gestes pour préserver cette Terre pour que les générations futures puissent profiter des beauté que la Terre nous offre
Nuage

 

Jour de la Terre

 

 

Le Jour de la Terre est le nom d’une célébration correspondant à deux événements : soit la journée internationale de la Terre du 20 ou 21 mars (correspondant à l’équinoxe) soit la journée de la Terre du 22 avril, qui a pris naissance en 1970 aux États-Unis.

Le symbole de cet événement est une combinaison des lettres « E » et « O », pour Environment and Organism, de couleur verte sur un fond blanc : Symbole du Jour de la Terre.

Le Jour de la Terre marque tous les ans l’anniversaire de la naissance, en 1970, du mouvement environnemental tel qu’on le connaît aujourd’hui. Il fut fêté pour la première fois le 22 avril 1970, lorsque le sénateur américain Gaylord Nelson encouragea les étudiants à mettre sur pied des projets de sensibilisation à l’environnement dans leurs communautés.

Gaylord Nelson, sénateur du Wisconsin, a proposé la première manifestation environnementale d’envergure sur le territoire américain pour secouer le monde politique et forcer l’insertion de la problématique environnementale dans le cadre politique national.

« C’était un pari, mais cela a fonctionné »1, rappelle-t-il.

 En effet, ce premier Jour de la Terre a mené à la création de l’agence de protection de l’environnement des États-Unis (EPA) et à l’adoption de la loi « Clean Air, Clean Water, and Endangered Species ».

 En 1990, sous l’égide de l’environnementaliste américain Denis Hayes, le Jour de la Terre est devenu un événement planétaire, mobilisant 200 millions de personnes dans 141 pays et jouant un rôle de levier pour les enjeux environnementaux mondiaux. Le Jour de la Terre a donné un élan énorme aux campagnes de sensibilisation à la réutilisation et au recyclage et a aidé à préparer le terrain pour le Sommet de la Terre des Nations Unies de 1992 à Rio de Janeiro.

Au Québec, il est célébré depuis 1995 en organisant toutes sortes d’activités de sensibilisation face aux enjeux environnementaux. Le Jour de la Terre fait résonner haut et fort le message que des citoyens de toute la planète souhaitent une action rapide et décisive en faveur de l’énergie propre.

Journée équinoxiale

Cloche japonaise de la paix

En février 1971, le secrétaire général des Nations Unies, U Thant signe la proclamation du jour international de la Terre. Il est traditionnel de fêter ce jour en faisant retentir au moment de l’équinoxe la cloche de la paix (Cloche japonaise de la paix), une cloche offerte par le Japon aux Nations Unies.

Participation

Le jour de la Terre de l’année 2000 a atteint (grâce à l’internet notamment) un record de participation jusqu’alors. Dans 184 pays, on estime que le nombre de participants touchés d’une manière ou d’une autre fût de l’ordre de quelques centaines de millions.

Aujourd’hui, plus de 500 millions de personnes passent à l’action ou participent à un événement chaque année dans le cadre du Jour de la Terre. Au fil des ans, le Jour de la Terre est devenu l’événement participatif écologiste le plus important de la planète.

 

How the First Earth Day Came About [archive]

http://fr.wikipedia.org/