Zoo


Je suis de ceux qui voudrait que les zoos n’aient pu leur raisons d’être … seulement des refuges pour des animaux en difficultés ou en voie disparition. Les animaux ont le droit de vivre dans leur environnement naturel
Nuage

Zoo

 

 

 

« Zoo : Sorte de prison dans laquelle on place les animaux pour que les Humains puissent les voir de près. Chez les éléphants, l’expression “avoir la peau sur les zoos” signifie maigrir de tristesse dans un tel endroit.  »

Pef

Poète


Syndrome de la page blanche, mais dans ce temps-la, la page blanche ne restait pas longtemps, il suffisait de commencer une phrase et sous les émotions du moment coule la plume
Nuage

 

Poète

 

Poète errant dans ce désert de mot
Griffonnant sur quelques vieux parchemins
Réfléchir tout ce temps dans un cachot
D’un cri sourd mon cœur souffre jusqu’au matin

Les lettres, je cherche à les reconquérir
Par syllabe touchée le fond de lumière
Me hisser de ce trou sans me meurtrir
Avant que le feu n’atteigne ma tanière

Les paroles crayonnées en quelques lignes
Sont des pensées cachées au fond de l’âme
Des traits laissés au cours d’une vie indigne
Que je n’ai su échapper à la flamme

L’envie d’écrire se mêle à l’amertume
Sans fin, mes rêves chevauchent le désespoir
Poésie de chagrin deviens coutume
Signé de ma main à l’encre de sang noir

Rachel Hubert (Nuage)
13 Avril 2003

Le Saviez-vous ► Expression : Faire grève


Un sujet très actuel au Québec avec la grève des étudiants … mais beaucoup seront probablement surpris de savoir l’origine de cette expression ainsi que  de brèves descriptions des sortes de grèves qui ne sont peut-être pas tous légales dépendant des pays
Nuage

 

« Faire grève  »

 

Pour des travailleurs, cesser de travailler de manière concertée (en général pour obtenir des avantages ou faire revenir la direction de l’entreprise sur une décision).

 
Tous ceux qui ont suivi des cours d’histoire de France ont lu ou entendu la phrase « untel a été pendu ou untel sera guillotiné en place de Grève ».

La place de Grève se trouvait à Paris

Elle s’appelait ainsi parce qu’on y trouvait une grève, quai en pente douce plongeant dans la Seine et permettant un déchargement aisé des nombreuses marchandises transportées sur le fleuve et livrées à Paris via ce qui était à une époque son port le plus important.

Ce n’est qu’en 1830 que, en raison de sa situation, cette place a été renommée « Place de l’Hôtel de Ville ».

Mais bien avant cette date, ‘être en grève’, c’était d’abord être sans travail.


Les ouvriers au chômage se réunissaient sur la place de Grève où les patrons venaient les chercher, en fonction de leurs besoins en personnel.

Le sens de l’expression a évolué à partir du tout début du XIXe siècle lorsque des ouvriers, exploités par des patrons peu scrupuleux, ont décidé d’abandonner le travail et de ‘se mettre en grève’ en se réunissant sur la place du même nom.

http://www.expressio.fr

Quelques infos sur la grève :
 
La première grève relatée a eu lieu en Égypte en l’an 29 du règne de Ramsès III (soit au milieu du XIIe siècle av. J.-C.), à Deir el-Médineh. Les ouvriers chargés de la décoration des monuments de la Vallée des Rois protestaient contre le retard de ravitaillement.
 
 
Différents modes de grève :

Grève tournante : grève concertée entre tous ou une partie des salariés qui se relaient pour faire la grève de façon à ce que les effectifs de travail ne soient jamais au complet sans trop de pertes de salaire

Grève perlée : se traduit par un ralentissement volontaire de l’activité. Ce n’est pas une grève au sens juridique du terme, mais une inexécution de ses obligations contractuelles de la part du salarié.

Grève du zèle : consiste à appliquer les règlements dans leurs moindres détails, avantage pour le gréviste : il réalise son travail, donc cette action est licite (cas des douaniers ou des professionnels auxquelles la grève est interdite) et il perçoit son salaire, mais il fait tendre sa productivité vers zéro.
 

Grève sauvage : C’est la cessation collective, en dehors de toute consigne syndicale, volontaire et concertée du travail par des salariés refusant d’astreindre leurs revendications au seul cadre de leurs préoccupations professionnelles.

 Grève générale : regroupant l’ensemble des travailleurs, unis autour des mêmes revendications principales.
 

Grève de la faim : elle a généralement un but politique, méthode parfois utilisée par des « sans papiers » désespérés, ou dans certaines prisons ; il y a aussi des grèves de la soif.
 

Grève à la japonaise : les grévistes mécontents s’expriment par le port d’un brassard – affichant parfois leurs revendications – durant les heures de travail.
 

Grève solidaire : consiste a faire grève par solidarité à la situation de salariés de l’entreprise..
 

Grève avec occupation (piquet de grève) : lorsque les salariés grévistes occupent les locaux, empêchant résolument les non grévistes d’y pénétrer, et établissent des piquets de grève pour bloquer les entrées. 

http://jesavaispas.free.fr/

Découragées par le système : Deux mères renversées de voir deux criminels libérés de prison aussi rapidement


Peut-on penser que des criminels se mordent les pouces avec autant de facilité et de libération et ce même si c’est une semi-liberté ? Comment se fait-il qu’ils aient autant de droits, de services psychologie et tout le tra la la alors que les familles des victimes n’ont aucun support a moins de payer de leur poche ? La nouvelle loi, va t’elle aider a resserrer les avantages d’être un prisonnier dans une prison fédérale !!
Nuage

 

Découragées par le système : Deux mères renversées de voir deux criminels libérés de prison aussi rapidement

 

Sylvie Roberge a toujours du mal à comprendre à quel moment Yvan Paré, celui qui a tué sa fille, a trouvé le temps de réfléchir au crime qu’il a commis.

KATHLEEN FRENETTE

 

Soulagées de voir les assassins de leurs enfants condamnés, deux mères de famille ont été renversées d’apprendre la semaine dernière qu’après très peu de temps passé derrière les barreaux, les deux individus pourront reprendre leur vie comme si rien ne s’était passé.

C’est le cas de Sylvie Roberge, dont la fille, Sarah-Dominique, a été tuée en avril 2008 par Yvan Paré.

Condamné en octobre 2010 à une peine d’emprisonnement de cinq ans, Paré a vu sa peine être réduite par la Cour d’appel en novembre 2011.

Pour la mère, peu importe la condamnation, Paré peut désormais respirer librement, après avoir obtenu de la Commission des libérations conditionnelles du Canada une semi-liberté après un an et cinq mois de détention.

Pour celle qui a vu sa fille de 22 ans être tuée, les mots « peine », « sentence » et « emprisonnement » ont perdu tout leur sens à la lecture de cette décision.

Un mariage et un bébé

« Le plus aberrant, c’est d’apprendre que durant son incarcération, alors qu’il devait se repentir, Yvan Paré a eu le temps de se marier et de faire un enfant… Alors, entre la sentence d’octobre 2010, le mariage en juillet 2011 et la demande d’appel en novembre, je me demande à quel moment il a réfléchi à son crime », a dit Mme Roberge, la voix lasse, après bientôt quatre années à se battre devant les tribunaux.

Peu surprise

La mère de Sarah-Dominique n’a toutefois pas été surprise de la décision de la Commission, sachant que Paré devait comparaître le 29 mars.

« J’aurais pu être présente, mais j’ai fait le choix de ne pas y aller. L’audition se fait au pénitencier, ce qui est loin d’être un endroit neutre ou sécurisant pour les familles des victimes », a-t-elle mentionné aux représentants du Journal.

Mince consolation pour Mme Roberge, Yvan Paré n’a pas obtenu la semi-liberté régulière qu’il demandait, ayant plutôt obtenu une semi-liberté avec projets communautaires.

« Je crois que la CNLC est allée au plus loin de ce qu’elle pouvait, mais je ne comprends pas l’ouverture envers les délinquants », a-t-elle dit, ajoutant qu’elle visait le système et non pas les personnes qui y travaillent, personnes qui ont toujours répondu au mieux à ses questionnements.

 

http://www.journaldequebec.com

Elle finance son mariage grâce à un faux cancer


Ce genre de fraude fait tord aux organismes qui ramassent des fonds pour les malades. Raison de plus, si on veut on veut donner des dons de passer toujours par des organismes reconnus car même au Québec, il y a eu ce genre d’arnaque
Nuage

 

Elle finance son mariage grâce à un faux cancer

 

Elle finance son mariage grâce à un faux cancer

© Shutterstock

Une Californienne fait face à plusieurs accusations de fraude et de vol qualifié, après avoir prétendu souffrir d’un cancer en phase terminale afin d’obtenir des dons pour réaliser le «mariage de ses rêves».

 

Jessica Vega, âgée de 25 ans et originaire de Montgomery, dans l’État de New York, a été arrêtée et inculpée lundi à Orange County, en Californie.

Mme Vega a affirmé au printemps 2010 qu’elle allait mourir de la leucémie myéloïde aiguë et qu’elle n’avait que quelques mois à vivre, a rapporté le Times Herald-Record. Elle a alors exprimé le souhait d’avoir un mariage de rêve avec le père de son enfant.

Grâce à la générosité des amis et d’étrangers, elle a reçu une robe de mariée de 1200 $, les anneaux de mariage, des fleurs pour la réception en mai et une lune de miel à Aruba, selon un reportage sur les ondes de CBS.

http://fr.canoe.ca

Une conserve qui se réchauffe toute seule


En cas de panne d’électricité ou autre évènements occasionnel, il serait peut-être avantageux d’avoir sous la main, des conserves chauffantes .. maintenant reste a voir après quelques années si cela n’est vraiment sans danger
Nuage

 

Une conserve qui se réchauffe toute seule

 

 

422023_370774752942522_291857964167535_1347838_243023476_n
Source: facebook.com/hotcan

 

Sommes-nous pressés au point de ne plus avoir le temps de mettre notre plat à chauffer au micro-ondes?

La compagnie HotCan vient de lancer sa nouvelle gamme de petits plats en conserve exothermique (autochauffante). En moins de 12 minutes, la nourriture atteint une température de 60 C et ce, pendant 45 minutes.

Fèves et boulettes de viande, raviolis au fromage et aux tomates, penne à la sauce bolognaise épicée: les saveurs ne sont pas gastronomiques ou dignes d’une étoile Michelin, mais il s’agit «de la bonne bouffe en canne». Si, si, les soldats britanniques en seraient satisfaits à 100 %, à en lire le site Internet hotcan.com! 

Laissez-moi douter du bon goût (disons que la nourriture d’armée n’a jamais été réputée pour son aspect gastronomique), mais du moins, il faut dire qu’aucun agent de conservation et colorant n’ont été ajoutés.

C’est déjà ça! De plus, Hotcan a pensé aux végétariens en proposant un chili aux légumes, puis aux musulmans pratiquants, car le poulet au curry et riz est halal.

Comment ça marche? La conserve est dotée d’un sac rempli d’une substance non toxique qui dégage de la chaleur en contact avec l’eau et s’active quand on ouvre la canette.

Ça vous tente de l’essayer? Il sera possible de commander en ligne bientôt.

 

http://lafouinecuisine.ca