Les amis, c’est comme le sable


Avoir des amis c’est une chose, mais savoir les garder c’est autre choses ,… et encore faut-il bien s’entourer pour mieux épanouir notre vie sociale
Nuage

 

Les amis, c’est comme le sable

 

Un garçon de 10 ans, se promenait sur la plage en compagnie de sa maman.

Subitement, il demanda:
« Maman, comment fait-on pour garder un ami quand finalement on en a trouvé un? »

La maman réfléchit quelques instants, puis se baissa et prit deux poignées de sable. Tenant les paumes vers le haut, elle ferma une main et pressa fortement: le sable s’échappa entre ses doigts et plus elle serrait le poing, plus le sable s’enfuyait.

En revanche, l’autre main elle la tenait bien ouverte: le sable resta intégralement.

L’enfant observa la démonstration avec étonnement, puis s’écria:
« je comprends! »

Michel Poulaert

Le Saviez-vous ► Origine du dragon


J’ai eu envie d’en savoir un peu plus long sur une légende qui fait rêver les enfants ou les apeurés .. mais qui est source intarissable pour raconter des contes Les dragons … Un très, très court aperçu de l’origine des dragons. Légende a travers le monde des serpents doté de pouvoir spéciaux dépendant de leur pays d’origine Il y a plusieurs sortes de dragons de terre, des rivières, la liste est longue .. et l’histoire est sans fin
Nuage

 

 

Origine du dragon

 

 

Il est difficile de déterminer une origine géographique ou historique aux dragons. Leur apparition semble dater des premières civilisations.

Une filiation avec les grands reptiles disparus au Crétacé est cependant difficilement imaginable (« Les dragons, Mythes et légendes », G.Ragache & F.Phillipps, Hachette Jeunesse, 1990.). Bien entendu il faut exclure le fait que les premiers hommes aient côtoyé les dinosaures (comme cela est parfois représenté dans les films), plusieurs dizaines de millions d’années les séparant. L’hypothèse selon laquelle les fondateurs des premières civilisations auraient trouvé des ossements de dinosaures semble tout aussi incertaine. Il est en effet assez rare de trouver ces fossiles à l’air libre, dégagés par l’érosion. Cela n’expliquerait donc pas l’universalité du mythe.

Un nâga polycéphale, créature reptilienne de l’hindouisme Temple d’Angkor,Cambodge

 

De manière plus probable, les dragons apparaissent, sous une forme ou une autre, en même temps que les autres monstres de l’imaginaire. Les plus anciennes traces connues remontent à 6000 ans environ, dans une tombe néolithique de Xishuipo, site archéologique de la province du Henan, en Chine : formée de coquillages, sa forme se détache nettement aux côtés du défunt. La découverte de cette tombe date des années 1980 (Métropolitan museum, La Chine de 8000 à 2000 [archive] ACN).

tombe néolithique de Xishuipo

Une autre représentation, vieille de 2500 ans, constituée de briques de couleur, fut découverte sur les murs de la porte d’Ishtar, une des monumentales portes de Babylone.

 

Dragon sur la porte d’Ishtar

Cependant, il s’agit là d’une figure religieuse imaginaire, tout comme le sont le sphinx, les sirènes ou toute autre créature fabuleuse. Celles-ci s’appuient davantage sur des espèces animales existantes, que l’homme hybride à sa fantaisie, que sur la découverte d’un squelette gigantesque de dinosaure (il est d’ailleurs décrit comme « un animal fantastique […] avec des griffes de lions, des ailes et une queue de serpent » e Nouveau Petit Larousse Illustré, 1940 et Le Petit Larousse Illustré 1999). On trouve ainsi des monstres aux formes semblables, mais néanmoins différents, dans presque toutes les cultures antiques, et ces mythes se sont par la suite « contaminés » les uns les autres, pour s’approcher de la figure actuelle, désormais universelle.

Dragon occidental

 

Dans la tradition occidentale (mythologie grecque, celtique et nordique), il s’agit d’une créature reptilienne ailée et soufflant le feu, que nombre de héros ou dieux devront combattre afin d’établir l’ordre sur le monde. Ce sont avant tout des créatures liées à la terre et au feu, symbole de la puissance des forces naturelles. Ils rejoignent par ces caractéristiques les anciennes créatures chthoniennes à l’allure de serpent des mythologies indo-européennes : Apollon combattait Python, Krishna rivalisait avec Kaliya, Rê luttait contre Apophis

Ils garderont par la suite cet aspect sauvage à des fins plus matérielles la plupart du temps associées à la surveillance de quelque chose. Cette caractéristique est inscrite dans le nom même du dragon: l’origine du mot grec drákōn (δράκων) dérive de drakeîn (δρακεῖν), aoriste du verbe dérkomai (δέρκομαι) signifiant « voir, regarder d’un regard perçant ».

 


Dragons asiatiques

 

Dragon articulé japonais de la période Meiji, en métal, ivoire et perles


Contrairement à leur pendant européen, les dragons asiatiques, bien qu’associés aux forces de la nature, sont dangereux mais pas vraiment hostiles. Ils ne montrent pas le caractère souvent violent des dragons occidentaux. Ils diffèrent aussi de par leur apparence : ils sont plus fins et aériens et ne possèdent pas spécialement d’ailes. On retrouve une représentation fort semblable du dragon notamment en Chine, au Japon, en Corée et au Vietnam. Ses caractéristiques physiques et symboliques ne varient que de façon minime entre ces civilisations : esprits associés au climat, ils sont puissants et vénérés. On les associe régulièrement au pouvoir en place.

Amérique


 

Dragon ethniques nationales dans le style des Indiens d'Amérique Banque d'images - 5344121
Dragon ethniques nationales dans le style des Indiens d’Amérique

La mythologie amérindienne ne semble pas faire part de légendes concernant les dragons au sens où nous les concevons. Dans la croyance des Aztèques le serpent bénéficiait d’un statut important de par, entre autres, sa capacité à muer. On retrouve la racine coatl (serpent en nahuatl) dans le nom de plusieurs divinités : Cihuacóatl (femme serpent) ou Coatlicue (la dame aux serpents) mais également Quetzalcóatl (serpent à plumes, aussi présent dans la mythologie maya par exemple, sous le nom de Kukulkan) ou Mixcoatl (serpent de nuages) dans lesquels se remarque un caractère beaucoup plus aérien par les qualificatifs employés.

http://fr.wikipedia.org

L’homme éléphant


Pendant que nous inquiétions de notre apparence, que des célébrités paient des prix de fou pour garder leur air de jeunesse que la chirurgie esthétiques fait des affaires d’or et que la mode prône la maigreur … Il y a des gens que leur corps se déforme comme les cas du syndrome de l’éléphantiasis
Nuage

 

L’homme éléphant

 

Twitter sauve un homme d’un kidnapping


Il y a certains avantage d’utiliser les réseaux sociaux et les gazouillis des twitteurs,  en cas de problème il y a des gens qui peuvent rendre de grand service pour sauver une vie, ..
Nuage

Twitter sauve un homme d’un kidnapping

 

image:http://assets.branchez-vous.net/admin/images/branchezvous/afrique.jpg

Nous savions déjà que les réseaux sociaux étaient puissants. Mais qui aurait cru que Twitter aurait un jour sauvé un homme d’un kidnapping?

L’histoire s’est déroulée dans la ville de Johannesburg, en Afrique du Sud. Un homme circulait à bord de sa voiture dans le nord-ouest de la capitale sud-africaine, comme si de rien n’était. Soudain, deux hommes, camouflés par la noirceur de la nuit, ont surgi de nulle part. Armés, ils ont obligé leur victime à s’installer dans le coffre de sa propre voiture.

Les choses auraient pu mal tournées si l’homme n’avait pas gardé avec lui son téléphone cellulaire. Aussitôt enfermé dans le coffre, il a envoyé un message texte à sa petite amie. Cette dernière a eu recours à Twitter pour tenter de sauver son compagnon.

Son message était accompagné de « @PigSpotter ». Les internautes l’utilisent plutôt pour informer la communauté de Twitter qu’il y a des contrôles routiers de la police ou des barrages dans un secteur donné. Il reste que ce type de message est partagé parmi 109 000 usagers, dont plusieurs firmes privées de sécurité qui souhaitent apporter leur aide dans la recherche.

L’une de ces entreprises, K9 Law Enforcement, a pu obtenir la position du téléphone de la victime, grâce à son numéro de téléphone. Après avoir tenté en vain d’intercepter le véhicule en fuite, les deux agresseurs se sont finalement fait prendre dans un barrage routier mis sur pied par la police.

L’homme n’a pas été blessé et a même pu récupérer son automobile. Est-ce que les choses auraient été différentes si sa conjointe n’avait pas eu recours à Twitter?

http://www.branchez-vous.com

Maladie mentale ►Les personnes âgées n’osent pas demander de l’aide


Ce n’est sûrement pas avec les phoques électroniques que le ministre de la santé préconisent qu’on peut aider les personnes âgées a sortir de leur isolement. La dépression, la tristesse n’a pas d’âge donc il n’est pas normal que parce qu’une personne est âgée éprouve une lassitude …
Nuage

 

Maladie mentale  ►Les personn

es âgées n’osent pas demander de l’aide

Maladie mentale - Les personnes âgées n'osent pas demander de l'aide

Au Québec, près de 100 000 personnes âgées qui vivent à domicile sont atteintes de maladies mentales.

© Courtoisie

Agence QMI

MONTRÉAL – Les personnes âgées qui souffrent d’une maladie mentale, comme la dépression et l’anxiété, n’osent pas demander de l’aide par crainte de se faire juger ou de déranger, selon la Fondation des maladies mentales.

«Se sentir déprimé, triste ou perdre tout intérêt pour les choses que l’on aimait faire n’est pas du tout normal», a expliqué Lucie Brais, directrice des programmes pour adultes à la Fondation des maladies mentales, en marge de la journée mondiale de la santé samedi.

Près de 40 % des personnes âgées sont atteintes de dépression, a indiqué Louis Plamondon, président de l’Association de défense des droits des retraités et préretraités.

«Souvent, les gens banalisent la dépression et disent que cet état est normal à cause de l’âge, a fait savoir M. Plamondon. Ils disent souvent  »Vous avez mal? C’est normal. Vous pleurez souvent? C’est normal. »»

L’ancien directeur du programme de gérontologie de l’Université de Montréal a réalisé en 2007 une étude sur les aînés vulnérables vivant dans des habitations à loyer modique, qui trace un portrait alarmant des difficultés vécues par ces personnes.

Selon cette étude, 21 % d’entre elles pleurent souvent, 34 % disent se sentir souvent très seules et 36 % ont de la difficulté à communiquer leurs émotions.

«Ce qu’il faut savoir, c’est que les personnes évaluées dans le cadre de cette étude, sont certainement dans une meilleure situation que celles qui ne vivent pas dans un HLM, a précisé M. Plamondon. Lorsqu’on vit seul, le risque est plus élevé de souffrir de dépression, car on a moins d’argent et moins de personnes à qui se confier. La solitude est un facteur prédominant de la dépression et les gens qui vivent dans un HLM en souffrent moins.»

Pour renverser cette tendance, Louis Plamondon estime qu’il faut sortir les personnes âgées de l’isolement, en les dirigeant par exemple vers différentes ressources, comme des organismes communautaires.

Au Québec, près de 100 000 personnes âgées qui vivent à domicile sont atteintes de maladies mentales, comme la dépression, selon la Fondation des maladies mentales.

http://fr.canoe.ca

Les pesticides contribueraient à la naissance de prématurés, selon une étude


Est-ce surprenant .. ? Les produits chimiques des fruits et légumes se retrouvent dans nos assiettes et il va de soit que cela occasionnent des problèmes qui devraient être pris aux sérieux surtout pour les femmes enceintes
Nuage

 

Les pesticides contribueraient à la naissance de prématurés, selon une étude

 

Une fillette et sa mère enceinte  © IS/iStockPhoto

De nombreux produits chimiques retrouvés dans les aliments contribueraient à la naissance de bébés prématurés et de faible poids, selon une étude publiée à l’Université de Simon Fraser en Colombie-Britannique.

L’auteur principal de l’étude, Bruce Lanphear, fait un lien entre la santé des femmes enceintes et les pesticides organophosphatés utilisés à grande échelle dans le milieu agricole en Amérique du Nord.

Le professeur en sciences de la santé compare les dangers de ces pesticides à ceux de la cigarette. Les bébés pourraient entre autres subir plus tard des troubles d’apprentissage et de comportement.

« Il est raisonnable pour les parents de se dire, je ne veux pas prendre de risque », affirme Bruce Lanphear.

Le chercheur recommande aux mères enceintes de manger des aliments biologiques ou de bien laver ceux qui ne se le sont pas avant de les consommer.

Les scientifiques ont publié leurs conclusions après avoir suivi 306 femmes à Cincinnati, dans l’État de l’Ohio.

http://www.radio-canada.ca