La profession


Que ce soit médecin, commerçant, professeur, il en a qui n’ont pas le feu de leur profession et ne rendent  pas bien le travail alors que d’autre par contre ils aiment leur travail et cela ça parait
Nuage

 

La profession

 

 

« Ce n’est pas la profession qui honore l’homme mais c’est l’homme qui honore la profession.  »

Louis Pasteur

Nous sommes contradictoire


C’est vrai qu’en temps qu’être humain nous sommes très souvent contradictoire.. Nous voulons telle chose mais nous choisissons de rester dans les sentiers tortueux … Alors So ! So ! So ! solidarité, So ! So ! So ! solidarité,
Nuage

Nous sommes contradictoire

 

Sur son lit de mort, le roi des Scythes réunit ses fils, et leur
tendant un faisceau de nombreuses branches, leur demanda de le
rompre.
 
Malgré leur jeunesse, malgré leur vigueur, malgré leur acharnement,
nul de ses fils n’y parvint. Le vieux père défit alors le faisceau,
et en brisa une à une les branches avec une facilité déconcertante.
 
Il dit alors à ses fils intrigués:
« Tant que vous serez unis,
nul ne pourra vous vaincre. Mais le jour oû vous ne serez plus
solidaires sera le commencement de votre chute. »
 
Ce conseil vaut, je crois, pour toute entreprise. Mais il vaut
aussi et encore plus pour chaque être.
 
Car c’est connu l’homme est légion.
 
Nous avons en nous une multitude de personnalités. Et la plupart
du temps elles sont contradictoires.
 
Une partie de nous sait qu’il est mauvais de fumer, qu’un jour
nous en contracterons peut-être le cancer
(de la bouche, du pharynx,
des poumons)
, et pourtant une autre partie de nous-même ne peut
résister à la tentation d’allumer une nouvelle cigarette, même
si fumer ne nous apporte pas vraiment de satisfaction…
 
De même nous souhaitons être mince, par coquetterie, ou par un
souci tout légitime de conserver notre santé, et pourtant nous
faisons des excès qui compromettent notre idéal.., et notre tour
de taille!
 
De manière plus subtile, nous désirons ouvertement le succès,
mais lorsqu’une occasion en or se présente enfin, nous faisons
tout en notre pouvoir pour la saboter, comme si nous ne nous
croyions pas digne de réussir, comme si le succès n’était que pour
les autres…
 
Il faut donc tenter d’être solidaire… avec soi-même!
 
D’éliminer la partie obscure de nous, la haine, la peur, l’ennui,
et faire triompher la lumière qui nous habite, l’amour, la joie
dont nous sommes faits: la Vie en somme.
 
Avoir un idéal, et le garder en tête, malgré les contrariétés,
malgré les déceptions, malgré les retards…
 
Avoir un but et le poursuivre avec volonté, avec patience, avec
foi et discipline.
 
Comme il a été dit des centaines de fois avant moi – ce qui
n’enlève rien à la sagesse de cette vérité:

« Qui sème une action
récolte une habitude. Qui sème une habitude récolte un caractère.
Qui sème un caractère récolte un destin ».

« Caractère égale destinée », a dit Héraclite 
.

Et me rappeler que le bonheur lui aussi est une habitude.
Parce qu’il est un état d’esprit.
Pour être heureux, je dois être solidaire avec moi-même.
 
(extrait de Le bonheur et autres mystères, de Marc Fisher, Editions
Un  Monde Différent, avec l’accord de l’auteur)

Le saviez-vous ► Expression : Tenir la chandelle


Personne n’aime se sentir de trop quand il est seul avec un couple qui se démontre un peu beaucoup d’affection, mais l’origine de cette expression démontre de bien drôle de moeurs de nos ancêtre
Nuage

 

 Tenir la chandelle 

 

 

Servir de tiers complaisant dans une relation amoureuse, faire l’entremetteur.


Assister à des ébats amoureux, sans y participer.

Mais aussi, plus moderne :


Etre seul avec un couple trop occupé et se sentir de trop.

 
Imaginez-vous au début du XIXe siècle, lorsque l’électricité et les lampes de chevet n’existaient pas.

Vous êtes de la haute société et avez bien entendu du personnel de maison.

La nuit est là. Les chouettes ululent dans le lointain. Les escadrilles de moustiques se repaissent de votre sang.


Soudain, malgré les boutons qui vous dém
angent, vous êtes pris d’une envie pressante de batifoler dans le lit conjugal, avec votre moitié ou votre illégitime, mais surtout pas dans le noir.

Que vous reste-t-il à faire ?

C’est très simple : vous appelez à la rescousse un de vos employés pour qu’il vous tienne un chandelier à proximité du lit pendant vos ébats.

Ce scénario était bien une réalité d’autrefois, le valet ou la soubrette devant bien sûr se tenir le dos tourné.


Et c’est bien là l’origine de cette expression, d’autant plus que, comme il s’agissait de relations amoureuses, il fallait y ajouter les sous-entendus érotiques d’une chandelle bien verticale.

Notez que, dans certaines cultures ou certains milieux (royaux, par exemple) où la virginité féminine devait obligatoirement être conservée jusqu’au mariage, le rôle du porteur de chandelier -une personne de confiance- n’était plus d’éclairer la scène (il attendait à l’extérieur), mais, après consommation, de venir éclairer le drap pour s’assurer de la présence de la tache prouvant que la mariée était bien une première main.

http://www.expressio.fr

La faune


La faune et ses milles secrets sur terre, dans les airs et dans les mers, des êtres vivant parcourant la savane ou nageant dans les eaux froides, vivent au gré des vents, des vagues et du temps
Nuage

 

La faune

Lion de l’Afrique du Sud

Photographe : Chris Johns, National Geographic


Léopard de mer, la péninsule Antarctique

Photographe : Paul Nicklen, National Geographic


Les chimpanzés de Gombe, en Tanzanie

Photographe : Michael Nichols, National Geographic


Pélicans blanc de la Louisiane

Photographe :Annie Griffiths, National Geographic


Grand requin-marteau, Bahamas

Photographe : Brian J. Skerry, National Geographic


L’éléphant de forêt,  Gabon

Photographe : Michael Nichols, National Geographic


Phoque, Canada

Photographe : Brian J. Skerry, National Geographic


Macaques Japonais, Nagano

Photographe : Tim Laman, National Geographic


Chauve-Souris, Panama

Photographe : Christian Ziegler, National Geographic


Renard du Chili

Photographe : Joel Sartore, National Geographic


Girafe, Afrique du Sud

Photographe : Chris Johns, National Geographic


Manchot papou, l’Antarctique

Photographe : Paul Nicklen, National Geographic


Plumes des mers, morue bleue, Nouvelle Zélande

Photographe : Brian J. Skerry, National Geographic


Gorille, République du Congo

Photographe : Michael Nichols, National Geographic


Tortue imbriquée, Mer Rouge

Photographe : David Doubilet, National Geographic


Hippopotame, Gabon

Photographe : Michael Nichols, National Geographic

 

http://photography.nationalgeographic.com

Bientôt un test sanguin pour détecter la schizophrénie?


Cela si c’était possible,  imaginer l’avancé en matière de santé mental de pourvoir prendre très tôt la maladie de la  schizophrénie. Probablement qu’on pourrait espérer des traitements pour eux Il semble donc que nous ne sommes pas très d’un diagnostique précoce
Nuage

 

Bientôt un test sanguin pour détecter la schizophrénie?

 

© Shutterstock

La schizophrénie pourrait éventuellement être diagnostiquée par un simple test sanguin.

Une équipe du Karolinska Institute a trouvé un biomarqueur de la schizophrénie dans le sang des patients atteints.

On constate un changement épigénétique chez les malades, ce qui permettrait d’évaluer l’âge de l’apparition de la maladie ainsi que sa gravité.

Cette découverte permet maintenant le développement d’un test de sang qui pourrait non seulement aider à diagnostiquer la maladie très tôt, mais aussi effectuer le suivi pour mesurer l’efficacité des traitements.

«Les résultats de cette étude suggèrent que les mécanismes épigénétiques sont d’une grande importance dans la maladie mentale et qu’ils peuvent aussi être liés à l’âge au début de la maladie», explique l’auteur principal de l’étude, le professeur Tomas Ekström, au Faseb Journal.

Rappelons que la schizophrénie affecte 1 % de la population, et que les risques sont encore plus importants lorsqu’il y a des antécédents familiaux.

http://sante.canoe.com

Corée du Sud → Une accro aux jeux vidéo arrêtée pour avoir tué son bébé


Si c’est pas être dépendant d’internet et des jeux qu’est que c’est !!! Un moment donné les contractions doivent surement faire tellement mal que ca devait déconcentré pour jouer .. Interné elle va être obligé de faire un sevrage des jeux va t’elle se rendre compte de son horrible geste !!
Nuage

 

Corée du Sud  → Une accro aux jeux vidéo arrêtée pour avoir tué son bébé

 

Corée du Sud - Une accro aux jeux vidéo arrêtée pour avoir tué son bébé

© Shutterstock

SEOUL – La police a arrêté une Sud-Coréenne de 26 ans pour avoir tué son bébé, né alors qu’elle jouait à des jeux sur internet dans un café de Séoul, ont indiqué les forces de l’ordre jeudi.

Selon la police, la jeune femme, habituée des cafés internet de la capitale où elle se rendait quasiment tous les jours pour jouer, s’est interrompue un moment pour aller accoucher dans les toilettes.

Elle aurait ensuite mis le nouveau-né dans un sac en plastique avant de s’en débarrasser sur un parking voisin.

«Elle a joué jusqu’au dernier moment, avant d’aller donner naissance dans les toilettes du café», a indiqué à l’AFP un porte-parole de la police du district Songpa, de la capitale sud-coréenne.

La jeune femme a été placée sous surveillance dans un hôpital et est poursuivie pour infanticide.

Plusieurs faits divers mettant en scène des «accros» à l’internet ont défrayé la chronique en Corée du Sud ces dernières années.

Fin 2010, une mère avait été arrêtée pour le meurtre de son fils de trois ans, dont les pleurs la dérangeaient lorsqu’elle jouait sur internet.

Quelques mois auparavant, un homme avait été condamné pour avoir, avec sa femme, laissé mourir de faim leur bébé de trois mois, trop occupés qu’ils étaient à s’occuper d’un enfant virtuel d’un jeu sur l’internet.

Le gouvernement estime à deux millions le nombre de «drogués» à l’internet et aux jeux vidéo, sur une population de 50 millions, dans ce pays qui est l’un des plus connectés au monde.

http://fr.canoe.ca

Parasites: chercher la petite bête


Cette année les signes de printemps est très tôt, malgré les petits gels que nous avons eu tout est arriver avant le temps, même les insectes. Les animaux peuvent être mit donc plus tot en contact avec les méchantes bactéries qui donnent des maladies. Donc a surveillez la santé de vos 4 pattes
Nuage

 

Parasites: chercher la petite bête

 

Un printemps hâtif, comme la météo semble le prévoir cette année, peut contribuer à une éclosion précoce des parasites, nécessitant de rester alerte plus tôt qu’à l’habitude.

PHOTO ARCHIVES LA PRESSE

Les parasites qui vivent aux dépens de l’organisme de votre animal de compagnie ne sont jamais les bienvenus et peuvent, outre l’inconfort qu’ils peuvent provoquer, être porteurs de graves maladies.

Au Québec, les chats comme les chiens peuvent être infectés par une multitude de parasites externes (puces, tiques, mites d’oreille, gale, etc., mais aussi internes (vers du coeur, vers plats, vers ronds, toxoplasmose, etc.) que la médecine vétérinaire est maintenant capable de contenir, soigner et prévenir. Un printemps hâtif, comme la météo semble le prévoir cette année, peut contribuer à une éclosion précoce des parasites, nécessitant de rester alerte plus tôt qu’à l’habitude.

Transmissible d’un animal à un autre par une piqûre de moustique, le vers du coeur, doit particulièrement être surveillé. Dans le cadre d’un récent sondage de l’AMVQ, 25 cas ont été déclarés en 2011.

«Les petites larves implantées par la piqûre du moustique se dirigent vers le coeur et forment des vers qui bloquent les artères et le système respiratoire. On a vu apparaître avec le temps doux des maringouins, ce qui est inhabituel pour un mois de mars. Quand arrivent les moustiques, la première chose à laquelle il faut penser, c’est la prévention du vers du coeur. Il y a déjà des cas diagnostiqués, ce qui est anormal à ce temps-ci de l’année, explique Michel Pepin, d.m.v. directeur général de l’Association des médecins vétérinaires en pratique des petits animaux.

Du côté des parasites externes, c’est la tique porteuse de la maladie de Lyme qu’il faut le plus craindre. La Montérégie représente la principale région à risque et la tique est établie ou en cours d’établissement dans au moins trois secteurs: les environs de la rivière Richelieu près de la frontière américaine, la Rive-Sud du fleuve Saint-Laurent entre Châteauguay et Longueuil et les environs des rivières Noire et Yamaska. Au Québec, environ 10% des tiques sont infectées par cette maladie provoquant de graves problèmes d’ordre neurologique et contre laquelle votre animal domestique devrait déjà être vacciné.

«Il y a déjà une vétérinaire qui m’a signalé il y a quelques jours qu’elle avait des cas de tiques. Mais s’il fait très froid dans les prochains jours, on n’en entendra plus parler», précise le docteur Pépin.

Mieux vaut prévenir

Qu’il s’agisse de parasites internes ou externes, la prévention et le traitement doivent être appliqués au cas par cas, selon les conseils de votre vétérinaire. Habituellement, les traitements s’échelonnent du 1er juin au 1er novembre.

En ce qui concerne les parasites externes, le traitement des puces et des tiques peut commencer plus tôt ou même être administré toute l’année. Un brossage régulier pourra aussi permettre de contrôler le pelage de votre chien ou de votre chat

 «Dès qu’il y a des sorties, des contacts avec d’autres animaux dans des parcs à chiens ou des chenils, il faut traiter pour éviter les parasites à la maison», dit le docteur Pépin.

Même précaution pour les parasites internes. Ainsi, un chien qui va en Floride l’hiver avec ses maîtres, devrait obligatoirement être traité.

«De plus, si on vit près de marécages, de la frontière américaine ou dans les Cantons-de-l’Est, il faut être vigilant. L’année dernière, près d’Ormstown, dans un rang d’environ cinq kilomètres, huit chiens ont été diagnostiqués positifs», ajoute-t-il.

Les médicaments actuels ne traitent pas que le vers du coeur, mais aussi l’ensemble des parasites internes beaucoup plus fréquents, une prise de sang annuelle permettra de s’assurer que l’animal n’a pas été affecté au cours des 12 derniers mois.

Ramasser les crottes de son chien peut aussi aider à diminuer les risques de transmission de parasites vivant dans l’intestin des animaux. Surtout que certains sont transmissibles à l’humain…

http://www.cyberpresse.ca