Le code ravageur des criquets


Certains savent qu’un rassemblement de criquets peut être dramatique pour des cultures Il semble que les chercheur ont réussit a comprendre le code de couleur selon la densité de la population de ces insectes
Nuage

Le code ravageur des criquets

Les scientifiques le savaient: le criquet nomade, ce grand ravageur de cultures en Afrique, change de couleur quand il se déplace en nuée.

Des chercheurs du CIRAD, à Madagascar, vont plus loin. Ils précisent que la coloration évolue sur le corps des insectes à mesure que leur densité augmente.

Au cours d’un rassemblement préalable à une invasion, une petite tache noire apparait sur le fémur des insectes lorsque leur densité est 10 criquets par mètre carré,

et la tête vire à l’orange-rouge lorsqu’elle atteint 30 insectes par mètre carré. Et,

à 100 insectes par mètre carré, le corps entier passe à l’orange brillant.

Pour prévoir les prochaines invasions, les chercheurs espèrent utiliser ce code de couleurs

7 Jours/Extra/La science à coeur/Science en Stock/février 2012

4 réponses à “Le code ravageur des criquets

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s